»

Michel Bourez s’enflamme à Sunset Beach !

Bourez heureux !
Bourez heureux ! - ASp / Ed Sloane

Michel Bourez a remporté la seconde étape de la Vans Triple Crown dans un big Sunset. Le Tahitien est second au classement de la Triple Crown avant l’ultime étape de la saison à Pipeline. Michel va-t-il réaliser un hold-up à Pipeline !? On l'espère

Sunset accueillait du 24 novembre au 6 décembre la seconde étape de la Triple Crown et l’ultime épreuve du circuit QS. Une compétition ou tout le monde veut briller pour diverses raisons : Une (re)qualification sur le World Tour ou tout simplement accrocher son nom au palmarès de la mythique Triple Crown. Un rêve pour beaucoup de surfeurs surtout lorsqu’ils sont originaires d’Hawaii.

Michel Bourez au sommet !

Michel Bourez réalise une saison de FOU, probablement la plus belle de sa carrière. Le Tahitien signe une troisièmes victoires cette saison à Sunset. Oui, Michel est à son aise dans les grosses conditions, son surf puissant correspond tout à fait pour briller dans un gros Sunset Beach. Bourez était opposé à 3 Hawaiiens : Dusty Payne, vainqueur à Haleiwa, Sebastian Zietz et Ian Walsh. Le Tahitien était trop fort pour perdre aujourd’hui, il s’impose avec un total de 18.13pts laissant Dusty Payne loin derrière avec 14.60 pts.

« Je voulais vraiment venir ici et faire un bon résultat (...) Je sais exactement ce que je ai à faire pour gagner des événements en 2015. Je ne pense pas vraiment à la Triple Couronne cette année, mon objectif principal sera de rester dans le Top 5 » déclare Michel après son éclatante victoire !

La Triple Crown se jouera donc à Pipeline entre Michel Bourez et Dusty Payne (mais pas seulement :-)) qui réalise une saison Hawaïenne tout en maîtrise.

Joan Duru et Charly Martin ratent le coche

Joan Duru et Charly Martin avaient une belle carte à jouer sur cette dernière étape dans l’optique de se qualifier pour le World Tour… mais malheureusement les deux amis devront batailler l’année prochaine pour rejoindre l’élite. Joan est éliminé au round 3 et Charly Martin se hisse jusqu’au round 4, insuffisant.

Il se dit qu’un gros swell est route à Hawaii… Eddie would go :-)

rOmanO - Publié le
Sur le même sujet

Dusty Payne signe un come back fracassant à Haleiwa

La première étape de la Triple Crown s'est achevée ce week-end à Haleiwa. Une compétition qui [...]