» »

Surf-Extrême Surf Challenge : Patricia Rossi revient en force !

Patricia Rossi - slash back
Patricia Rossi - slash back - A.Charles

La 2ème étape de l'Extrême Surf Challenge a eu lieu ce week-end sur le spot de Taharuu à  Papara. Beaucoup d'absents pour la 2ème étape à  Papara, Tahiti. Patricia Rossi revient en force. Steeven Pierson s'impose chez les opens.

Encore une fois, le partenaire principal des marques Design is Perfect, Cerise et Pite Pite moi, monsieur Henri Peyrot, a g'té les surfeurs le week-end dernier à  Papara lors de la 2ème étape de l'extrême surf Challenge. A ne pas oublier, hormis le price money à  empocher (au total 380 000 fcp répartit en 5 catégories), le vainqueur des 3 étapes gagnera son billet aller/retour pour l'Extrême Europa Contest, à  Biarritz, au mois d'octobre 2010.

Pour le défi « Pite Pite moi » réservé exclusivement à  la gente féminine, c'est un aérial à  plus de 50 cm de hauteur qui était au menu. Seules 3 compétitrices ont pris part à  cette manche. Si la tache était de taille pour la plupart des ondines, en revanche pour la jeune Karelle Poppke, cela n'a été qu'une formalité. Elle a ainsi remporté les 100 000 FCP (environ 833 euros) de price money.

Pour le challenge Cerise les 4 participantes, dans un temps limité et sans compter le nombre de vagues, étaient notées sur une manoeuvre exceptionnelle, un exploit technique particulier au choix. Cette fois ci une ondine était venue rejoindre le précédent groupe de 3. Patricia Rossi n'a pas fait dans la dentelle pour son retour éclair à  la compétition. Il faut dire que l'app't était de taille avec également 100 000 FCP (environ 833 euros) à  gagner. C'est avec un énorme « slash back » que la championne remporte le Price Money et par conséquent la 2ème étape de l'Extrême Challenge.

Les hommes aussi ont eu droit à  leurs sessions extrêmes avec en début d'après midi dimanche, la finale open surf. Les scores ont été serrés pour définir qui avait fait la manoeuvre aérienne la plus spectaculaire. Steeven Pierson a pris une bonne option pour obtenir son billet pour la France en remportant l'épreuve avec une manoeuvre notée 8,77 pts et par la même les 50 000 FCP. Et pourtant le jeune Enrique Ariitu avait scoré en début de série un 8,17 pts qui lui permettait d'anticiper, un peu trop vite d'ailleurs, sur sa victoire. L'expérience de Steeven et son self control lui ont permis de reprendre l'avantage et de montrer au petit jeune que rien n'était gagné d'avance comme il le croyait. Une leçon d'humilité qu'Enrique a reçu à  ses dépends dimanche.

En bodyboard Yann Otcenazek a parfaitement géré les 4 séries qualificatives avant d'arriver sans encombre jusqu'à  la finale qu'il remporte facilement.

En longboard, les internationaux prévus au départ n'ont finalement pas pointé le bout de leur nez. Dommage, puisqu'à  une vingtaine de km de là , à  Punnauia, se trouvaient plusieurs champions du monde de la discipline comme, Duane De Soto, Bonga Perkins ou encore Antoine Delperro. Ces derniers auraient pu faire d'une pierre deux coups entre la compétition de Stand UP Paddle la semaine dernière et l'Extrême surf Challenge ce week-end, mais il n'en a rien été. Quoiqu'il en soit le niveau était tout de même au rendez vous même avec une finale composée de Michel Demont, Dandois David, Teiki Charles et Yan Duhaze qui ont offert un spectacle de toute beauté. A la 1ère place, on aurait même cru à  une nette domination de l'ex champion du monde Michel, mais c'est le jeune Teiki Charles qui a dépassé son professeur à  coup de Hang five et Hang ten parfaitement exécutés. Sans rancune pour Mr Demont qui est fier de voir aboutir le travail et les entraînements prescrits aux jeunes de son club.

La 3ème et dernière étape de l'Extrême Challenge aura lieu les 17 et 18 juillet toujours à  Papara avec cette foi-ci on l'espère de nombreux internationaux.

PubliŽé le