»

Kai Lenny, Champion du Monde de Stand-Up 2014 !

Kai Lenny
Kai Lenny - Mathieu Jonneaux

A l’heure du premier « call » du jour on ressent une ambiance tout à fait particulière dans la fraicheur matinale. On aborde les ¼ de finales chez les hommes. L’étau se resserre, surtout pour ceux qui sont encore en course pour le titre.

On le sait depuis le début de l’évènement, Kai Lenny (HI) devance Caio Vaz (BRA) de pas grand-chose. Un tout petit rien sépare les deux riders pour l’obtention du titre suprême. Une seule place en fait. Juste une toute petite place. L’ambiance est studieuse, sérieuse, légèrement sévère pour certains, voir même un brin pesante. C’est la tension des grands rendez-vous…

Il est 9h00 quand la décision est prise d’envoyer les ¼ de finales féminins. Place aux ladies donc avec 3 heats dans lesquels s’affrontent Izzy Gomez (USA) et Tinina Etienne (FRA), Caroline Angibaud (FRA) et Roxy Davis (USA) et enfin Sophia Bartlow (USA) et Maili Tahar (FRA). Les conditions sont parfaites. Les vagues atteignent 1.50 mètre à la série. Le vent est légèrement offshore. C'est-à-dire qu’il souffle de la terre vers la mer. Il creuse donc les vagues, le must. Les filles nous proposent un très beau spectacle dans des vagues parfaites. Les têtes de série passent ce tour sans connaitre de problèmes particuliers. Elles se retrouvent donc dans une ½ finale à 3. Les 2 premières accèderont ainsi à la finale. Là encore pas trop de surprise avec la Championne du Monde Izzi Gomez qui finit en 1ère position. De son côté la Française Caroline Angibaud arrive à se défaire de Sophia Bartlow.

Pour la finale, Izzy domine de la tête et des épaules la Française. Caroline surfe très bien mais Izzy est vraiment un ton au-dessus. Comme en 2013 elle récidive avec cette nouvelle victoire sur

La Torche PRO France

Après cette très belle entame, on attaque les ¼ de finales hommes. 4 heats pour départager les huit derniers compétiteurs en lice. On se rapproche du but et tous les regards sont tournés vers les performances individuelles de Kai et Caio. Le moindre faux pas de l’un ou de l’autre et c’est le titre de Champion du Monde qui peut être décerné dans l’instant. Sans même se préoccuper du reste de la compétition.

Zane Schweitzer met fin au suspens

Dans son heat, le 1er du jour, Kai Lenny frappe très fort. Il sort les deux plus gros scores de la semaine et rentre sur la plage après 25 minutes d’un incroyable show, avec 19 points dans sa besace ! Ca, c’est fait. L’Italien Airton Cozzolino n’a rien pu faire. L’hawaiien est intouchable. A partir de là, on sait que Caio Vaz (BRA) doit absolument battre Zane Schweitzer (HI) pour entretenir l’espoir. Pour se rapprocher un peu plus près du titre.
Mais avant cela Mo Freitas (HI) et Sean Poynter (USA) entrent en scène. Un match incroyable entre les deux riders dans des conditions magnifiques. Le niveau monte. La qualité des vagues aussi. C’est parfait pour le spectacle.

Mo surfe parfaitement bien et tient tête au n° 3 mondial. L’Hawaiien est en train de créer la surprise en surpassant Sean. Il faut attendre la dernière minute pour voir un incroyable surf du californien. Il sort Mo de très peu. Quelle intensité dans ce heat.

Arrive ce fameux heat 3 dans lequel Caio Vaz (BRA) affronte Zane Schweitzer (HI). Les conditions sont toujours au top et les riders aussi. Les deux garçons attaquent deux très belles gauches et sortent quasiment le même score. Avec un léger avantage à Zane. Le duel est intense et les deux compétiteurs se rendent coup pour coup. Au fur et à mesure de l’avancement du heat on sent qu’il va se passer quelque chose de spéciale. Zane hausse son niveau. Il semble très proche de créer l’exploit. Et il le fait. Incroyable performance du jeune et talentueux hawaiien qui barre la route à Caio. Le brésilien reste longtemps dans l’eau après sa défaite. Il doit penser et repenser à chacune de ses vagues, chacun de ses heats. Mais rien n’y changera. Il ne sera pas Champion du Monde 2014. Kai Lenny assis sur la plage ne perd pas une miette du heat. Il n’explose pas de joie par respect de la situation. Forcément, intérieurement il jubile…
L’ambiance et surtout le suspens sont retombés. Zane nous confiera qu’il est même « gêné » de sa performance. Mais c’est la dure loi du sport… Dans le dernier ¼ de finale, Leco Salazar (BRA) se défait logiquement de Koddy Kerbox (HI).

Le reste de la journée semble anecdotique même si le plus important pour les organisateurs locaux est de produire un évènement abouti avec un beau vainqueur. En ½ finale Kai Lenny se fait sortir par Sean Poynter. Comme si il avait déjà la tête ailleurs. Leco Salazar sort Zane. Comme si il avait pour mission de « venger » son compatriote Caio.

La finale est belle avec deux beaux champions. Les vagues se font rares mais les séries sont encore de belle facture. Sean Poynter maitrise vraiment son sujet. Beaucoup de fluidité dans son surf et de très belles prises de risques. Le rider du Team Starboard est couronné à La Torche devant un public venu encore en nombre aujourd’hui. Comme pour conclure une très belle journée…

Demain premier briefing à 9h00 pour l’Open de Surf de Bretagne, épreuve de surf…

Gaia - Publié le