» »

Présentation des Championnats de France Espoirs 2009

Championnats de France Espoirs 2009
Championnats de France Espoirs 2009 - FFS

L'élite jeune du surf français s'affrontera du 24 au 28 août prochain lors des championnats de France Espoirs qui se dérouleront sur les plages de Seignosse et Hossegor dans les Landes.

Près de 175 compétiteurs 'gés de 12 à  18 ans se retrouveront sur les plages de Seignosse et Hossegor afin de conquérir un des 11 titres de champions de France que ce soit en surf, bodyboard, longboard et bodysurf. Organisés par la Ligue d'Aquitaine de Surf - en partenariat avec la Fédération Française de Surf, Perrier et Rip Curl -, les championnats de France Espoir, plus grand rassemblement du surf amateur national révèlent souvent au grand public les futurs têtes d'affiches des compétitions Pro. Ainsi, Jérémy Florès mais aussi Miky Picon, Tim Boal, Michel Bourez tous actuels membres du circuit WT sont passés par les championnats de France.

Cette année, Pauline Ado, championne du Monde juniors ASP 2009 et championne du monde ISA en 2006 défendra son titre sur les vagues landaises. On y retrouvera aussi des valeurs sûres comme le local, Pierre-Valentin Laborde, champion d'Europe cadets 2006, les Réunionnais Medi Veminardi vice champion d'Europe Junior ASP en 2008 et Maxime Huscenot, 3e des championnats du monde ISA 2009 et bien d'autres encore venant de toutes les régions françaises. Les « France Espoirs » sont le passage quasi obligé des meilleurs jeunes pour accéder à  l'élite. Sur des sites où sont régulièrement organisées les plus grandes compétitions pro, les « Espoirs » français devraient être à  la hauteur de leur réputation grandissante au niveau international : tout simplement bon.

Une pile à  hydrogène sur les championnats

Les Championnats de France espoirs 2009 sont aussi l'occasion d'une opération pilote de maîtrise de l'énergie avec l'utilisation d'une source d'énergie propre sur la manifestation durant 2 jours. Si cette pile à  hydrogène (qui ne rejette que de l'eau !) ne fournira pas l'ensemble de l'énergie nécessaire au déroulement de ces championnats, elle démontre la volonté depuis longtemps exprimée de la Fédération Française de Surf, de sauvegarder de son propre environnement et d'inciter les surfeurs à  une pratique éco-responsable.

Surf shortboard

La discipline qui possède le plus de pratiquants au sein de la FFS. On l'appelle plus spécifiquement shortboard (planche courte) afin de bien la différencier du longboard (longue planche). Debout sur une planche, on réalise des figures sur la face de la vague mais aussi dans les airs. Très polyvalent, le shortboard permet de surfer tous les types de vagues. La longueur des planches utilisées s'échelonne en moyenne de 180cm à  240cm suivant la taille des vagues à  traiter. La maniabilité de ces planches permet des manoeuvres de plus en plus rapides et radicales.

Surf longboard

Le surf originel ! C'est sur ce type de planche (en bois massif) que les Hawaïens procédaient pour surfer les vagues. Plus longue (minimum 9 pieds : 2,76m) au nez arrondi, le longboard de par son poids et sa stabilité nécessite une autre approche du surf qu'en shortboard. Plus facilement abordable par le plus grand nombre, le longboard demande néanmoins une grande aisance technique dans l'exécution de figures classiques comme le Hang five (5 orteils posés en bout de planche), le Hang Ten (10 orteils) ou le «Walk on the board ».

Bodysurf

Certainement, la discipline la plus ancienne du surf. Le Bodysurfeur est directement en contact avec la vague. Cela nécessite une excellente condition physique, comme tout bon « waterman » et une bonne lecture de la vague. Le bodysurfeur doit avoir le corps particulièrement tendu pour glisser sur la vague et s'aide de ses bras pour changer de direction. Seuls accessoires possibles, des palmes courtes pour l'impulsion du départ et occasionnellement des palettes aux mains pour mieux s'élever sur la surface de l'eau quand il glisse. Une discipline que la plupart des légendes du surf et même du bodyboard pratiquent ou ont pratiquée.

Bodyboard

Inventé par l'Américain Tom Morey (qui déposa sa marque « Morey Boogie »), le bodyboard s'est développé dans les années 80. La « biscotte » planche d'1m de long et de 60 cm de large, moins chère et plus pratique que le surf constitue une approche facile de la glisse. Le seul équipement supplémentaire est une paire de palmes courtes pour l'impulsion du départ. D'un point de vue technique, la maîtrise totale du bodyboard demande beaucoup d'investissements et de rigueur. Pour passer du Prone (allongé sur la planche) au drop knee (un genou sur la planche, l'autre pied à  plat) voire au stand up (debout sur la planche), des heures de pratique sont nécessaires !

Le palmarès 2008 des Championnats de France 2008 :

Surf Ondine : 1 Ado Pauline, 2 Bulard Canelle, 3 Dejean Marie
Surf Junior : 1 Lacomare Marc, 2 Martin Charles, 3 Leboulch David
Surf Cadet : 1 Huscenot Maxime, 2 Ouvre Dimitri, 3Bulard Kieran
Surf Minime : 1 Cloarec Tom, 2 Rollet Pierre, 3 Robin Hugo
Surf Ondine Espoir : 1 Ado Pauline, 2 Dejean Marie, 3 Bulard Canelle
Bodyboard Junior : 1 Costes Pierre Louis, 2 Passet Cyril, 3 Mouradian Martin
Bodyboard Cadet : 1 Gigovic Julien, 2 Salaun Yann, 3 Vistot Mathieu
Bodyboard Minime : 1 Castillo Maxime, 2 Valognes Enzo, 3 Castillo Alexandre
Bodyboard Ondine Espoir : 1 Mainguy Marine, 2 Bride Candice, 3 Echeverria Maika
Longboard Ondine : 1 Dupont Justine, 2 Mauvin Justine, 3 Neuschwanger Emma
Longboard Espoir : 1 Delpero Edouard, 2 Le Frapper Hugo, 3 Anerot Yoann
Bodysurf : 1 Despergers Jonathan, 2 Sanchez Matthieu, 3 Talouarn Florian

PubliŽé le