»

Le Libéria, champion en matière de dégazage ?

Cargo
Cargo - Surfrider Foundation

Depuis mars 2008, Surfrider a constaté que trois navires battant pavillon du Liberia sont soupçonnés d'avoir procédé à  des rejets sauvages d'hydrocarbures au large des côtes françaises. Le dernier dégazage en date ? Pas plus tard que le 11 [..

Depuis mars 2008, Surfrider a constaté que trois navires battant pavillon du Liberia sont soupçonnés d'avoir procédé à  des rejets sauvages d'hydrocarbures au large des côtes françaises.

Le dernier dégazage en date ? Pas plus tard que le 11 novembre 2008, soit dit en passant jour férié et donc propice à  la tentation de dégazer sans risquer d'être repéré par les équipes de surveillance des douanes... Mais ici, tout porte à  croire que le navire a manqué de chance, bien heureusement !

Il aurait en effet été pris en flagrant délit par un avion de la brigade de surveillance aéromaritime des douanes Bordeaux-Mérignac, en mission dans le cadre du Vendée Globe. La patrouille remarque alors une trace de pollution dans le sillage du cargo le Valentia, de 18 kilomètres de long sur 50 mètres de large, à  environ 280 kilomètres au large des côtes bordelaises, ce qui est relativement nouveau puisqu'en général, les dégazages se produisent souvent au large des côtes bretonnes ou dans la Manche dans le rail d'Ouessant.

Surfrider a d'ores et déjà  porté plainte contre ce nouveau dégazage. Il n'y a pas d'armistice pour les pollueurs et Surfrider mettra les auteurs devant leurs responsabilités...


Aidez-nous à  garder la mer propre
Source : www.surfrider-europe.org

Publié le