»

ISA Junior 2010 : repêchage pour les cadets français

Team France
Team France - ISA/Quiksilver

Une fois de plus, le lancement de la compétition est retardé ce matin et une fois de plus, le programme prévu est chamboulé. La faute à  la tempête qui a encore soufflé cette nuit, le plan d'eau est encore très haché et les vagues encore d'une [..

Une fois de plus, le lancement de la compétition est retardé ce matin et une fois de plus, le programme prévu est chamboulé. La faute à  la tempête qui a encore soufflé cette nuit, le plan d'eau est encore très haché et les vagues encore d'une taille conséquente.

Pas de Podium 2 pour la 2ème fois consécutive. Tout se concentre sur le spot principal à  gauche du Lion's Rock. Nos 2 « survivants » cadets du tour principal seront en course ce matin, tandis que l'après-midi sera consacré au tour 1 du repêchage Junior. Après midi free en perspective, puisqu'aucun de nos juniors n'est en repêchage 1.

Ugo Robin est le premier français à  l'eau. Une certaine malédiction s'acharne sur nos kids ; après les juniors qui ont éprouvé les pires difficultés à  trouver des vagues, nos cadets suivent le même chemin. Confronté à  2 tout jeunes tahitiens et à  un indonésien, soit des surfeurs peu habitués à  ce type de conditions, les coaches pensent Ugo et ses qualités physiques, sa puissance, apte à  dominer sa série. Il n'en sera rien !

La série démarre mal pour le réunionnais, pensionnaire du Pôle de Bayonne, avec une chute sur son premier take off, suivi d'une petite vague à  peu de potentiel ; il se retrouve à  l'impact-zone, « bouffera » la série pendant 8 minutes, avant de se décider à  faire le tour le long de la falaise. Pendant ce temps, les 2 tahitiens engrangent des points et lorsqu'Ugo est enfin en position au line up, il est pratiquement trop tard, avec trop peu de temps restant pour combler son retard. Il termine 4ème et rejoint Nelson Cloarec et Andy Crière dans le tableau repêchage.

En série 7, Tom Cloarec, tête de série des cadets français, a une série un peu plus difficile avec un australien, mais rien d'impossible. Il va connaître hélas le même dénouement que son compatriote, faute d'avoir su trouver les vagues à  fort potentiel. Sa technique n'est pas remise en cause, mais son choix de vague ne lui permet pas de rivaliser. Avec un total de 7,50 pts, il termine lui aussi 4ème. Tous nos cadets sont donc dans le tableau repêchage. Rien de rédhibitoire.

Le chemin sera seulement un peu plus long pour avancer dans le tableau et il n'y aura plus de joker. Les conditions devraient se calmer dans les jours suivants, avec une houle propre et du vent de terre. Et le staff pense (à  juste titre) que si nos frenchies arrivent à  résoudre ce problème récurent de choix de vagues, par un placement plus rigoureux, une plus grande mobilité au line up, et une approche stratégique plus lucide, alors, leur surf saura faire la différence.

En attendant, et comme pour conjurer le mauvais sort, tout en évacuant le stress, le « médical », Pitou le Kiné et Dudu le doc, à  la demande de coach Patrick, ont mitonné une petite séance défoulement à  nos cadets, histoire de les re-mobiliser sur les fondamentaux : la bagarre.

Boxe avec les pattes d'ours pour Pitou, judo au sol avec le doc, pompes, abdos, gainage, corde à  sauter ; ça a fait autant de bien aux kids qu'aux coachs...

Demain sera un autre jour : les cadets et Dimitri Ouvré sur le podium 2, et enfin les filles sur le podium 1, pour deux tours, si le programme est suivi.

Bonne nuit !
Les canards devraient mieux dormir ce soir !

A+
Michel

Publié le