» »

Mise au point sur la Sauzaie

L'affiche du contest
L'affiche du contest - DR

Suite au communiqué de presse de l'ASP Europe diffusé le 14 Février 2009, les organisateurs du Vendée Surf Pro souhaitent apporter quelques commentaires sur les décisions qui ont récemment été prises.

Des dates féminines incompatibles avec le calendrier ASP International

L'épreuve féminine, annoncée comme une tentative, n'a pas pu se concrétiser, en raison de l'encombrement du calendrier international qui prévoit à  la même date une épreuve incontournable en Australie sur le spot de "Margaret River". Face aux risques de l'absence de stars internationales comme la récente Championne du Monde Junior Pauline Ado, le team organisateur a préféré, en accord avec ses partenaires, renoncer provisoirement à  cette épreuve féminine. En contrepartie, du 2 au 5 Avril, le Vendée Surf Pro organise une Coupe de France mixte sous l'égide de la Fédération Française de Surf et le Bréteam club.

Le WQS de la Sauzaie n'a jamais été rétrogradé

En raison du contexte économique actuel, le team organisateur préfère jouer la carte de la prudence en abandonnant la tentative d'un WQS Hommes 5 étoiles, qui n'a jamais été officiellement enregistré par l'ASP (tentative). Le Vendée Surf Pro a toujours été et est cette année encore un WQS 4 étoiles avec les prétentions d'un 6 étoiles, en raison de la qualité de sa vague, de la diffusion en live streaming sur internet et de la présence d'un plateau relevé.

Aucune perte de Sponsor enregistrée !

Aucun partenaire n'a abandonné la manifestation, bien au contraire les institutions locales (Conseil Général de la Vendée, la Ville de Brétignolles sur Mer, Conseil Régional du Pays de la Loire et la Communauté de Communes Côte de Lumière) sont les piliers de l'événement, ainsi que les principaux partenaires privés (dont les marques Cool Shoe, Carlsberg, UWL, SuperU) et tous les partenaires locaux (dont Dynamips et Bodard Construction) qui font du Vendée Surf Pro, la 1ère compétition dans le calendrier européen de surf.

Avec une Coupe de France accueillant une soixantaine de surfeurs et un WQS Hommes de 85,000$ de Prize Money, la Vendée fait la jonction prudente entre l'amateurisme et les professionnels.

Malgré un climat économique difficile où l'industrie du surf-business connaît des déboires (compétitions annulées, retrait des riders des surf-teams, etc.), les surfeurs continuent à  surfer : ce schéma original permet au public d'apprécier les talents respectifs des meilleurs surfeurs français, puis de l'élite internationale sur le merveilleux spot de la Sauzaie.

PubliŽé le