»

ISA Junior 2010 : Dimitri Ouvre fait le show

Dimitri Ouvre
Dimitri Ouvre - ISA/Quiksilver

Mardi 26 Janvier 2010 Hier, l'équipe a laissé le spot avec une impression de houle grossissante. Bon présage, puisque ce matin, nous sommes accueillis par des vagues de 1,5 à  2 mètres, avec du vent Off Shore. Le spot de Piha beach Lion's Rock a [

Mardi 26 Janvier 2010

Hier, l'équipe a laissé le spot avec une impression de houle grossissante. Bon présage, puisque ce matin, nous sommes accueillis par des vagues de 1,5 à  2 mètres, avec du vent Off Shore. Le spot de Piha beach Lion's Rock a revetu ses plus belles allures, pour le plus grand bonheur des compétiteurs, mais aussi des spectateurs, staff des Equipes compris. On a assisté enfin a du grand spectacle, et ça fait vraiment plaisir.

Les deux podiums continuent de fonctionner ce jour encore pour rattraper le retard des jours de mauvais temps. Pas de problème, il y a des vagues de qualité des deux cotés, mais pas du même genre. Coté sud, c'est plutôt une gauche longue et tubulaire ; coté Nord, c'est une droite plus compliquée qui s'enroule dans le courant de la baïne.

2 juniors français sont dans la même série : Kieran Bulard et Maxime Huscenot. L'opposition est relevée pour ce 1/4 de finale. Malgré tout, le coup double est dans l'air jusqu'à  l'interférence de rame (sévère) de Kieran. Avec la moitié des points de sa 2ème vague, il reste malgré tout dans le coup, et aurait pu passer sans une chute sur le re-entrie de sa dernière vague. Maxime passe en compagnie du tahitien Jocelyn Poulou. Kieran aura sa 2ème chance demain en repêchage, mais son style est vraiment parfait pour ces vagues.

Ian Fontaine attaque peu après son repêchage. Une série cauchemar pour notre breton qui tombe sur toutes ses vagues, tandis que ses adversaires sont euphoriques. Ian finit 25ème de cette épreuve.

De l'autre côté, Andy Crière est en piste. Notre dernier cadet ne trouvera hélas ni le rythme, ni la régularité dans cette série pourtant à  sa portée. Il se bat jusqu'au bout, mais en vain. Il termine lui aussi 25ème de ce championnat du monde ; le jeune surfeur d'Hendaye aura cependant impressionné le staff par sa combativité, et sa bonne humeur permanente. A suivre.

Un meilleur sort attend nos 2 filles en repêchage ; Johanne Defay d'abord qui gagne facilement sa série, puis Maud Lecar qui se sort du piège d'une série très relevée, en éliminant une australienne et une hawaïenne.

Nous voilà  repartis sur le podium central. Canelle joue une place en petite finale. La série est très relevée sur le papier, mais se jouera sur des petits scores finalement. Canelle, surnommée miss 8,5 pts (prononcé Eight point five), tombe beaucoup et échoue finalement de peu. Pas son jour. Ce n'est que partie remise.

Le grand moment de la journée arrive, où Dimitri Ouvre entre à  l'eau. On sait Dimitri capable du meilleur, mais souffrant parfois d'irrégularité. Cette fois, c'est la série parfaite, rien moins que le « high score » de l'épreuve : 8,25; 9,00; 8,90; 8,50; 6,50. Voilà  ses notes pour un total final de 17,90 pts sur ses 2 meilleurs vagues. « Dim » est en feu, et enchaine rollers, carves, et tubes, sur des vagies d'une rare qualité.

Passé son Repêchage 4, il récidive en rep 5 avec un 8,00 et un 7,50 pts. Il valait mieux ne pas croiser la route du surfeur de St Barth et de l'Equipe de France aujourd'hui. Il rentre dans le top 16 et rejoint Kieran Bulard.

Et décidement, c'était le jour des antillais, puisque Maud Lecar, elle aussi passe son tour et accède au Top 12... Hélas sans sa copine de parcours Johanne Defay qui rate complètement sa série. Elle termine 13ème, sans doute déçue, mais tellement prometteuse pour l'avenir.

On termine la journée par le Tag Team. La meilleure Equipe de France (les 4 juniors et Canelle) est opposée à  Hawaï, Tahiti et le Pérou. Sans être irréprochable, les français assurent le coup et se donnent le droit de jouer la finale demain. Et ce ne sera pas une épreuve, ni un titre galvaudé, soyez en sûr.

Mais avant cela, chaque français encore en course (2 juniors et 2 ondines) jouera sa chance individuellement, et, par la même, l'Equipe tentera de garder la 4ème place que lui dispute l'Afrique du Sud, Tahiti et nos hôtes néo-zélandais. Pour le trio de tête qui a fait le trou, c'est les USA qui sont en tête devant Australie et Hawaï. Mais là  encore rien n'est fait, et le dernier jour, jour des finales, sera déterminant. A suivre en live bien sûr.

A+
Michel Plateau

PS : Suite à  l'AG de l'ISA hier soir, le Mondial Open se déroulera au Pérou, près de Lima fin Octobre.

Publié le
Sur le même sujet

ISA Junior 2010 : finales en vue pour les français ?

Ce soir, les kids et le staff ont répondu présent à  l'invitation du Team USA pour une mini [...]

ISA Junior 2010 : premières déceptions tricolores

La bonne nouvelle de ce dimanche, c'est la fin d'après-midi ensoleillé sur la plage de Piha, [...]

ISA Junior 2010 : repêchage pour les cadets français

Une fois de plus, le lancement de la compétition est retardé ce matin et une fois de plus, le [...]

ISA Junior 2010 : Conditions difficiles à  Piha

Jeudi 21 janvier 2010 Aujourd'hui, les choses importantes commencent. 1er tour pour les [...]

La FFS lance un site dédié pour les ISA 2010

Ç l'occasion des prochains Championnats du Monde Junior de l'International Surfing Association [...]