» »

Maider Arosteguy 2010 : Vasco Ribiero survole les séries cadets

Igor Munian
Igor Munian - YvesS/Maider Arosteguy

Le programme était chargé lors de cette deuxième journée du Biarritz Maider Arosteguy. Outre les quarts et les demis Open, l'organisation avait décidé de faire concourir les cadets ainsi que les ondines espoirs.

C'est dans des conditions ventées et sous un beau soleil entrecoupé de giboulées dignes d'un mois de mars que, dés 9h30, les compétiteurs du Qquiksilver open hommes furent appelés aux lycras. Dans une houle consistante, l'expérience a payé. L'Angloy thomas Bady et le Marocain Abel El Harim ont pris un léger ascendant psychologique sur les autres compétiteurs en remportant largement leurs séries. Le premier gr'ce, notamment, à  un superbe tube noté 8.50. Le second en sachant attendre le dernier moment pour placer un très solide re-entry. Mais il ne faudra pas sous estimé les deux autres finalistes : Dimitri ouvré et Igor Munian, qui tout au long de cette compétition ont montré un surf technique et engagé.

Pour le Roxy ondine challenge, alors que Maud Lescar et Fanny Brice s'octroyaient assez largement le sésame pour la finale, dans l'autre demi, Alizée Arnaud et Lore Eizaguire se sont battues jusqu'à  la dernière seconde pour prendre le dessus sur Marie Bochaton.
En Ondines Espoirs, Marie ne laissera cette fois aucune chance aux autres compétitrices. Elle se qualifie pour la finale avec le meilleur score des demis. Elle devra tout de même ne pas se déconcentrer si elle veut ravir la victoire à  Léticia Canales, Lucia Martino ou encore la tenante du titre : La Canaulaise Fanny Brice.

Mais la journée n'aurait pas été tout à  fait la même sans la présence, en catégorie cadet, du Portugais Vasco Ribiero. Dans des conditions de mer difficiles et consistantes, il a réellement fait le spectacle pour ne pas dire le show. Son surf puissant, technique et étonnamment mature pour son jeune 'ge le positionne en favori de la finale de demain où il devra tout de même se méfier de Tom Cloarec, Nacho Gonzales et Andy Criére.

PubliŽé le
Sur le même sujet

Houle consistante pour le Biarritz Maider Arosteguy

L'arène naturelle de la Grande Plage de Biarritz accueillait ce matin les compétiteurs « open [...]