»

ISA Junior 2010 : Conditions difficiles à  Piha

Kieran Bulard
Kieran Bulard - ISA/Quiksilver

Jeudi 21 janvier 2010 Aujourd'hui, les choses importantes commencent. 1er tour pour les cadets et les juniors. Le hasard du seeding fait que Maxime Huscenot et Kieran Bulard, puis Ian Fontaine et Dimitri Ouvre sont ensembles dans les séries, [...]

Jeudi 21 janvier 2010

Aujourd'hui, les choses importantes commencent. 1er tour pour les cadets et les juniors. Le hasard du seeding fait que Maxime Huscenot et Kieran Bulard, puis Ian Fontaine et Dimitri Ouvre sont ensembles dans les séries, face à  chaque fois à  2 anglais. Pas de sentiments. Nos 4 juniors passent leurs tours ; l'opposition sera plus intense au tour suivant.

Côté cadet, cela se passe moins bien. Nelson Cloarec et Andy Crière, fraîchement sélectionnés, ne parviennent pas à  passer leur tour. Impressionnés ? Stressés ? Dans des séries à  leur portée, ils n'arrivent pas à  fiabiliser leur surf pourtant largement supérieur à  celui de leurs adversaires. En reprenant un peu de confiance en eux, le tour de repêchage devrait être une formalité.

Ugo Robin, et l'aîné Cloarec, Tom, quant à  eux, ne se démontent pas dans un spot assez difficile. Ils passent tous deux 1ers de leur série. 2ème tour demain pour eux, largement à  leur portée, tant la fluidité de l'un, et la puissance de l'autre semblent les mettre à  l'abri d'une mauvaise surprise.

Vendredi 22 janvier 2010

C'était prévu ! Le temps s'est gaté aujourd'hui, avec une houle désordonnée qui a grossi sérieusement et des grains et des rafales de vent. Le spot de Piha n'est pas très engageant ce matin et les sites ont souffert. Du coup, ce matin, l'organisation reporte le début de la compétition, avec un appel retardé à  10h30, annonçant du même coup un programme chamboulé et un seul podium fonctionnant.

Il faut dire que le podium 2 est réduit à  la plus simple infrastructure : une tente, certes grande, mais pas prévue pour les rafales de vent et de pluie. Le podium principal sera le seul utilisé finalement, ce qui semble logique, car le spot y est protégé par les falaises au sud et le Lion's Rock au nord.

Le programme est lui aussi réduit à  sa plus simple expression, par souci de sécurité, même si le jet-ski est présent à  l'eau : 2ème tour des juniors, soit 9 séries impliquant nos 4 français. Les conditions de compétition sont également revues à  la hausse : 15 minutes pour rejoindre le line up, et séries à  25 minutes. C'est bien, mais c'est parfois juste suffisant, tellement les conditions sont extrêmes.

Maxime Huscenot est en 1ère série. Il va en faire l'expérience, même s'il débute bien sa série, avec une vague à  plus de 6 points. Sa 2ème vague ne dépassera pas 1,5 pts et il restera sous la menace de ses adversaires jusqu'au bout. Il prend la 2ème place derrière l'australien Mac Donald.

Idem pour Kieran Bulard, qui dès le début, égale le meilleur score de la compétition, avec une grosse gauche superbement surfée, à  8,50 pts. Il connaîtra ensuite la même mésaventure que Maxime, en ayant toutes les peines du monde à  trouver un autre bout de vague, finalement un petit 2 pts, qui le place juste derrière le Portugais Morais.

3ème français à  passer et grand moment de solitude pour Dimitri Ouvre, perdu dans un line up déchaîné, à  contre-temps avec les vagues surfables, et au bout du compte, ne sachant plus où se placer. Comble de malheur, la vague qui lui aurait permis de passer (elle méritait au moins la moyenne) arrive quelques secondes après le début du coup de trompe finale. Il la surfe (et plutôt bien) néanmoins, et ne fait qu'augmenter ses regrets et les notres ; il y avait largement la place pour se qualifier pour le 3ème tour. Pour lui, ce sera les repêchages.

Enfin, notre junior breton se met à  l'eau. Toujours de l'inquiétude dans le camp français, mais on se dit que dans ce temps « breton », et avec son esprit marin et guerrier, ça devrait bien se présenter pour Ian Fontaine ; ça se terminera effectivement bien pour lui, mais avec de sacrées sueurs froides pour les coachs. Il faudra attendre 23 minutes pour voir Ian surfer une vague digne de ce nom, jusque là  sa meilleure vague était un 2,5pts. 2 minutes avant la fin, il trouve enfin une gauche qu'il ne lâche plus jusqu'au sable, traversant pratiquement toute la baie : 6,35pts. OUF !! Il remporte sa série et se qualifie lui aussi.

Il y aura 3 Juniors français en sixième de finale, comme le Brésil ou l'Australie, plus que les USA ou Tahiti (2), ou l'Afrique du sud (1).

La journée a été plutôt sélective. Elle s'arrête là .
La suite du programme est reporté à  demain, notamment le 2ème tour des cadets. Par contre, pas de filles encore demain, les conditions restant encore à  priori, bien rugueuses.

Adiou.
Michel Plateau

Publié le