» »

Thomas Bady et Alizée Arnaud remportent le Biarritz Maider Arosteguy

Thomas Bady
Thomas Bady - YvesS/Maider Arosteguy

En ce lundi de P'ques, un soleil radieux et une houle lissée par un léger off shore attendaient les finalistes de cette 26ème édition de la Quiksilver Biarritz Maider Arosteguy.

Après les tours qualificatifs des benjamins, minimes et minis ondines, c'est en début d'après midi que la première finale fut lancée.

C'était tout d'abord aux plus jeunes d'en découdre. Les vagues, d'une taille raisonnable, permettaient à  ces graines de champions de se livrer à  fond. Rapidement le jeune Canarien José Mentado prenait le dessus sur les autres finalistes gr'ce à  un surf structuré et bien sur le rail. Il remportait la victoire devant le Capbretonnais Mattia Poirier et les deux locaux : Hugo Graciet et Julen Marticorena.

Chez les minis ondines, Joséphine Costes, la sociétaire du Hossegor Surf Club ne laissa aucune chance à  Delia Delanne, Lucie Milocheau et Alaia Peres. En constante progression depuis deux ans, elle se place dès ce début de saison comme une concurrente sérieuse pour les podiums des compétitions nationales et internationales à  venir.

Dans la catégorie Minimes, alors que les pronostics étaient plutôt favorables à  Louis Fears et Nelson Cloarec, c'est Aldric God du Capbreton Surf Club qui s'octroyait la victoire gr'ce à  surf engagé, vif mais néanmoins plein de flow. Il devance son camarade de club : Nelson, Alex Iriondo de Zarautz et le local Louis Fears.

Chez les ondines espoirs, la Canaulaise Fanny Brice prenait le dessus sur la Basquaise Leticia Canales, l'Angloye Marie Mitzuko Bochaton et l'Espagnole Lucia Martino.

Chez les cadets, tout le monde attendait Vasco Ribiero, le Portugais de Carcavelos. Auteur d'une exceptionnelle performance dans la houle consistante de la veille, pourrait t'il maintenir son niveau de surf dans des vagues moins puissantes ? La réponse ne s'est pas fait attendre. S'accaparant le pic principal il dominait sa série malgré toute la combativité et la technique du sociétaire de l'équipe de France : Tom Cloarec qui prenait la deuxième place devant Natxo Gozales et Andy Criére.

En fin d'après midi, honneur était donné aux Dames. C'était en effet le Roxy ondines challenge qui ouvrait les finales open. L'expérience et la technique d'Alizée Arnaud ( Hossegor Surf Club) faisait la différence. A la deuxième place, Maud Lecar, la sociétaire du pôle France, ne déméritait pourtant pas. Elle nous dévoilait un surf en pleine progression, fruit de son travail hivernal. Fanny brice prenait quant à  elle la troisième place devant Lore Eizagirre.

Lors du Qquiksilver open hommes, dernière finale de la journée et point d'orgue de cette compétition, c'est Thomas Bady qui s'imposait gr'ce à  un tube surprenant. Parti à  contre pic sur une gauche à  priori médiocre, il se glissait sous la lèvre, pour ressortir quelques mètres plus loin. Avec le seul tube des finales ainsi qu'une droite consistante, il se mettait à  l'abri du retour du Marocain Abdel El Harim, de Dimitri Ouvre et de Igor Munian.

PubliŽé le
Sur le même sujet

Maider Arosteguy 2010 : Vasco Ribiero survole les séries cadets

Le programme était chargé lors de cette deuxième journée du Biarritz Maider Arosteguy. Outre [...]

Houle consistante pour le Biarritz Maider Arosteguy

L'arène naturelle de la Grande Plage de Biarritz accueillait ce matin les compétiteurs « open [...]