»

Maxime Huscenot 3ème mondial et Canelle Bulard 6ème aux ISA Junior 2009 !

Maxime Huscenot
Maxime Huscenot - ISA/Quiksilver

Les meilleurs juniors se sont retrouvés du 28 mars au 5 avril à  Salinas, Equateur pour les championnats du monde junior ISA. Maxime Huscenot décroche une médaille de bronze chez les moins de 18 ans. Canelle Bulard termine 6ème chez les filles.

C'est maintenant une habitude pour les jeunes surfeurs du monde entier. Chaque année, ils se retrouvent sur l'un des cinq continents pour le World Junior Surfing Championship, compétition internationale reconnue par le Comité Olympique. En 2009, c'est l'Equateur qui a été retenu comme pays hôte et ce sont donc 264 surfeurs - un record - qui ont rallié Salinas. Représentant 28 nations différentes, chaque rider ne rêvait que d'une chose : décrocher l'or ! Car les ISA, ce n'est pas une compétition comme les autres. On y vient pour une médaille et non un prize money, mais aussi pour défendre les couleurs de son pays.

Les Nations Unies du Surf

Les festivités ont été lancées samedi 28 mars dans les rues de Salinas. La traditionnelle parade des nations s'est déroulée devant une foule enthousiaste et les teams étaient fiers de défiler derrière leur drapeau. Le Maroc a été rapidement adopté par l'équipe de France. Représenté par deux surfeurs et sans coach, nos voisins étaient le team le plus petit sur ces ISA ! La cérémonie de mélange des sables a clotûré la journée en beauté. "Nous sommes les Nations Unies du Surf" clamait Fernando Aguerre, président de l'ISA, "l'amour que l'on porte à  l'océan et aux vagues est le même". La question me taraude à  ce moment là ... Que peuvent donc bien penser les bodyboardeurs de cette petite phrase, alors même qu'ils ont été évincé de la compétition cette année ?

Et dimanche, les choses sérieuses ont commencé. Les boys se sont mis à  l'eau dans leurs catégories respectives : moins de 16 et moins de 18 ans. Le tenant du titre Garrett Parkes était attendu au tournant et il n'a pas déçu en postant un 16,50 d'entrée de jeu. Mais il faut le souligner, c'est bel et bien un frenchy qui a dominé le 1er tour des moins de 18. Dimitri Ouvré a explosé les scores avec un 9,0 suivi d'un 8,73. Meilleur total du jour pour les bleu blanc rouge ! Le gros de la troupe est passé, sauf Pierre Rollet qui part en repêchage. Dommage que cela n'ait pas duré... Car lundi, c'est la douche froide pour Dimitri qui termine 4ème de sa série et part lui aussi dans le tableau parralèle ! Mais les filles sont là  et ne se laissent pas impressionner par Tyler Wright et son 17,16. Nos 4 tricolores remportent leurs heats et foncent au tour suivant !

Les frenchies résistent...

image2Mardi, ça grossit à  La Fae Beach ! Un swell de sud fait son apparition et la droite offre 1m50 bien fun. Les premiers surfeurs quittent la compétition. Hawaiiens et Américains se tirent la bourre. Les séries sont de plus en plus serrées. Sauf pour Canelle Bulard qui fait sa loi et balance un total de 17,17 ! La miss écoute les conseils du coach et ça paye ! Ca se complique un peu le lendemain avec des sets à  6-8 pieds et des conditions difficiles. Chez les moins de 16, on retiend surtout la perf' de Keanu Asing, bien aidé par son expérience du gros surf à  Hawaii. Alors que Dimitri quitte définitivement ces ISA, les 4 filles du team France continuent à  imposer leur rythme. La surfeuse serait-elle l'avenir du surfeur ?!!

Après Dimitri et Canelle en début de contest, c'est au tour de Maxime Huscenot de faire parler de lui jeudi. Avec une vague à  8,60 suivie par une autre notée 8,73, difficile de lui barrer la route lors de ce 4ème tour ! Moins de réussite pour les girls qui passent pour la plupart en repêchage. Ca ne les frustre pas pour autant puisque Canelle continue son show et poste un 9,77. Quelle classe ! Medi Veminardi et Pierre Valentin Laborde résistent bien également. Mais les séries passent et l'équipe de France va commencer à  se désagréger petit à  petit...

Mais l'Australie est là 

Samedi matin, ils ne sont déjà  plus que 40 à  encore pouvoir prétendre à  l'un des 3 titres mondiaux. En moins de 16, ce ne sera pas un français : Pierre Rollet, Tom Cloarec et Ian Fontaine n'ont pas survécu aux séries de repêchage. Mais on a bon espoir en moins de 18 avec Max Huscenot. Canelle Bulard se qualifie elle aussi pour la petite finale aux dépents de Justine Dupont et prend une sérieuse option pour le podium. Malheureusement, elle ne réussira pas à  revenir dans le tableau principal et s'arrête très près dimanche. Elle prend la 6ème place mondiale. Bien joué ! Quant à  Maxime, on y a cru. Il a bien essayé de revenir au score en finale avec un floater énorme, mais incapable de prendre une bonne deuxième vague, il termine à  la 3ème place. Ce sera donc le bronze pour le jeune tricolore.

Malgré des débuts mitigés, c'est une fois de plus l'Australie qui s'impose par équipe pour la 5ème fois en sept éditions ! Les aussies Dean Bowen et Tyler Wright décrochent l'or en moins de 18, tandis que l'hawaiien Keanu Asing s'empare du titre en moins de 16. Le Brésil sauve l'honneur avec une victoire en tag team. La France parvient à  se maintenir dans le top 5 mondial et repart avec une médaille. On fera mieux la prochaine fois !!

Emilie Dalibert - Publié le