»

Fiji Pro Tour 1 et 2 : Les rocks stars gouvernent à Cloudbreak !

Gros style de Matt Wilkinson qui file droit au 3ème tour
Gros style de Matt Wilkinson qui file droit au 3ème tour - world surf league

Le deuxième tour s'est terminé hier soir au Fiji Pro. Les jeunes ont tremblé, les anciens n'ont rien inventé, l'expérience à parlé, explications.

En fait il suffit que les vagues aient de la gueule pour que ça plaise aux meilleurs surfeurs de la planète. On appelle ça les caprices de stars, et il semblerait que les petits nouveaux qui jusque là avaient brillé sur les étapes précédentes soient à la peine sur le Fiji Pro tant la vague demande d'expérience et d'engament. On est loin des heures d'anthologie de ce spot légendaire qui à encore fait parler sa puissance il y a de ça quinze jours, Aaron Gold à bien failli y perdre la vie. Néanmoins dés que la vague de Cloudbreak dépasse 1m50, la bouteille et la connaissance du spot priment.

La saison du world tour avait démarré doucement avec des épreuves de petites vagues qui convenait d'avantage aux robots des aérials avec moins de place pour les adeptes de belles lignes et de tubes. Si l'on regarde la suite des évènements le Fiji Pro est le point de départ du feux d'artifices. S'en suivront entre autres Jeffrey's Bay, Teahupoo, Hossegor, Pipeline...des épreuves de gros costauds. Il semblerait par exemple que ce format de compétition convienne beaucoup mieux à Kelly Slater qui a assommé le premier tour à grand coups de gerbes backside. C'est sa première victoire de l'année 2016 sur un Round 1. Après un début de saison laborieux et ennuyeux pour le king, il a confié en interview à la World Surf League: "Je ne m'amuse plus dans les petites vagues, ma saison commence réellement maintenant". C'est dire comme il a dû s'ennuyer jusque là puisqu'il était même forfait au Brésil au mois de Mai et personne ne lui a demandé les raisons de son absence. Peut être avait-il mieux à faire, peut être qu'il préférait être vendeur de piscines.

Puis c'est au tour de Mick Fanning de reprendre du poil de dauphin. Lui qui à décidé de prendre l'air sur la saison 2016 arrive en grande forme et retrouve vite son talent de lion affamé. Taj Burrow qui fait ici son jubilé après 18 ans d'une magnifique carrière est au top de ses capacités. Gabriel Medina à sauvé sa peau au deuxième tour et poursuivra vers les phases finales. En haut du tableau, ça passe de justesse dans le tour de repêchage pour Wilko le numéro uno qui à eu chaud face au sang froid d' Alex Ribeiro. John John lui à fait le boulot sans forcer dés le premier tour et à été propulsé directement au troisième tour. On retrouvera également nos deux Français Jéremy Florès et Michel Bourez dans le tour suivant.

Tous ces messieurs cités ici se sont qualifiés pour le début des choses sérieuses : Le Round 3 promet du beau surf ! La houle n'est pas prometteuse cette semaine aux iles Fiji. Une poussée de swell est prévue Lundi prochain avec un pic à 2m90 courant de la semaine suivante. On devrait donc assister incessamment sous peu à un départ de feu bien mérité sur Cloudbreak, et les pyromanes qui vont avec ! Revivez çi-dessous les meilleurs moments des premiers tours en replay et soyez patients...la compétition est en attente pour le moment, suivez le dawn patrol et l'annonce du prochain call en direct Mercredi soir à 21h30.

http://www.worldsurfleague.com/
Maxence Gallot - Publié le
Sur le même sujet

Fiji Pro: Rdv sur monster barrique island ce soir!

L'une des plus belles épreuves du world tour est sur le point de démarrer. Le légendaire spot [...]

La gauche de Cloudbreak s'est réveillée, le Fiji Pro n'a qu'à bien se tenir...!

Les filles ont ouvert le bal à Tavarua et c'est bientôt le début des hostilités pour les [...]