»

Les Masters mondiaux 2008 couronnent l'Afrique du Sud à  Punta Rocas !

Le team vainqueur !
Le team vainqueur ! - ISA

L'ISA a organisé la semaine dernière la 2ème édition des World Masters Surfing Champs au Pérou. Les sud-africains ont raflé cette année encore le titre par nation. L'Australie fait une belle percée avec Robbie Page champion des plus de 40 ans.

Du 29 mars au 6 avril 2008 se sont déroulés sur la droite de Punta Rocas les prestigieux ISA World Masters Surfing Championship, sortes de J.O du surf pour les plus de 35 ans (les problèmes de flamme Olympique en moins !). Cela faisait 43 ans que le Pérou n'avait pas accueilli une compétition aussi importante. La dernière fois, en 1965, le local Felipe Pomar était couronné champion du monde ISF et entrait dans la légende du surf péruvien.

Le concept de ces Masters est simple. Comme l'an passé, il s'agissait pour chaque nation de sélectionner une équipe de huit athlètes permettant d'aligner des compétiteurs dans les cinq catégories : Masters (+ de 35 ans), Grand Masters (+ de 40 ans), Kahunas (+ de 45 ans), Grand Kahunas (+ de 50 ans) et Masters Women (+ de 35 ans femmes). Plus de 150 surfeurs venus des quatre coins de la planète ont donc rallié le Pays des Incas dans l'espoir de décrocher une médaille.

Ce sont très exactement 17 nations qui avaient fait le déplacement au Pérou : Argentine, Australie, Brésil, République Dominicaine, Equateur, France (avec notamment Gilles Asenjo, médaillé l'an dernier), Guatemala, Grande Bretagne, Italie, Jamaïque, Mexique, Puerto Rico, Afrique du Sud, Suisse, Tahiti, Trinité et Tobago et le Pérou bien sûr. 17 pays rassemblés, mais une seule passion et une ambiance fraternelle avec la traditionnelle cérémonie d'ouverture à  Miraflores et le mélange des sables, toujours émouvant.

La semaine a été riche en action et en vagues avec des journées oscillant entre 1,5 et 3m ! Parfait pour tous ces masters expérimentés ravis de renouer avec la compétition. Dès le lancement des séries lundi, les champions de l'an passé ont fait couler beaucoup d'encre. Le péruvien Magoo de la Rosa et le Portoricain Juan Ashton ont clairement montré leurs intentions et ont décroché les plus gros scores, au grand damne de leurs adversaires. Le lendemain, c'est la sud-africaine Heather Clark qui a fait parler d'elle chez les femmes. La « Reine » a pris une vague à  9 points pour s'imposer et passer au tour suivant. Huit fois championne d'Australie et ex sociétaire du top 17, Heather n'était pas à  Punta Rocas par hasard.

En fin de semaine, c'est l'australien des Landes Robbie Page qui a fait le show en tours de repêchage. Venu renforcer l'équipe australienne, Robbie n'a rien perdu de son style depuis son titre de Pipe Master en 1988 : « Je me sens à  la maison au Pérou. J'aime les gens et les vagues. J'adore cette compétition, c'est la meilleure qui soit ».

Du côté des français, cela s'est plutôt bien passé jusqu'au week-end, puis ils ont chuté l'un après l'autre. Pas de podium pour cette 2ème édition, mais comme dirait l'autre, l'important c'est de participer...

Le dernier jour de compétition a finalement vu le couronnement de l'Afrique du Sud avec une belle avance sur l'Australie, suivie par le Brésil, le Pérou et Puerto Rico. C'est le 2ème titre consécutif pour les sud-africains après Puerto Rico en 2007. Belle perf' de groupe !

Heather Clark a décroché l'or chez les femmes : « Cela a toujours été un rêve de remporter un titre mondial. Je suis sur un petit nuage ! ». Ses compatriotes Chris Knutsen et Marc Wright sont montés sur la plus haute marche du podium en catégories Grand Kahunas et Kahunas. Pas mal pour Chris, le local de Durban, champion du monde Kahunas 2007 et maintenant Grand Kahunas en 2008 !

Le portoricain Juan Ashton est venu plus décontracté que l'an passé, sans la pression de son public sur les épaules. Cela lui a plutôt bien réussi cette année encore, puisqu'il conserve son titre en Masters ! Enfin, Robbie Page revient sur le devant de la scène et s'impose devant son pote Magoo de la Rosa en finale des Grands Masters : « Cela représente 30 ans de surf et de travail acharné pour moi. Tant d'émotion ! ».

Pour conclure cette semaine de rêve, Fernando Aguerre, président de l'ISA, a su trouver les mots justes lors de la remise des médailles : « On n'arrête pas de surfer parce que l'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de surfer ». A méditer jusqu'aux Masters 2009 au Brésil ou en Afrique du Sud !


Classement par nations :
1/ Afrique du sud 10500 pts
2/ Australie 9400 pts
3/ Brésil 9041 pts
4/ Pérou 8766 pts
-------------
6/ Tahiti 6375 pts
9/ France 5772 pts

Les champions du monde 2008 :
Masters : Juan Ashton
Grand Masters : Rob Page
Kahunas : Marc Wright
Grand Kahunas : Chris Knutsen
Masters Women : Heather Clark

Les résultats des français :
Masters : Olivier Salvaire 9ème et Xavier Jambou 21ème
Grand Masters : Pierre Lagarde 8ème et Pierre Thouron 13ème
Kahunas : Michel Larronde 8ème et Gilles Asenjo 9ème

Emilie Dalibert - Publié le