»

EuroSurf 2014 - Leo-Paul Etienne lancé son marathon

Leo-Paul
Leo-Paul - FFS

Il le savait dès sa sortie de l'eau lundi matin. Léo-Paul Etienne a entamé un marathon qu'il espère conclure dimanche par la finale des championnats d'Europe junior (catégorie surf U16).

Ce mardi, soutenu par toute une équipe au repos, hormis les filles en surf, le Guadeloupéen est allé trois fois affronter l'océan et des adversaires, reconnaissons-le, largement à sa portée dans ce tableau de repêchages. Les vagues, elles, par contre, ont été difficiles à négocier. Un véritable chantier, des masses d'eau en mouvement avec un fort courant et un vent on-shore de 25 noeuds. Léo-Paul a débordé assuré ses manœuvres au premier tour, a commencé à trouvé quelques parois au deuxième, s'est totalement lâché au troisième et dernier de la journée. On n'a, certes, pas encore retrouvé le Léo-Paul Etienne champion du monde en avril dernier en Equateur, mais le garçon a retrouvé la confiance qui l'avait fuit ces derniers jours. Le chemin est encore long, trois séries à franchir, s'il veut rallier la finale. Mais avec un moral au beau fixe et une bande de copains derrière lui, il sait désormais que c'est possible.

Thyssen et Véteau dans le bon tableau

En milieu d'après-midi, les deux surfeuses françaises ont elles aussi été à l'eau, pour le 2e tour du tableau principal. Tessa Thyssen s'en est très bien sortie en trouvant de bonnes gauches et, surtout, une "belle" droite sur laquelle elle a placé un de ses rollers de dos bien haut. Kim véteau, elle, a eu davantage de souci à prendre ses vagues, ramant beaucoup, tentant différentes options. La Guadeloupéenne s'est qualifiée pour le 3e tour mais n'a pas gagné son heat, que remporte la

Portugaise de poche Teresa Bonvalo.

La quatrième journée des championnats devrait être une nouvelle fois perturbée par la houle et le vent ce mercredi. Il faudra encore "survivre" une journée dans ces conditions avant que la houle ne baisse et que le vent s'arrête de souffler aussi fort. On annonce en effet d'excellentes conditions à partir de jeudi et jusqu'aux finales programmées dimanche.

D'ici là, tous les Français ou presque seront sur le pont ce mercredi. Léo-Paul aussi…

Léo-Paul Etienne (surf U16, qualifié pour le 4e tour des repêchages) : « C'est une très longue journée. J'ai enchaîné les tours de repêchages et je n'ai pas pu trop manger. Mon premier tour hier (lundi) a été un échec total. Je surfe de mieux en mieux. Je reprends confiance en moi. Je compte aller en finale. J'avais vraiment un manque de confiance ces derniers temps. Ça revient, ça revient. Et c'est vrai que ma dernière série a été beaucoup mieux que toutes les autres. »

Tessa Thyssen (surf U18, qualifiée pour le 2e tour) : « C'était vraiment n'importe quoi les vagues. Mais c'était pareil pour tout le monde. Personne n'était certain d'avoir de vagues. Il fallait juste prendre des vagues et voir ce que l'on pouvait faire. Toutes les vagues étaient différentes. C'est en se levant sur sa planche qu'on se dit, bon là, je vais ça ou ça. »

FFS - Publié le
Sur le même sujet

EuroSurf 2014 - Les filles cartonnent !

L'équipe de France a encore laissé des plumes, ce lundi à Sao Miguel, lors de la deuxième [...]

EuroSurf 2014 - une journée marathon pour l'équipe de France

L'équipe de France est rentrée dans ses championnats d'Europe avec sérieux mais sans réussir à [...]

La France peut-elle remporter un 10ème titre à l'Eurosurf Junior ?

Vainqueur de neuf des onze championnats d'Europe juniors depuis leur création en 1992, la [...]