»

Gaëtan Séné, Annabel Anderson et Aaron Rowe s'imposent lors de la Coupe du monde de Stand Up Paddle

Podium Femme
Podium Femme - Axel Berthelot

Chez les hommes, les Français Gaëtan Séné, Greg Closier et l'Italien Leonard Nika montent sur le podium. Pour Gaëtan Séné, 7e lors des championnats du monde qui se sont déroulés au Pérou en février dernier et vainqueur à  Oléron [...]

Chez les hommes, les Français Gaëtan Séné, Greg Closier et l'Italien Leonard Nika montent sur le podium. Pour Gaëtan Séné, 7e lors des championnats du monde qui se sont déroulés au Pérou en février dernier et vainqueur à  Oléron << le plus difficile à  gérer sur ce type de championnat, genre Ironman, c'est l'enchainement des épreuves et l'adaptation en fonction des conditions. Tant que le vent et les vagues sont avec soi, tout va bien, sinon, il faut savoir rester humble. Jusqu'à  la fin, je suis resté concentré pour gagner le général, il ne fallait surtout pas que Greg Closier soit devant moi sur la dernière épreuve de Beach Race ! Cette compétition à  Oléron possède un grand potentiel. Je viens d'enchainer 11 compétitions depuis fin avril et le week-end prochain après une course à  Montpellier, je m'octroie, un break nécessaire de deux mois >> expliquait le Breton victorieux à  l'arrivée.

Chez les femmes, la Néozélandaise Annabel Anderson, la Française Faustine Merret et la Papouane-Néo-Guinéenne Liz Wardley accèdent au podium. << Malgré des conditions difficiles pour la première épreuve de longue distance (27km) que j'ai remportée sans trop forcer, j'ai passé une bonne journée comme je les apprécie toujours. La direction du vent était parfaite sur la première partie, plus difficile sur la seconde. Comme j'arrivais directement la veille de Bali où j'avais surfé la semaine dernière, je n'avais aucune prétention sur cette compétition, je voulais juste prendre du plaisir et ne pouvais imaginer de réaliser de remporter l'endurance sur un parcours aussi magnifique. Je n'ai pas forcé trop, mais quand j'ai vu que les garçons décrochaient, j'ai gardé le rythme et j'avais la bonne planche. Pour la dernière manche après 3 jours de compétition, j'étais très fatiguée et je n'ai pas eu de chance sur les vagues >> confiait Annabel Anderson après avoir cependant passé la ligne d'arrivée de l'épreuve du jour juste derrière les 3 premiers hommes et première chez les féminines.

A 15 ans, pour sa 2e compétition, le Jerseyen Aaron Rowe, vainqueur au général chez les moins de 16 ans et de l'épreuve de Free Wave Session (hors en classement) apprécie énormément la formule des enchainements bien que ce soit très dur physiquement.

Première épreuve d'endurance avec 27 km de course autour de l'île d'Oléron, vendredi 22 juin 2012

Avec un vent d'Ouest, les 36 riders de la Coupe du Monde de Stand Up Paddle à  Oléron ont droit à  une première partie avec une belle glisse pour l'épreuve de longue distance de la plage de Soubregeon à  Saint-Denis d'Oléron jusqu'à  Fort Boyard dans une houle bien formée or le vent complique les choses sur la deuxième partie du parcours, obligeant les organisateurs à  neutraliser la course à  3km de l'arrivée prévue au Fort Louvois à  Bourcefrance-Le-Chapus.

Dès le départ donné peu avant 15h00, les conditions optimales avec vent arrière permet aux riders de s'éloigner très rapidement de la bouée de dégagement située à  une cinquantaine de mètres du rivage, puis direction Fort Boyard. Une dizaine de riders se dégage d'emblée de la longue file de paddle avec le Français Gaëtan Séné (dossard 01) en tête d'un groupe comprenant le Français Greg Closiez (09), la Néozélandaise Annabel Anderson (33), l'Espagnol Frejo Ramon (15), l'Italien Leonardo Nika (25) et les tricolores Ludovic Duroy, (21) et Sébastien Catellan (28), Franck Le Ven (32) se tenant un peu plus sur le côté. 5km avant le passage de la première porte située à  proximité du Fort Boyard, alors que les hommes commencent un peu à  ralentir la cadence, Gaëtan Séné lâche prise, c'est alors que la terreur du Pacifique, Annabel Anderson fidèle à  sa réputation s'empare de la tête de la course qu'elle ne lâche sous aucun prétexte pendant la 2e partie de la course (avec un vent correct), et ce jusqu'à  une balise située près de la Tour Juliar, à  3km de l'arrivée, où la course est neutralisée à  cause d'un vent handicapant la poursuite de la course dans de bonnes conditions.
Pour la première journée de l'OLERON ISLAND STAND UP PADDLE CHALLENGE, la Néozélandaise Annabel Anderson (33) s'impose sans forcer sur l'épreuve de longue distance en 2h23min40s. sur 27 km, suivie respectivement par les Français Gaëtan Séné (FRA) à  6min30s. et Greg Clossier (FRA), 2 minutes plus tard. La ligne ferme à  18h30 après le passage de 28 riders, 6 abandons sont enregistrés en cours de parcours. Quelques mètres plus loin, l'organisation décide de remettre les riders, dans l'axe du Fort Louvois, à  l'eau pour un convoi sur les 3km restant jusqu'à  Bourcefranc-Le-Chapus.

Deux épreuves Beach Races, samedi 23 juin 2012

Pour la première manche avec un parcours en W, le Français Gaëtan Séné en tête dès le passage de la première bouée, ne laisse aucune chance aux autres riders << On ne m'y prendra pas 2 fois >> confiait le Breton à  l'arrivée après sa défaite de la veille sur la longue distance. Chez les femmes, après sa victoire sur la première manche, Annabel Anderson (NZD), 8e au passage de la première bouée sur la deuxième manche et première Beach Race, conserve cette même place à  l'arrivée. Faustine Merret (33), médaillée d'or en planche à  voile au JO d'Athènes, reprend l'avantage lors de la deuxième partie de vagues sur Liz Wardley (39).

A 17h15, la deuxième Beach Race du jour ,avec une marée montante donnant des vagues sur le bord du rivage, rend le parcours spectaculaire. Parmi les 19 finalistes, 18 hommes et une seule femme : Annabel Anderson (NZD). Tous bien partis, la course est très serrée, avec du très beau surf et quelques belles gamelles lors du passage de la première bouée sur les 3 que compte ce parcours en triangle. A l'arrivée, les 10 premiers se tiennent dans une seule et même minute, grâce à  un très beau surf final, le Français Greg Clossier remporte la deuxième Beach Races de la journée.

Après 2 jours de compétition, les Français Gaëtan Séné (01) et Greg Clossier (09) sont 1ers ex aequo au classement général provisoire de l'Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, avec une légère avance sur l'Italien Leonard Nika (25). La dernière journée sera intense...

L'épreuve de Free Wave Session (hors classement général) est remportée par l'Italien Leonard Nika (25), suivi respectivement par le jeune Jerseyen Aaron Rowe et le national de l'épreuve Greg Clossier. Chez les femmes, Annabel Anderson (NZD) est en toujours en tête, suivi par Faustine Merret (FRA) et Liz Wardley (PNG).

Le Français Gaëtan Séné confirme sa position de leader, dimanche 24 juin 2012

21 riders au départ pour une traversée de la baie de 3km avec une arrivée située devant l'école de glisse Diabolo Fun sur la plage des Huttes à  Saint-Denis d'Oléron pour la dernière épreuve de l'Oléron Island Stand Up Paddle Challenge. L'Italien Leonardo Nika passe la bouée de dégagement en tête, 4 minutes à  peine après le départ donné à  15h45, la Néozélandaise Annabel Anderson et le Français Arthur Daniel dans sa trace. Après 15 minutes. de course, le Français Gaëtan Séné passe la ligne d'arrivée en vainqueur, confirmant sa place au classement général de l'Oleron Island Stand Up Paddle. 2d de la Beach Race du jour l'Italien Leonard Nika, suivi par le Français Arthur Daniel.

Rendez-vous donné aux riders pour une 3e édition internationale encore plus ambitieuse

Didier Laffite, organisateur de cette coupe du monde à  Oléron dresse le bilan. << Ce week-end a été riche en émotions. Les compétiteurs ont été très sollicités et je les remercie pour leur engagement. Je garderai tout particulièrement en mémoire l'impressionnante facilité avec laquelle Annabel Anderson s'est imposée sur la longue distance. Une volonté de fer, une technique de rame parfaite, un physique aussi, même si son premier commentaire après avoir franchi la ligne d'arrivée a été de nous dire que tout allait bien et qu'elle n'était pas du tout fatiguée. Elle dépose littéralement les garçons. Du jamais vu. Une sacrée leçon d'humilité. J'ai un profond respect pour cette phénoménale performance. Nous avons beaucoup parlé avec Annabel au cours de ces trois jours et j'apprécie vraiment sa vision du sport, du milieu, des sportifs... Nous sommes en phase sur beaucoup de points et nous avons prévu d'échanger dans les semaines à  venir pour progresser, toujours et encore, dans notre souci de produire un évènement qui colle au mieux aux intérêts de tous. Oui, cette rencontre est de loin la plus riche du week-end ! Cet évènement représente 6 mois de travail très intense avec un dernier rush de 4 à  5 semaines de pure folie. La semaine qui précède le jour J, on se repose beaucoup sur le staff local qui est ni plus, ni moins que la famille agrémentée d'un réseau de potes qui, au-delà  d'être des amis, sont des gens extrêmement compétents dans leur domaine. Ils ont, toutes et tous, produit un fantastique boulot avec comme seul objectif de servir au mieux l'évènement. Ils ont été parfaits ! Je ne les remercierai jamais assez. En fait tout a fonctionné à  l'affecte. On fait ça pour s'éclater. On aime l'évènementiel et on aime le faire partager. Le discours des élus lors de la cérémonie d'ouverture est très encourageant. Le Conseil Général de la Charente-Maritime, le Pays Marennes Oléron, la Région Poitou-Charentes, la Communauté de Communes de l'Çle d'Oléron, la Communauté de Communes du Bassin de Marennes, la Ville de Saint-Denis d'Oléron et celle de Bourcefranc-Le-Chapus soutiennent pleinement cet évènement et souhaitent renforcer leur présence dans les années à  venir. Là  encore, nous allons travailler en étroite collaboration avec eux pour que ce rendez-vous devienne une classique incontournable sur l'échiquier mondial. Et enfin, je tiens à  remercier très chaleureusement nos partenaires, Starboard, Maui Jim, Oxbow et myGeolLive sans qui rien n'aurait été possible. On peut d'ores et déjà  considérer que la 3e édition de OLERON ISLAND STAND UP PADDLE CHALLENGE est en route. Elle aura bien lieu sur le territoire Marennes Oléron au mois de juin 2013...

Publié le