»

Jeremy Flores : le point sur sa blessure

Jeremy Flores
Jeremy Flores - www.aspworldtour.com

Le champion du monde ISA ne participe pas au Search à  Peniche. Il ne sera pas non plus au Pipe Masters. Blessé à  la cheville, le réunionnais Jeremy flores ne terminera pas sa saison 2009. Décryptage...

Grand absent du Rip Curl Pro Search 2009 qui se déroule actuellement à  Peniche au Portugal, le réunionnais Jeremy « Mimi » Flores laisse sa saison ASP 2009 s'envoler. Le surfeur européen le plus titré de tous les temps ne finira pas le tour cette année. La cause ? Une blessure à  la cheville qui traîne déjà  depuis de longs mois et s'est réveillée au Mexique début septembre.

Dès Trestles, le français a été incapable de surfer à  son réel niveau. Il termine 17ème en Californie, puis participe quand même au Quik Pro et ne passe pas un seul tour : « c'était si important pour moi mais je n'aurais pas dû surfer. J'ai fait de mon mieux, les gens l'ont vu, mais avec du recul, ce n'était pas la bonne décision de participer. C'est le genre d'erreurs que je ne ferais plus, c'est sûr ». Il est ensuite forfait pour Mundaka et le reste de la saison.

Cette blessure restera le cadeau empoisonné de l'île des dieux. Bali ne lui aura pas porté chance lors du Search 2008. Une petite fracture et un ligament qui ne s'est jamais vraiment ressoudé, pas bon pour un surfeur. Et le problème, c'est que ça dure et bloque notre meilleur espoir tricolore : « J'ai été suivi par cette douleur depuis trop longtemps et je suis vraiment fatigué de surfer à  60% de mon potentiel ».

Alors le rider réunionnais au palmarès historique prend son mal en patience et enchaîne les rendez-vous avec chirurgiens et spécialistes. Pour le moment, il annonce dans un communiqué ASP qu'il ne sait pas quand il pourra retourner à  la compétition...

Mais une chose est sûre, l'année est loin d'avoir été perdue. Avec son titre de champion du monde ISA décroché en août, Jeremy peut garder confiance. Et on se souvient que quelquefois, les blessures permettent de revenir plus fort... N'est ce pas monsieur Fanning ? Alors à  très bientôt Mimi !

Emilie Dalibert - Publié le