» » »

Le Take off ou l'entrée en vague

Take off
Take off - Jeff Bernard

Justesse, placement et rythme qui sont les 3 garants de la réalisation de chaque manoeuvre sur la vague s'avèrent être de la plus haute importance lors du take off (décollage). Le take off est un instant clé et magique dans lequel le [...]

Justesse, placement et rythme qui sont les 3 garants de la réalisation de chaque manoeuvre sur la vague s'avèrent être de la plus haute importance lors du take off (décollage).

Le take off est un instant clé et magique dans lequel le surfeur passe d'un plan horizontal, lors de sa rame de lancement, à  un plan vertical lors de son engagement dans le creux (plus ou moins creux d'ailleurs !!). Le voilà  qui quitte la stabilité du plan d'eau pour chevaucher (rider) l'effondrement incertain de la vague. Certains take off sont de la pure folie...

Sélectionner sa vague
Sur le plan technique, le regard concentré sur le fond du « line up », le surfeur va devoir détecter et sélectionner le plus tôt possible sa vague. Par ses changements de formes et de couleurs, le large nous informe de l'arrivée d'une série. A ce stade-là , le « sens marin » fera la différence entre les surfeurs. Celui-ci s'améliorera avec les années d'expérience et la capacité d'observation.

Partir dans la vague
Lors de l'approche de la zone de départ, la rame active du surfeur doit lui permettre de s'intégrer au rythme de la vague. Le regard reste impérativement connecté à  la forme en évolution. Le surfeur en mouvement parfaitement positionné pour le départ enclenche une ultime rame explosive lui permettant de s'engager dans la pente avec du contrôle. Ça y est, le nez de la planche bascule dans le creux et le surfeur se redresse, souple et tonique, dans un parfait synchronisme.

Les appuis (de couché à  debout)
Lors des derniers coups de rame, le surfeur doit concentrer le poids de son corps sur un « appui poitrine » en levant légèrement les fesses et en avançant son menton sur l'avant de la planche. Cet « appui poitrine » renforcera la rame et optimisera la vitesse de glisse de la planche.

Souple et tonique, le surfeur se redresse en un seul mouvement et relaie cet « appui poitrine » par un « appui pied avant » lui permettant d'emmagasiner un maximum de vitesse lors de la descente (énergie potentielle). Les pieds, quasiment parallèles, sont placés sur l'axe longitudinal de la planche (stringer) avec un écart facilitant une bonne stabilité.

L'attitude générale du surfeur (stance), « goofy ou regular » (gauché ou droitier), doit être jambes semi fléchies, bras relativement détendus, mains vers l'avant. Le regard attiré par le bas de vague doit vite suivre l'évolution du déferlement de la vague pour préparer la prochaine manoeuvre, le « bottom turn ».

La planche
Une planche avec de l'épaisseur sur l'avant sera facile à  la rame et favorisera le take off par la vitesse d'entrée en vague.

La condition physique et mentale
Le surf est un excellent miroir pour savoir si l'on est en forme ou pas. Le take off peut mobiliser jusqu'à  100% de la puissance du surfeur. Surfer régulièrement en y accompagnant des étirements va vous apporter une excellente condition physique. Si vous êtes « débutant avancé », choisissez des conditions de mer faciles et des vagues pas trop creuses.

Tonicité, souplesse, explosivité et résistance à  l'effort vont être les 4 as de la condition physique du surfeur. Pour ceux qui ne peuvent pas surfer régulièrement, des activités physiques d'endurance (course à  pied, natation, vélo, etc...) vont être très complémentaires. Très complémentaire, le « Yoga », le « Pilates », le « Chi Kung » ou le « Kung Fu » vous permettront de développer votre tonicité, votre souplesse physique et mentale et votre confiance en vous.

Maintenant, il faut passer à  l'action !!

Jeff Bernard
www.surfconseil.com

« Le surf est une rencontre trilatérale entre le corps, l'océan et un art issu d'une mystérieuse culture polynésienne »

Sommaire

Le Take off ou l'entrée en vague

Justesse, placement et rythme qui sont les 3 garants de la réalisation de chaque manoeuvre sur [...]

Le bottom turn ou le virage en bas de vague

Cette énergie offrira au surfeur une relance plus ou moins importante lors de la sortie du [...]

Le roller ou le virage en haut de vague

C'est lors du « bottom turn » (virage en bas de vague) que le surfeur bien fléchi et ancré sur [...]