» »

L'aventure continue pour le couple tandem Eric et Ophélie !

Cocoa Beach
Cocoa Beach - Eric et Ophélie

Après une étape dans des médiocres conditions à  Seignosse et une 2nde place au classement général mondial WTT 2008 à  la clé, nous voilà  présents à  Lacanau pour notre première coupe de France (classée 1* au WTT) mi-juillet...

Les conditions de surf sont typiques des Landes et plutôt agréables ce jour-là . Nous tirons notre épingle du jeu en accédant à  la finale, et finissant 3ème glanant quelques points au passage et 50 Euros de price money notre premier prix en vrai argent !!!

S'ensuit une vraie étape WTT 3* à  San Clemente en Californie, toujours mi-juillet, où aucun couple français ne fera le déplacement. Par le jeu des points, nous perdons une place au général, nous voilà  3ème au Classement WTT 2008.

Rendez-vous manqué à  Waikiki...

Même si nous étions très motivés pour participer mi-août aux Championnats du monde de Tandem Surfing à  Hawaï, il nous a fallu faire des choix dans nos participations aux différents évènements. Annoncée WTT 3* depuis le début, l'étape d'Hawaï ne nous est pas apparue comme une priorité, c'était sans compter sur un changement de dernière minute transformant de manière miraculeuse ce rendez-vous 3* en 6* (tout en conservant un price money de 3000$... Cherchez l'erreur). Mais trop tard pour changer nos plans.

Bref, toujours par le jeu des points à  l'issue de ces Championnats du monde, nous retombons 11ème au général WTT 2008. Nous avons donc maintenant en ligne de mire le WTT 4* du Rip Curl Mademoiselle à  Hossegor qui a lieu le 30 août.

Une demie finale au Mademoiselle

Presque tous les couples français sont présents, il fait beau, les conditions de surf sont petites. Un système de repêchage est en place pour faire durer le spectacle. Nous en profiterons car le choix du spot dans notre 1ère série s'annonce calamiteux et nous ne passerons pas. Dans la repêche cela va mieux : en effet la droite qui remonte une sortie de baïne est plutôt pas mal, et c'est à  ceux qui se placeront le plus à  l'intérieur. Ouf ! nous voilà  repêchés.

Il s'agit maintenant de se hisser en finale, la droite est toujours présente et la « bataille » fait rage. Au classement provisoire de notre demi-finale, nous sommes seconds, mais les 3 et 4èmes n'ont pas dit leur dernier mot ; hé oui dans les dernières minutes se joue notre sort car en surfant et portant correctement, ces derniers passent devant les premiers et la compétition s'arrête ici pour nous. Nous sommes déçus, mais notre coach, Lucas Levezac, qui a fait le déplacement, saura nous débriefer et nous encourager pour la suite. Nous terminons donc 6ème de cette étape et remontons à  la 7ème du classement WTT 2008.

Ç bout de fatigue à  Cocoa Beach !

Le lendemain, en route pour Miami, la compétition ayant lieu à  Cocoa Beach à  3h30 de route de l'aéroport. Ç l'arrivée, point de Rico ni Sarah et pour cause ils ont manqué (de peu) leur avion à  Paris. Bear qui nous a logé gracieusement s'occupe de faire passer dans la matinée notre série car nous repartons dans l'après-midi.

Les conditions sont ensoleillées, il fait 35°c, 80% d'humidité et l'eau doit être au environ de 26-27°c, les vagues quant à  elles sont désordonnées, la houle est courte et le vent on shore modéré. En fait il s'agit d'un résiduel d'ouragan comme il en passe souvent en cette saison dans cette région du monde. Passer la barre s'avère être un exercice difficile, il y a un fort courant de bord et l'enchaînement des mousses nous épuise.

Nous nous séparons, il semble que pour Ophélie le passage se fait plutôt bien. Me concernant, je retourne vers la plage pour chercher plus au sud le petit courant qui va bien pour aller au large. Seul Kalani est passé et à  déjà  surfé une vague, les autres comme nous bataillent toujours. Je finis enfin par rejoindre Ophélie non sans gros efforts et alors que la série a débuté depuis 10 min. C'est notre chance, les autres ne sont pas passés.

Le choix de vagues n'est pas trop mauvais et l'enchaînement de portés corrects: shoulders sit, shoulders stand puis totem (photo). Repasser la barre semble au-dessus de mes forces, nous poursuivons à  l'inside, mais foirons l'enchaînement, il nous faut absolument une 2nde vague pour espérer une place en finale, on la trouve, le porté est moyen mais le surf ira jusqu'au bord.

Ç bout de fatigue, nous rendons lycra et planche, sautons dans la voiture et prions pour qu'il n'y ait pas trop de circulation et en se demandant bien quel résultat nous avons pu obtenir. Nous aurons notre avion mais Bear ne répond toujours pas au téléphone.

Çpilogue

Quelle joie et quelle frustration le surlendemain, lors de la parution des résultats sur le site officiel www.itsatandem.com. Nous sommes passés en finale, malheureusement nous n'avons pu y défendre nos chances. Pas grave 4ème d'un 6*, 600$ de price money, seuls français sur place, l'honneur est sauf. Et nous voilà  maintenant 4ème du classement WTT 2008.

Il reste maintenant 2 étapes sur le calendrier ITSA, une en Californie et une autre en France, pour l'instant elles n'ont pas « d'étoiles »... Nous remercions notre sponsor OXBOW, ainsi que tous ceux qui nous soutiennent de près ou de loin.

S'il vous prend l'envie de me contacter : nothingbutthesurf@hotmail.com
Eric & Ophélie

PubliŽé le