»

L'équipe de france se prépare en Australie pour les ISA 2008

L'équipe de france
L'équipe de france - FFS

Dans le cadre des futurs Championnats du Monde de Surf Junior 2008 en France, Michel Plateau, responsable de la filière haut niveau de la Fédération Française de Surf, se rend en Australie courant février afin d'animer un stage d'entraînement et de

Dans le cadre des futurs Championnats du Monde de Surf Junior 2008 en France, Michel Plateau, responsable de la filière haut niveau de la Fédération Française de Surf, se rend en Australie courant février afin d'animer un stage d'entraînement et de formation.

Ce stage verra la participation d'un groupe de compétiteurs français choisis, composé des 2 meilleurs juniors français actuels, des deux meilleures ondines espoirs, ainsi que du meilleur cadet ; soit le groupe de surfeurs déjà  officiellement sélectionné en Equipe de France Espoir 2008.

Il se déroulera durant 15 jours, du 23 février au 10 mars 2008, à  Coolangatta dans la province australienne du Queensland, sur les mythiques vagues de Snapper Rock, Kirra et Burley Head, qui restent de parfaits terrains d'entraînements pour nos surfeurs français.

L'Australie est une parfaite destination de formation, grande terre d'accueil du surf elle est aussi le lieu de compétitions internationales ouvertes aux surfeurs professionnels junior tels qu'Alyzée Arnaud, ou Maxime Huscenot déjà  présents depuis le début de la saison.

Marc Lacomare, Pauline Ado, ou encore Charly Martin les rejoindront pour le lancement de la première épreuve de l'Asp world Tour 2008, le Quiksilver Pro Goldcoast, où ils soutiendront leurs deux potes et compatriotes, Michael Picon et Jeremy Florès.

Ce stage en terres australes est doté de plusieurs objectifs. D'une part, préparer au mieux le noyau dur de l'Equipe de France Espoir, pour tenter de décrocher une médaille finale lors des Championnats du Monde Junior 2008 en France.

Et d'autre part poser les bases d'échanges avec les pôles élites australiens, et les plus gros clubs locaux du Queensland et New South Wales, dans l'espoir de renouveler régulièrement ce type d'opération et de profiter de la complémentarité des saisons et des compétitions entre l'Europe et l'Australie (été austral de janvier à  mars).

Etre licencié, c'est plus de libertés
Source : www.surfingfrance.com

Publié le