» » »

Le surf au Maroc : un futur prometteur

Tagazout
Tagazout - mango-surf

Ce n'est peut-être pas Tahiti ni la Californie, mais le Maroc attire de plus en plus de surfeurs. Tous à  vos planches ! Depuis plusieurs décennies, le Maroc est une destination privilégiée des surfeurs européens, surtout en période hivernale. [.

Ce n'est peut-être pas Tahiti ni la Californie, mais le Maroc attire de plus en plus de surfeurs. Tous à  vos planches !

Depuis plusieurs décennies, le Maroc est une destination privilégiée des surfeurs européens, surtout en période hivernale. La qualité des vagues, le climat agréable toute l'année, la proximité géographique avec la France, l'Espagne, le Portugal (pays où les surfeurs sont nombreux) et enfin l'accueil des surfeurs marocains contribuent à  faire des spots (lieux de pratique) marocains de véritables « destinations surf ». Les vagues qui déferlent à  Mehdia, Safi, ou à  Taghazout, près d'Agadir sont de qualité internationale et des surfeurs du monde entier viennent régulièrement les dompter. Les vagues des régions de Casablanca et Rabat peuvent également offrir une qualité de pratique digne des meilleurs spots européens. Avec près de 3500 kilomètres de côtes, la quantité de spots est extraordinaire et beaucoup d'entre eux ne demandent qu'à  être découverts ! Jeunes, moins jeunes, femmes et hommes s'adonnent de plus en plus à  ce sport dans l'ensemble des cités balnéaires du Royaume.

Des sites reconnus

La multiplication des articles dans les magazines spécialisés européens sur le thème du surf au Maroc mais aussi le projet d'organisation des « Championnats du Monde Masters » début 2003 à  Safi, entre Casablanca et Agadir rend dorénavant le Maroc incontournable. Bien que cette compétition n'ait pas eu lieu, le processus illustre toutefois l'attention des instances mondiales du surf manifestée à  l'égard du Maroc. Les événements « grand public » se multiplient également dans la plupart des villes où le surf fait déjà  partie du paysage local. Les compétitions et les festivals organisés chaque année attirent de plus en plus de participants et de spectateurs, tous comblés par la qualité des vagues marocaines.

Un sport en développement

L'axe Rabat-Casablanca, foyer démographique et économique du Maroc, possède neuf des seize clubs recensés en 2002, alors même que les spots les plus réputés pour la pratique se situent hors de cette région. Le surf n'est donc pas marqué géographiquement et s'inscrit dans quelques localités telles que Rabat, Casablanca, Safi, Essaouira et Agadir. La pratique du surf au Maroc est toutefois toujours confidentielle. La position dominée du surf dans l'espace des sports marocain tient en partie au fait que l'activité est « récente » - mais elle ne demande qu'à  se développer ! Les premiers pratiquants apparaissent dans les années 1970. La fédération royale marocaine de surf et bodyboard a été crée fin 2002 et n'assure pas encore un développement quantitatif permettant à  la pratique du surf d'acquérir plus de reconnaissance. Elle coordonne néanmoins les championnats nationaux et assure petit à  petit une représentativité du surf au Maroc auprès des instances dirigeantes comme le Ministère de la Jeunesse et des Sports et l'office national marocain du tourisme.

Un atout touristique

Les potentialités du surf marocain en terme de développement touristique sont pourtant considérables. La surpopulation des lieux de pratique en Europe positionne le Maroc comme un pays incontournable et il ne serait pas étonnant de voir ce sport véritablement exploser dans les années à  venir. Beauté des paysages, diversité des plages et des lieux de déferlement des vagues, le Maroc se pose comme une destination phare du surf mondial. Parions que ce sport aura sa part à  jouer pour contribuer à  la venue de nouveaux adeptes et atteindre les objectifs touristiques fixés pour 2010 !

Article paru dans Atlasblue.mag, n°4, juillet-août 2005, p.48-50.
www.asaeditions.com/html/magazines/atlas/atlas-blue.htm

Christophe GUIBERT, sociologue, chercheur associé au Centre Nantais de Sociologie.
guibertc@free.fr
http://universdusurf.free.fr/

Sommaire

De l'authenticité de la pratique du surf à Biarritz

L'histoire du surf à  Biarritz n'a que cinquante ans. Gr'ce à  une politique événementielle et [...]

Le surf au Maroc : un futur prometteur

Ce n'est peut-être pas Tahiti ni la Californie, mais le Maroc attire de plus en plus de [...]

Surf et développement durable : entre démarches associatives et engouement économique

En France, le mouvement écologiste dans l'univers du surf s'est historiquement construit en [...]