»

Historique : Pauline Ado sacrée championne du monde junior de surf 2008 !

Pauline Ado au top !
Pauline Ado au top ! - ASP/Robertson

La surfeuse basque Pauline Ado a réalisé la plus grosse performance de l'histoire du surf professionnel européen. A seulement 17 ans, elle vient de remporter le titre de championne du monde ASP des moins de 21 ans à  Narrabeen, Australie.

Comme chaque début d'année, les meilleurs surfeurs juniors internationaux ont rendez-vous à  Narrabeen pour une semaine de compétition. Du 3 au 10 janvier, ces espoirs du surf mondial se réunissent en effet pour participer aux prestigieux World Junior Championships organisés par Billabong.

La sélection est rude. Chez les filles, seules 18 d'entre elles se sont qualifiées pour l'évènement au terme d'une saison 2008 très disputée. Les sept régions ASP sont présentes : Amérique du nord, Amérique du sud, Hawaii, Japon, Europe, Afrique et Australasie. Et chacune a apporté ses meilleurs éléments.

« Je ne veux pas me mettre trop la pression, on verra ce qui arrivera... »

Ce sont les françaises Alizé Arnaud et Pauline Ado qui ont eu l'honneur de représenter le continent européen. Alizé est la championne d'Europe Junior en titre et s'est complètement révélée l'an passé avec un surf vertical et un engagement permanent. Quant à  Pauline, elle a remplacé au pied levé l'autre grand espoir français Lee-Ann Curren, absente pour des raisons personnelles. A ce moment là , elle n'imaginait pas encore la fin de l'histoire : « J'aimerais beaucoup gagner mais je sais que ce sera très difficile. Je ne vais pas trop y penser pour l'instant, je ne veux pas me mettre trop de pression. On verra ce qui arrivera... ». Un duo européen prometteur. Et il faut avouer que l'on n'a pas été déçus !!

Deux journées de compétition ont suffi pour boucler ces championnats féminins. Dimanche, les trois premiers tours ont révélé quelques surprises dans un joli petit mètre à  North Narrabeen. L'hawaiienne Leila Hurst a crée la sensation du jour en sortant sa compatriote et future sociétaire du top 17, Coco Ho, en postant un 8,33 à  la fin de sa série du round 3. En rentrant sur la plage, elle déclarait être « plus confiante à  présent » et projetait « d'atteindre les demi finales ». Pour elle, les objectifs seront atteints mardi. Il y a aussi la néo-zélandaise Paige Hareb et l'américaine Courtney Conlogue qu'il faut garder à  l'oeil.

Et puis il y a bien sûr nos deux petites frenchies. Alizée fait une entrée tonitruante dans la compétition au 1er tour face à  Bethany Hamilton et Tyler Wright en scorant une combinaison de vagues à  15,00 (sur les 20 possibles). Mais elle se fait ensuite éliminée au 3ème tour pour 18 centièmes de point. Rageant !!! En revanche, pour Popo, les choses se déroulent à  merveille. Elle devance ses adversaires avec toujours deux bons points d'avance et se retrouve propulsée dimanche soir en quarts de finale...

Et ce qui devait arriver arriva enfin !

Airini Mason en quarts, Courtney Conlogue en demis et Bethany Hamilton en finale. Voilà  ce qui résonne encore comme un parcours sans faute. On savait qu'elle en était largement capable et ça y est, Popo l'a fait. A 17 ans, elle signe à  Narrabeen la plus grosse performance française de tous les temps ! Premier titre mondial ASP tricolore et européen ! La miss Ado avait déjà  chamboulé nos esprits quand, en 2006, elle avait décroché le titre mondial ISA (amateurs) chez les moins de 16 ans. Aujourd'hui, là  voilà  couronnée chez les pros. Quelle classe !

image2En finale, Bethany n'a pourtant rien l'ché dans les vagues d'un mètre offertes lors des phases finales. On a même cru l'espace d'un instant que sa dernière vague allait la replacer en tête. Mais non, cette fois-ci, c'est bel et bien la française qui décrochera les honneurs. Et quand Pauline prend le micro, elle commente : « Je suis sans voix. Tellement contente ! C'est un rêve qui se réalise. Je ne peux pas y croire ».

A présent, Popo bénéficie d'un seeding très avantageux pour l'ensemble de la saison WQS 2009, circuit qualificatif pour le World Tour 2010. Elle entrera directement dans les derniers tours des compétitions. La porte est donc grande ouverte pour Pauline. Il faut maintenant confirmer. Tout comme l'ont fait avant elle les championnes du monde junior Jessi Miley Dyer (2005), Nicola Atherton (2006) et Sally Fitzgibbons (2007).

Retrouvez dès à  présent l'interview que la championne nous avait accordée en mai dernier :
Pauline Ado, une championne made in Euskadi

Et suivez la saison WQS 2009 de Pauline en exclusivité sur mango-surf.com, rubrique « Ils sont sur le Tour ».

Emilie Dalibert - Publié le