»

Mavericks Surf Contest 2010 : Chris Bertish s'impose à  Half Moon Bay

Chris Bertish
Chris Bertish - ISI photos

L'un des évènements de big surf les plus attendus de l'hiver s'est déroulé samedi 13 février à  Mavericks, Californie. C'est le sud-africain Chris Bertish qui repart avec les honneurs. Retour sur la compétition la plus effrayante de l'annà

Enorme. Monstrueux. Dantesque. Il n'y a pas de mot pour décrire le prestigieux Mavericks Surf Contest. C'est sûrement pour cela que plus de 50 000 spectateurs avaient fait le déplacement sur le site d'Half Moon Bay en Californie. Dès que l'alerte a été lancée, compétiteurs, organisateurs, aficionados et curieux se sont donnés rendez-vous samedi 13 février sur la falaise. Et il faut avouer qu'on aurait aimé être à  leurs côtés, tant le show a été mémorable.

Les 24 surfeurs invités, tous très amateurs de gros surf, ont été récompensés par des vagues gigantesques. Inutile de préciser leur taille, les images parlent d'elles-mêmes et font froid dans le dos. Froid, c'est exactement le mot, car la température de l'eau n'a rien de tropicale dans cette partie du globe et d'autant plus en cette saison... Je ne vous parle même pas des courants, des rochers et des requins. Bref, on ne plaisante pas à  Mavericks, mais alors pas du tout !

Les 4 premières séries de l'évènement ont été respectivement remportées par les chargeurs Dave Wassel, Peter Mel, Alex Martins et Ryan Seelbach. Dès le début du contest 2010, certains annonçaient la couleur : « Ce sont les plus grosses vagues que j'ai prises de ma vie à  la rame ! ». En demi-finale, Anthony Tashnick et Carlos Burle se sont imposés et ont pris leur ticket pour le dernier heat.

Mais c'est finalement le waterman originaire de Cape Town en Afrique du Sud, Chris Bertish, qui a décroché la victoire en finale. Il repart avec les honneurs et un chèque de 50 000 dollars - le salaire de la peur ! Derrière Chris, on retrouve Shane Desmond, Anthony Tashnick, Dave Wassel, Carlos Burle et Ken Skindog Collins. Tashnick s'empare du Gnarliest Drop Award récompensant le drop le plus impressionnant du contest, Dave Wassel est couronné du Jay Moriarity Award pour son état d'esprit et sa passion.

Au terme de cette journée d'anthologie, Bertish s'est dit ému et fier d'avoir ramé avec de tels noms du surf. Pour lui, c'est « un rêve qui se réalise ». Et le mot de la fin restera à  Greg Long, vainqueur du Mavericks Surf Contest en 2008, qui a confié que « l'intégralité du livre du surf de gros a été réécrit aujourd'hui ».

Emilie Dalibert - Publié le