»

ISA World Surfing Games : une journée en demi teinte pour les français !

Rudy Maréchal
Rudy Maréchal - Thierry Organoff

Ce lundi est programmé le surf open. Habituellement, cette catégorie qui compte le plus de compétiteurs (4 par pays) et qui rapporte le plus de points, est à  l'honneur dès le premier jour. Mais suite à  la demande de plusieurs équipes, le surf open

Ce lundi est programmé le surf open. Habituellement, cette catégorie qui compte le plus de compétiteurs (4 par pays) et qui rapporte le plus de points, est à  l'honneur dès le premier jour. Mais suite à  la demande de plusieurs équipes, le surf open a été retardé au lundi pour laisser le temps aux surfeurs du World Tour de regagner le sud du Portugal après Mundaka.

Pourtant Mundaka s'est terminé depuis 1 semaine.... mais les engagements étaient pris. Et d'ailleurs le vainqueur du Billabong pro est là  : CJ Hobgood en personne, et quelques autres : Kai Otton, Dayan Neve, Ben Bourgeois, etc. De ce premier tour, on retiendra que tous les français terminent vainqueurs. Mais dans la douleur pour Cap'tain Ximun Marchand, qui s'empêtre dans sa série, qu'il finira par surfer sur les 6 dernières minutes. Charly, Adrien et Rudy l'emportent également.

Pas le temps de souffler, le 2ème tour est lancé à  l'heure du repas. Adrien Valéro, un peu à  contre temps, ne trouve pas les vagues, n'arrive pas à  s'exprimer et sort de ses 20 minutes de série extrêmement frustré. De l'autre coté de la digue, Charly Martin fait parler la poudre et se qualifie pour le 3ème tour, derrière Kay Otton. Un peu plus tard, le young gun Rudy Maréchal n'a pas plus de chance qu'Adrien. Bien placé, et en forme, il score une première fois, avant d'affronter un calme plat jusqu'à  la trompe. 20 secondes plus tard, les vagues rentrent, mais c'est trop tard. Il termine 3ème, et rejoint Valéro en repêchage.

Enfin Simon Marchand va clôturer la journée. Il est contre Dayyan Neve, mais c'est un jeune mexicain bondissant qui volera la vedette au surfeur du World Tour. Diego Cadena s'envole, et Simon lui emboite le pas, laissant sur le carreau l'Australien Neve. Au total, bilan mitigé et frustrant pour les 2 « repêchés », mais encourageant pour les 2 qualifiés pour le 3ème tour, où les séries deviennent très chaudes.

Ce sera pour demain mardi, avec enfin l'entrée en lice des surfeuses. Marie Dejean et Amandine Sanchez devraient aller à  l'eau 2 fois demain, tandis que le 3ème tour surf open se tiendra en début d'après midi.

C'est relâche pour le Bodyboard et le Longboard, mais chez les français tout le monde encourage tout le monde. Il y aura donc encore toute l'équipe demain sur la plage pour supporter ceux qui vont à  l'eau. C'est aussi ça l'esprit « Groupe France ».


Etre licencié, c'est plus de libertés
Source : www.surfingfrance.com

Publié le