»

Jamie O'Brien remporte le WQS Monster Energy Pipeline Pro

Mark Mathews
Mark Mathews - www.aspworldtour.com

Le surfeur du North Shore, Jamie O'Brien, a remporté pour la 2ème fois le Monster Energy Pipeline Pro à  Banzai Pipeline, Oahu, Hawaii.

Du 27 janvier au 9 février 2007 avait lieu sur la célèbre vague de Pipeline le 2ème WQS de la saison. Et les organisateurs ont mis à  profit toute la durée autorisée de compétition puisque le Monster Energy Pipeline Pro s'est terminé vendredi 9 février lors du dernier jour de la waiting period. Au terme d'une finale dans des vagues de plus de 10 pieds, c'est le local Jamie O'Brien, 23 ans, qui s'est imposé face à  un impressionnant Mark Mathews, le cool surfeur Rob Machado et le rookie Gavin Gillette. Il empoche pour la 2ème fois le titre et le prize money de 10 000 dollars.

Avec plus de 160 surfeurs de 11 nations différentes et 75 000 $ à  se partager, pas facile de faire sa place au Pipe ! D'autant plus que la liste des inscrits était éloquente : Rob Machado, tenant du titre, Shane Dorian, Jamie O'Brien, Makua Rothman, Pancho Sullivan, Ian Walsh, Jamie Sterling et Derek Ho étaient de la partie. Dotée de 4 étoiles, ce WQS était également l'occasion de rafler quelques points importants pour une qualification sur le WCT.

Le 28 janvier, la compétition est lancée et le 1er tour réserve déjà  quelques surprises. Le jeune local de Kaui, Alex Smith, score un 10 sur un tube parfait, alors qu'il est encore quasiment inconnu à  Pipeline ! En revanche, Mark Healey et Tom Dosland sont éliminés prématurément.

Après seulement une journée de compétition, les organisateurs stoppent le Monster Energy Pro pendant près d'une semaine. C'est la tempête sur le North Shore ! Des vents violents on shore clouent les surfeurs à  terre. Et c'est finalement dimanche 4 février que le WQS reprend. Trois jours de surf sont nécessaires pour finir le contest et il reste maintenant six jours de waiting period.

Le second tour est hawaiien. En effet, 10 séries sur les 16 sont remportées par des locaux. Ils ont su utiliser leur expérience pour faire la différence. C'est lors de ce tour que le Réunionnais David Grainville, seul européen engagé dans la compétition, se fait sortir en terminant 4ème du heat 9.

Après une journée off, les 3ème et 4ème tours sont envoyés mardi dans de superbes vagues de 12 à  15 pieds. Un très beau Pipeline est offert aux surfeurs, spectateurs et organisateurs. Et c'est l'australien Mark Mathews qui décroche tous les honneurs avec un ride qui restera dans les mémoires, un tube parfait noté 10. Mathews, 24 ans, était encore inconnu au Pipe avant cette compétition. Il a laissé une telle empreinte qu'à  présent, certains le considèrent comme le vainqueur, au même titre que Jamie O'Brien.

Le lendemain de cette journée épique, seules 3 séries sont lancées avec 100 % d'hawaiiens qualifiés pour le 5ème tour. Shane Dorian remporte le heat 8 mais fait l'expérience du reef et se fait lacérer les bras et les épaules. Jamie O'Brien passe avec une 2ème place dans le heat 9. Mais ce n'est qu'à  partir des quarts de finale qu'il va vraiment se révéler imbattable.

Vendredi, après une nouvelle journée off, les phases finales se déroulent dans des vagues de 6 à  8 pieds le matin et jusqu'à  10 pieds pour les demis et la finale. C'est lors des 1/4 que le plus gros total de la compétition est obtenu : Jamie O'Brien décroche un 18,25 gr'ce à  deux vagues notées 9,50 et 9,25. Il rejoint les 1/2 avec Rob Machado qui obtient 12,50 dans la même série.

Pas moins de 5 hawaiiens se retrouvent en 1/2 finale. Seuls 2 rejoignent la finale : Jamie O'Brien et Gavin Gillette. Sans surprises, Mark Mathews et Rob Machado complètent le tableau. Lors des 30 minutes de la finale, c'est O'Brien qui prend l'ascendant en scorant un 8 dès la première vague surfée de la série. Il enchaîne sur un 5,75 puis un 7,25 qui le propulsent en tête dès le début du heat. Selon lui, « le moment le plus stressant, c'était quand il a fallu décompter les 15 dernières minutes ». Sur la deuxième marche du podium, on retrouve l'incroyable Mark Mathews, autre héros de la semaine, suivi par Rob Machado, toujours présent et au top dans les grands moments hawaiiens et Gavin Gillette, qui vivait la première finale de sa carrière au Pipe.

Banzai Pipeline a une fois de plus offert à  tous des conditions exceptionnelles et le Monster Energy Pro a été une vraie réussite !

Emilie Dalibert - Publié le