»

Eric Terrien termine 8ème du Bilbao World Sup Challenge

Eric Terrien
Eric Terrien - FFS

Le Français n'a pas réussi son entrée sur l'European Tour, ce week-end à Bilbao. Pourtant bien placé sur les sprints et la Longue Distance, Eric Terrien a semblait manqué de jus au moment de conclure. Il termine à la 8e place au classement général.

Le Bilbao World SUP Challenge n'a donc pas souri au Nantais. La première des cinq étapes de l'European Tour, qui se disputait sur la rivière Nervión, offrait un très beau plateau avec les meilleurs Européens mais aussi une demi-douzaine d'Australiens, dont Jake Jenson actuel 4e mondial, et l'Hawaïen Zane Schweitzer, n.3 mondial.

Neuvième des sprints

Eric Terrien, neuvième des World Series après les étapes d'Ubatuba (Brésil) et d'Abu Dhabi, restait sur un succès voici quinze jours à Ste Maxime où il avait remporté la Sup Race Cup. Ce week-end, au Pays basque, il n'a pas démérité en s'immisçant au contact des meilleurs. Mais c'est au moment de conclure que le Français a pêché. Un coup de fatigue qui s'explique sans doute par la succession de compétition et la charge de travail physique en début de saison. Terrien n'a pas à rougir toutefois puisqu'il rate de très peu la qualification pour la finale du sprint en terminant 4e de la demi-finale à une pagaie de Paul Jackson (Aus). En finale de consolation, émoussé, il fait 3e et termine donc 9e des sprints.

Attaque fatale sur la Longue Distance

Quant à la Longue Distance, le Français a parfaitement tenu son rang sur les 16 km tracés entre le célèbre musée Guggenheim et l'église San Antón. Au contact, avançant dans les 3-4 premiers tout au long de la course, il a tenté un coup au passage de la dernière bouée, en attaquant. Une prise de risque maximale qui l'a déséquilibré et fait chuter. Malgré un retour de fou, il ne parvient pas à doubler le Danois Casper Steinfath et termine 7e.

Au combiné, Eric Terrien est donc 8e et troisième Français derrière Titouan Puyo (4e) et Gaëtan Séné (7e). Deuxième derrière son compatriote Connor Baxter l'an dernier à Bilbao, l'Hawaïen Schweitzer a cette fois remporté la compétition en s'imposant notamment sur la longue distance.
Direction l'Île d'Oléron. Avant la deuxième étape de l'European Tour, en fin de semaine sur l'île d'Oléron (14-15 juin), Eric Terrien occupe la cinquième place du classement européen.

Eric Terrien

« C'est toujours très difficile sur les sprints. Ça dépend des poules, et selon les manches ça peut être relevé ou l'être moins. Ma demi-finale était très forte. J'étais dans le coup, il m'a manqué un petit truc. Stratégiquement, j'étais bien. Physiquement, pas au top. Techniquement, j'ai identifié quelques détails à corriger. Sur la Longue distance, je fais une bonne course même si ça n'a pas payé sur la fin. J'aurais bien aimé prendre la pole position de l'European Tour dès la première épreuve. On ne sait pas encore comment vont être comptabilisés les points. Je vais faire les cinq étapes et je serai à Oléron le week-end à venir. »

FFS - Publié le