»

EUROSURF 2013 - Neuf Français en finale ce samedi aux Açores !

Vincent Duvignac
Vincent Duvignac - FFS

C'était le jour de Vincent Duvignac, à Santa Barbara, ce vendredi. Le capitaine de l'équipe de France a franchi trois tours de repêchages, dont un dernier in-extremis au coucher de soleil, pour se qualifier pour la grande finale surf Open.

Egalement passé par les repêchages et qualifié, Yoan Florantin disputera le titre continental bodyboard en compagnie de son compatriote Martin Mouradian. L'Eurosurf se termine demain à Sao Miguel avec une houle qui s'amortie très vite.

Deuxième derrière Romain Cloître (round 6), Goni Zubizaretta (round 7 et round 8), Vincent Duvignac a vécu une journée marathon de laquelle il a su s'extirper avec physique, technique et tactique. Physique car il aura passé près d'une heure dix dans l'eau à surfer, avec une série le matin (9 heures), une deuxième à midi et une dernière au soir (19 heures) !

Duvignac : « Une longue journée ! »

« Ça a été une longue mais bonne journée ! a-t-il lancé en sortant de l'eau à la nuit tombée. Les vagues étaient petites mais j'ai une super planche ! J'ai passé trois séries, j'ai tout donné. » Duvignac se qualifie pour la finale avec la hargne lui qui était pourtant mal engagé dans la dernière série du jour, largement dominée par l'Espagnol Goni Zubizaretta (17.5 pts). Mais voilà, à quelques secondes de la fin, le Landais est allé chercher sa qualification sur une ultime vague, une droite, qu'il a exploité au maximum. Serrant les poings après sa dernière manoeuvre pour mieux apprécier le travail bien fait. « Il fallait être rapide et tonique dans ces petites vagues. » Il l'a été.

Et de confier son bonheur : « Je suis évidemment très content car j'avais les boules de passer en repêchages. Mais là, ça va, c'est cool. Je suis en finale ! » Qu'il disputera aux côtés de son ami Joan Duru, directement qualifié, lui, et de deux espagnols : Zubizaretta, donc, et Vicente Romero. « On est deux Français dans la finale contre deux Espagnols ! Ça va être un beau match, on va tout faire pour faire un et deux ou… deux et un (rires) ! »

Florantin rejoint Mouradian

Autre Français qualifié à l'issue de ce vendredi consacré aux repêchages, Yoan Florantin. Le bodyboardeur de La Réunion, actuel N.12 mondial, a réparé son erreur du deuxième tour où il était passé à côté de sa série. Il a quasiment fait toutes les séries de repêchages pour se hisser en finale. Avec du coeur, forcément, mais aussi un technique irréprochable. Mais alors qu'il a fait se lever la plage voici trois jours, quant la houle était encore conséquente (avec un 10 points au passage !), il a peiné aujourd'hui dans les toutes petites ondulations.

« Les vagues étaient molles et il fallait aller très vite, a-t-il expliqué. J'ai fait quelques erreurs sur cette série. Mais bon, je suis en finale et demain (samedi) sera un autre jour. » Florantin sait que la finale « va se jouer sur la tactique » et confie : « Le Portugais (Hugo Pinheiro) joue beaucoup dessus. L'avantage est qu'on est deux Français avec Martin (Mouradian) en finale. » Si le duo se charge de faire les patrons et d'avoir le spriorités alors les meilleures vagues seront pour eux.

Cloître bloque au round 7

Troisième Français concerné par le tableau de repêchages aujourd'hui, Romain Cloître s'arrête quant à lui à l'avant-dernière série avant la finale de cet Eurosurf. Après qu'il a superbement surfé tôt ce matin sur la droite creuse et rapide du pic Est, le Réunionnais a commis un pêché de jeunesse au round 7 en sortant d'une vague qu'il pensait à faible potentiel. Elle ne l'aurait peut être pas qualifié pour le round 8 mais il devra s'en souvenir.

Reconquérir le titre par équipes

Après les deuxièmes et troisièmes places en longboard de Rémi Arauzo et Jérémy Massière, mardi, l'équipe de France va aller au combat ce samedi avec neuf compétiteurs dans six catégories différentes. Surf Open : Duru et Duvignac; Surf dames : Le Car et Arnaud; Surf senior men : Manu Portet ; Surf Masters : Le Texier ; Bodyboard Open : Mouradian et Florantin ; Bodyboard dames : Lacoste. Autant de finales que de titres possibles.

Neuf Français, sept Espagnols, quatre Portugais sont en finales ce samedi. La bataille pour le classement par équipes va aussi faire rage ce samedi à Sao Miguel où la France arrivera sur le site de compétition avec le leadership provisoire.
A nos représentants de faire leur maximum pour ramener des titres individuels mais aussi et surtout le titre par équipes. Objectif numéro 1 cette année pour effacer la déconvenue irlandaise de 2011. S'ils prennent exemple sur la volonté de leur capitaine Duvignac, alors les Bleus iront jusqu'au bout.

RÉACTIONS

Vincent Duvignac : « Ça a été une longue mais bonne journée ! Les vagues étaient petites mais j'ai une super planche ! J'ai passé trois séries, j'ai tout donné. A chaque fin de vague, j'avais les jambes qui tremblaient tellement j'avais tout donné. Je suis très content, j'ai gagné les Eurosurf en 2009 et j'avais les boules de passer en repêchages. Mais là, ça va, c'est cool. Je suis en finale ! Je rejoins Joan (Duru), je marque des points pour l'équipe, c'est top ! Il fallait être très efficace à la rame aujourd'hui pour prendre les priorités et avoir les meilleures vagues. Il y avait aussi beaucoup d'analyse car le spot est difficile. Il fallait passer beaucoup de temps à regarder l'état de la mer pour savoir où allaient venir les meilleures vagues avec ces grosses marées. C'était très stratégique. Et forcément très technique. Il fallait être rapide et tonique dans ces petites vagues. On est deux Français dans la finale contre deux Espagnols ! Ça va être un beau match, on va tout faire pour faire un et deux ou… deux et un (rires) ! »

Romain Cloître : « Je ne pensais pas avoir plus de 5 points et les juges m'en ont donné 7 et quelque. Si j'avais su, je l'aurais surfé jusqu'au bout pour faire monter ma note. Je suis tout de même content de mon surf sur cette compétition. J'ai passé plusieurs tours, j'ai bien surfé, je suis satisfait de mes nouvelles planches, j'en ai une très bonne. D'être venu ici et d'avoir fait ce parcours avec l'équipe de France me redonne confiance pour la fin de la saison professionnelle. Maintenant, j'espère que les autres vont faire le job et que l'on va gagner le titre par équipes ! »

Yoan Florantin : « Ça fait plaisir d'y être, même par les repêchages. C'était plus long mais j'y suis. Dommage que la houle tombe. Les vagues sont molles. Il faut aller très vite. J'ai fait quelques erreurs sur cette série. Mais bon, je suis en finale et demain (samedi) sera un autre jour. La finale va se jouer sur la tactique. Le Portugais joue beaucoup dessus. L'avantage est qu'on est deux avec Mouradian. Il va falloir s'ens servir. Avec fair play mais ne pas se laisser faire et prendre chacun les meilleurs vagues. Après la technique parlera.

FFS - Publié le
Sur le même sujet

EUROSURF - Et cinq Français de plus en finales !

Beau bilan pour le clan tricolore. La 5ème journée a été longue et trépidante : Joan Duru [...]

EUROSURF - Manu Portet donne la leçon

La quatrième journée de l'Eurosurf 2013 aux Açores s'est terminée en beauté, ce mercredi à Sao [...]

EUROSURF 2013 - Rémi Arauzo vice-champion d'Europe de longboard !

Ben Skinner conserve son titre européen de longboard en battant en finale Arauzo et Massière [...]

EuroSurf 2013 - Très bon début des Français aux Açores

Porteurs du lycra rouge de têtes de série, les surfeurs français ont réalisé une journée [...]

EuroSurf 2013 - C'est parti !

La compétition débute ce dimanche matin et s'achèvera dimanche prochain. L'équipe de France a [...]

EUROSURF - La pression monte aux Açores

Pour sa deuxième journée aux Açores, l'équipe de France a bénéficié de belles vagues ce [...]

EuroSurf - L'équipe de France est aux Açores !

Une partie de l’équipe de France est arrivée aux Açores où se tiendra l’Eurosurf du 14 au 22 [...]

Qui va partir à l'Eurosurf des Açores !

Le comité directeur de la Fédération Française de Surf a validé la sélection proposée par la [...]