»

Jeremy Arnoux vainqueur du GoPro Annaëlle Challenge 2014

Jeremy Arnoux
Jeremy Arnoux - Bourdier

Le mélange de tension, d’appréhension et d’excitation est énorme alors que tout le monde est à embarquer sur les bateaux pour rejoindre l’île qui abrite le slab breton Annaëlle. Une fois arrivé sur place : les vagues seront folles !

Qui de mieux que notre Champion du Monde 2011 et Vice-champion du Monde 2014 Pierre-Louis Costes pour lancer la compétition en Série 1 aux côtés de Derek Crater, des Bretons Morgan Le Quellec & Germain Romigou. PLC était motivé comme jamais pour venir affronter Annaëlle ! Pour sa toute première mise à l’eau sur le spot, il est déjà au top! Les juges seront bluffés par son engagement sur 35minutes, il remportera tout logiquement cette série. Mais le deuxième fait marquant concerne Germain Romigou avec un gros wipe out. Bilan : 4 points de suture sur le crâne, 4 points sur le coude et une boîte de pâté Hénaff gagnée !!

La série 2 du Tour 1 voyait s'affronter les 2 jeunes Bretons Simon Carnot (trialiste) et Julien Le Séhan face aux 2 Basques Espagnols Borja Gainzarain et Alex Uranga (Top 5 mondial). Les deux basques étaient au coude à coude mais Alex Uranga, fort de son expérience terminera à la 1èresolides barrels et backflips par la suite. Les 2 Bretons devront se contenter de la 3ème et 4ème place ! La série 3 du Tour 1 tourne à l’affrontement entre les 2 locaux Yves-Marie Le Fourn & David Lefèvre, le second profitant de la gentillesse du premier qui lui laisse une bombe pour finir premier. Ils devancent l’aîné des compétiteurs, Ghislain Vaginay et Max Ausina. La série 4 voit elle la confirmation du niveau de maitrise de Jeremy Arnoux, vainqueur de l’édition 2013. Il semble comme à la maison pendant ces 2 jours. Pour le jour de ses 18 ans, le vainqueur des Trials Mickael Kerlir finira 2èmedu spot Laurent Jegoudez et Adrien Montmeau quatrième.

La journée sur l’ile se conclut en beauté par une expression session pour le bonheur de tous ceux qui œuvrent bénévolement dans l’ombre pour rendre un tel événement possible ! La soirée est dédiée au traditionnel repas local, le « Kig Ha Farz ». Le lendemain matin, le swell est toujours massif, nous offrant des vagues à peine moins grosses mais surtout plus régulières que la veille, parfait pour assurer

le Tour 2 et la grande Finale du GoPro AC14 !

Ce tour 2 ne donnera aucuns maux de tête au directeur de compétition pour effectuer les calculs et déterminer qui seront les 4 finalistes puisque les vainqueurs du Tour 1, Jeremy Arnoux, Pierre-Louis Costes, David Lefèvre et Alex Uranga remportent à nouveau leur deuxième série, s'ouvrant ainsi les portes de la Finale.

Le niveau d’engagement est pourtant énorme de la part de tous les riders pendant ce deuxième tour ! On notera ainsi les performances des locaux Yves-Marie Le Fourn et Laurent Jegoudez démontrant lors du Tour 2 leur connaissance parfaite du spot, pour trouver les bonnes vagues et sortir du tube.A noter également la qualité du basque Borja Gainzarain, qui avait clairement le niveau pour la finale. Derek Crater, bien placé à chacune de ses participations au AC! Mais aussi la prise de risque totale de Julien Le Séhan et Mickaël Kerlir pendant ces 2 jours. Sans oublier Morgan Le Quellec qui a montré lors du free surf son vrai niveau sur cette vague.

Une finale explosive

D'une part, la tension, et d'autre part l'excitation sont palpables. Durant 45 minutes, nous avons assisté à un spectacle sportif de haut-niveau. PLC et Alex score très rapidement sur la même vague. Jérémy Arnoux apparaît comme un fin connaisseur du spot et trouve les bombes, enchaînant backflip, barrel et/ou gros roll... Il aura 5 vagues notées à plus de 7 pts sur l’ensemble de la finale! Et pendant ce temps, David Lefèvre aka « Davo Fever » est occupé à sauver le photographe Guillaume Coché. Il l’accompagnera plus au large pour attendre les secours! Mais cela ne l'empêchera pas de mettre des barrels et un Backflip pendant cette finale ! La différence se fait dans les dernières minutes où Jérémy Arnoux enchaine les longs barrels dont un, encore plus profond suivi d'un rollo parfait juste devant les blocs !! Ensuite, Alex Uranga qui part sur une gauche de série avec un backflip engagé et bien projeté, remis proprement devant la vague, ayant ainsi 2 vagues à plus de 8 pts alors que Pierre-Louis attend jusqu'à la fin une 2ème bombe pour faire la différence, il ne la trouvera finalement pas.

Tout le monde se retrouve donc réunis le soir même, à suivre attentivement la cérémonie orchestrée par Gwen Renambot, l’occasion pour lui, avant d’annoncer les résultats, de remercier l’ensemble des personnes impliquées dans cette aventure : les compétiteurs, les bénévoles, le Tomahawk BSC, les juges, les pilotes des bateaux, la SNSM, les photographes et vidéastes, les collectivités locales qui soutiennent l’événement (Bretagne, Finistère, CC du Pays d’Iroise, Porspoder, Landunvez), Laury Thilleman, et bien sûr les partenaires : GoPro, Youriding Games, O’Porsmeur, Expotent, Swell, Terre de Glisse, Surfing Iroise, CAP Assurances, Algo’Manne, Hénaff, la Créperie Ty Gwechall. Avec également un clin d’œil à Alex Leon & toute l’équipe de l’APB pour leur soutien et leur confiance !

Alors qu’ils ont largement dominés cette compétition avant la finale, PLC & Alex ont dû s’incliner face à Jeremy Arnoux, désormais double vainqueur de l’Annaelle Challenge et un des meilleurs riders français, qui gagne à être connu et reconnu. Sa wildcard APB va lui offrir une chance de le montrer son aisance au reste du monde sur une étape du World Tour l’an prochain ! Un grand bravo aussi au rider le plus passionné de toute la Bretagne, voire même au delà, David Lefèvre, pour son parcours récompensé lui aussi d’une wildcard APB.

Ce GoPro Annaëlle Challenge 2014 restera légendaire pour longtemps avec des conditions dingues pendant 2 jours ! «Surement les vagues les plus creuses que j’ai surfé en France » dixit PLC himself.

Résultats
1. Jeremy Arnoux
2. Alex Uranga
3. Pierre Louis Costes
4. David Lefèvre
5. Borja Gainzarain

Trophée « Biggest Wave » : Pierre Louis Costes
Trophée « Biggest Wipe Out » : Germain Romigou

Cedric - Publié le