»

Doublé de Bobby Martinez au Billabong Pro Mundaka

Bobby the winner
Bobby the winner - www.aspworldtour.com

Le californien Bobby Martinez a réalisé son rêve en remportant pour la 2ème fois consécutive le prestigieux Billabong Pro Mundaka, dimanche 14 octobre 2007. Il laisse derrière lui Taj Burrow, Mick Fanning et Kelly Slater.

On les avait quitté vendredi soir. Avant le week-end, le quatuor de rêve avait réussi à  se qualifier pour les demis finale. On n'aurait pas pu espérer mieux côté suspense... Ce n'est peut-être que du surf comme diraient certains, mais avouons que cette année, on se régale à  suivre le Dream Tour !

Samedi sera un jour sans surf. C'est Mike Parsons, le directeur de compétition, qui l'a dit. Alors on a tous attendu jusqu'à  ce matin. Et on n'a pas été trop déçus. Même si Mundaka a boudé et snobé la caravane du Tour pendant toute la waiting period, la belle a offert ce midi quelques jolis rides, notamment lors de la finale. Rien d'exceptionnel, mais bon, l'océan ne se maîtrise pas encore (heureusement !).

Seuls Fanning, Slater et Burrow gardent une chance d'être couronnés champions du monde cette année. Mais il faudra attendre le Brésil pour en savoir plus. Le King remet son titre en jeu, mais il est quand même bien présent encore en 2007. Un peu moins aujourd'hui certes, mais toujours dans le coup. Opposé à  Taj Burrow, il s'est éclipsé en demi-finale : pas de vague pour Kelly, en tout cas pas de vague correcte. En fin de série, ce sont seulement 4,93 points qui lui ont été attribués. Taj a su être plus réaliste et a totalisé 14 points. Huit fois champion du monde, Slater a encore une petite chance : « Objectivement, je dois gagner au Brésil et regarder Taj et Mick chuter en quarts. Au Pipe, il faudrait faire la même (...) Ce n'est pas impossible, je suis encore là . Mais ce ne sont pas les meilleures circonstances pour moi... ».

Pour Fanning, tout s'enchaîne beaucoup mieux. Même si ce matin, c'est Bobby qui lui a volé la vedette et a remporté sa place en finale au cours d'un heat plutôt calme. Le californien a su prendre les bonnes vagues et se mettre à  l'abri (14,17 contre 11,67 pts). Mais avec cette nouvelle 3ème place, Mick signe encore un gros résultat. Qui peut encore le stopper ? « Je savais que le titre se jouerait au Brésil, peut être même à  Hawaii, je ne suis pas inquiet. Mais je suis en bonne voie. Ca a été un mois super, je suis très content. »

Taj Burrow est content lui aussi. Il lui suffira de faire mieux que Mick au Brésil pour voir ses espoirs de titre prolongés jusqu'à  Hawaii... On vous en parlait dans la semaine, Taj avait rêvé d'une victoire à  Mundaka. Il s'y voyait déjà , mais Martinez a tout « g'ché » : « C'était vraiment serré. J'ai eu cette vague à  9,33 à  la fin, mais Bobby déchirait, que dire de plus ?! ». On retrouvera Taj au Brésil plus motivé que jamais : « Je suis encore dans la course, c'est la chose la plus importante ».

Pour la 2ème année consécutive, c'est donc l'américain Bobby Martinez qui a été « jeté » dans le port basque de Mundaka. Tradition oblige ! Lui aussi en avait rêvé la semaine dernière, mais n'avait pas fait l'erreur d'en parler avant : « Ca semblait si réel et maintenant ça l'est. C'est dingue que ça se termine comme ça ! ». Même si Taj a pris la plus belle vague de la finale, c'est bel et bien Bobby qui s'est imposé sur la gauche mondialement connue (16,44 contre 16,16 pts). Martinez en profite aussi pour sauter de la 13ème place à  la 6ème place du classement ASP. On était inquiets pour lui, on ne l'est plus, la machine est repartie !

A noter que Jérémy Florès gagne encore une place de mieux et se retrouve à  la 7ème place du Foster's ASP World Tour. Qui dit mieux ?!


Les résultats de la finale :

Bobby Martinez (USA) 16.44 bat Taj Burrow (AUS) 16.16

Les résultats des 1/2 finale :

Heat 1 : Bobby Martinez (USA) 14.17 bat Mick Fanning (AUS) 11.67
Heat 2 : Taj Burrow (AUS) 14.00 bat Kelly Slater (USA) 4.93

Classement Foster's ASP World Tour après 8 étapes :

1/ Mick Fanning 7346 pts
2/ Kelly Slater 6326 pts
3/ Taj Burrow 6275 pts
4/ Joël Parkinson 5505 pts
5/ Andy Irons 4966 pts
---------------------------
7/ Jeremy Flores 4580 pts

Emilie Dalibert - Publié le