» »

Le Pôle Espoir Bretagne à Hossegor pour un stage d’entrainement

Le pôle espoir
Le pôle espoir - Twentynine

Comme chaque année aux vacances de février, le collectif Pôle Espoir Bretagne a participé à un stage d’entrainement co-organisé par Twentynine et la Ligue de Bretagne de Surf.

Cette année, c’est à Hossegor qu’a eu lieu cette semaine de training intensif très bénéfique pour tous.

L’intérêt pour les membres du pôle espoir de participer à ce stage réside donc dans le fait de casser des habitudes de pratiques, redynamiser leurs comportements par une nécessité d’adaptation. Les caractéristiques des vagues landaises ont contraint les membres du pôle à adapter leurs comportements afin de répondre favorablement à un environnement nouveau pour certains, familier pour d’autres. Les conditions rencontrées lors de cette semaine nous ont permis d’identifier le spot de la Gravière comme l’endroit idéal pour que chacun d’entre eux confronte leur maitrise technique à l’exigence de cette vague : si la vague est trop facile, l’exigence est trop faible, il ne change pas leur façon de surfer, pas de changement, pas de progression. Si la vague est trop dure, le décalage est trop grand et l’échec permanent ne peut permettre une progression. Dans une perspective d’apprentissage ce rapport entre l’exigence de la tâche et la maitrise du pratiquant correspond à la notion de décalage optimal.

Les conditions de la semaine

Arrivée samedi en milieu d’après midi, la première session s’est réalisée dans un petit mètre on shore à la Gravière, de quoi se dégourdir les jambes tranquillement.
Les sessions de dimanche à mardi matin ont présenté à quelques détails près les même caractéristiques : 1,20 – 1,50m, peu de vent, très creux.

Dimanche 24 février @ La Gravière

L’obscurité du ciel couvert, le tapis de neige, la brume à fleur d’un plan d’eau sombre qui accueille des vagues bien rondes et puissantes à proximité du rivage ont inséré les membres du pôle espoir dans une ambiance à la fois apaisante et effrayante. Enthousiasme pour certains, retenue pour d’autres, les avis étaient partagés mais tous y sont allés.

De nombreux take off à contre bol, peu de chute. Le temps d’affiner leurs choix de vague, les premiers tubes n’ont pas tardé à arrivé…ainsi que les planches cassées.



Les bodyboardeurs, fidèles à l’esprit de cette activité, ont affiché un engouement évident à surfer cette vague très ronde. Épargné de l’exigence technique du take off, ils se sont engagés très rapidement et facilement dés leurs premières vagues.

C’est donc une première session qui met tout le monde « dans le bain », affiche clairement la direction du stage où l’engagement sera le mot d’ordre et qui, en citant Mickael, montrera qui a des « cojones ».

Mardi 26 février @ La Gravière

Belles conditions, peu de monde à l’eau et de belles prestations par le Pôle Espoir.

Félicitation à tous et Big up pour Léo Latourte, qui aura scoré la Gravière du premier au dernier jour.

Twentynine - PubliŽé le