» » »

Me qualifier avec Tim, cela serait parfait !

Michel intouchable en septembre
Michel intouchable en septembre - www.aspworldtour.com

Jeudi 2 octobre 2008, 17h08, Réunion Mango-Surf : Nous t'avons quitté à  la 36ème place du QS, te voilà  maintenant dans le top 15. Tu as fait une cure de Red Bull ? Sans blaguer, qu'est-ce qui a fait la différence [...]

Jeudi 2 octobre 2008, 17h08, Réunion

Mango-Surf : Nous t'avons quitté à  la 36ème place du QS, te voilà  maintenant dans le top 15. Tu as fait une cure de Red Bull ? Sans blaguer, qu'est-ce qui a fait la différence sur ces deux compétitions ?

Michel Bourez : Je pense que ce qui a fait la différence, c'est ma technique pendant les séries. A force de perdre depuis Lacanau, j'ai réussi à  changer ma façon de voir une série, c'est-à -dire à  être patient et donc attendre les bonnes vagues pour envoyer de grosses manoeuvres et donc obtenir de plus gros scores... Les deux dernières compets sont tombées au bon moment, j'ai mis en pratique mes nouvelles techniques et ça a marché.

M-S : A Pantin, tu as enchaîné les séries en postant des scores incroyables... Les conditions hardcore, tu aimes ça ?

M.B : Les conditions à  Pantin étaient parfaites pour moi : gros, un peu dans le désordre, mais toujours quelques-unes qui ouvraient donc il y avait toujours du potentiel sur les meilleures vagues. C'est un peu les conditions que j'attends pour chaque compet parce que c'est plus à  mon avantage.

M-S : En finale, tu scores la meilleure vague mais tu termines second... des regrets ou tu penses avoir donné le maximum ?

M.B : En finale, je crois que j'ai fait une toute petite erreur qui m'a coûté la première place. Lorsque je suis rentré au bord, tout le monde me disait aussi que si les juges m'ont donné un 9 sur ma vague, alors celle du brésilien devait être un 6 ou 7 mais pas un 8,5... Maintenant pour moi j'ai bien surfé et je pensais avoir donner le max donc je ne suis pas pour autant trop déçu...

M-S : A Zarautz, tu remets cela et toute la semaine tu postes encore les meilleurs scores ! Comment s'est déroulée ta semaine ?

M.B : Zarautz, c'était un peu différent parce que les vagues n'étaient pas trop grosses, sauf peut être un jour où il y avait de la taille comme à  Pantin mais c'était quand même moins bien question qualité de vagues. Je suis resté toute la semaine à  l'hôtel avec Red Bull et ma copine, donc je n'avais plus qu'à  me concentrer et remettre ça. Mes planches marchaient bien donc c'était un plus pour moi.

M-S : En demi, tu tombes face à  Tim... Etant donné qu'il est virtuellement qualifié, on pensait peut-être à  un petit arrangement entre ami ! Mais Tim ne l'che rien et gère parfaitement sa série... Qu'est-ce qui te manque à  ce moment-là  pour enchaîner deux finales consécutives ?

M.B : La série contre Tim était vraiment bizarre parce que l'on est amis avant tout et c'est vraiment difficile pour moi de me concentrer et de me mettre à  100 % quand je tombe avec quelqu'un que je connais. Je n'ai pas été très patient pendant cette série, il faut dire que j'étais un peu stressé à  ce moment là . Tim a su gérer la série normalement et donc il est passé. Félicitations à  lui au passage.

M-S : Les Canaries arrivent bientôt, on sait que tu te sens bien là -bas... Tu arrives plus confiant ?

M.B : Je pars d'abord faire le 6 étoiles au Brésil au lieu d'aller faire le 4 étoiles que j'aime tant à  Confital aux Canaries. Cela a été une décision difficile parce que ça me plait vraiment bien aux Canaries, sur cette droite. Mais je peux faire un bon résultat aussi au Brésil et obtenir plus de points donc le choix a été fait. Ensuite, j'enchaîne sur le 6 stars prime... J'espère que cela me réussira pour cette fois parce que je n'ai jamais trop eu de chance là -bas...

M-S : Tu as obtenu une wildcard pour le Quik Pro, comment tu abordes une étape du World Tour ?

M.B : Quiksilver m'a donné la wildcard, j'étais vraiment content parce que Belly, le team manager Quik Europe, était très content de mes performances et m'a donc donné la chance de me confronter aux meilleurs des meilleurs. Le jour où il me l'a dit, j'étais trop content et j'attendais une seule chose : cette compet où j'avais la chance d'affronter les gars du top 45.

M-S : En sortant Parko et Bede, tu élimines les adversaires direct de Slater pour le titre... Tu as conscience qu'il aurait pu être champion un peu gr'ce à  toi ?

M.B : Dans tous les cas, je crois que Kelly sera champion cette année et personne ne pourra le rattraper, il faudrait un miracle pour que les autres gars le rattrapent ! Il a presque tout gagné cette année, il ne trouve personne à  son niveau. C'est vraiment quelqu'un d'exceptionnel ce gars. Mais j'étais quand même content de sortir Parko, Bede et Kieren, ça m'a donné plus confiance en moi. C'est tout ce dont j'avais besoin.

M-S : En quarts, on a le sentiment que les juges t'ont clairement volé... Tu en penses quoi avec le recul ?

M.B : Personnellement, j'ai vraiment tout donné sur cette vague, ils m'ont donné un 6 sur ma première vague, j'ai deux fois mieux surfé sur ma dernière vague. Je pense avoir été volé encore une fois. J'étais certain d'avoir le score mais quand ils m'ont dit que je ne l'avais pas, je suis reparti au fond en espérant q'une autre vague arriverait. Mais pas du tout donc je me suis fait éliminé. Déçu mais content quand même du parcours que j'ai fait.

M-S : Forcément, avec ce résultat, tu dois être à  bloc pour te qualifier cette année ?

M.B : Maintenant, c'est vrai que je suis à  bloc pour les prochaines compets, J'espère arriver loin cette année et peut être me qualifier avec Tim, ça serait parfait...

Classement provisoire WQS : 14ème avec 9600 points

Pour en savoir plus :
Michel Bourez revient dans la course après le Movistar O'Neill Pantin Classic !
Tim Boal vainqueur à  Zarautz et qualifié pour le World Tour 2009 !
Quiksilver Pro France : Michel Bourez fait son show !
Adrian Buchan remporte le Quik Pro France devant Kelly Slater !

Sommaire

Objectif top 10 WQS !

Lundi 4 février 2008, 8h03, Paris, France Mango-Surf : Quels sont tes objectifs et ton [...]

La chance n'était pas avec moi au Brésil...

Lundi 18 février 2008, 14h35, Madrid, Espagne Mango-Surf : Quelle analyse portes-tu sur le [...]

Kelly était puissant et s'est vraiment l'ché en finale !

Mardi 4 mars 2008, 19h13, Coolangatta, Australie Mango-Surf : Tu as eu la chance d'avoir [...]

Il fallait être prêt physiquement à  bouffer des sets !

Mardi 15 avril 2008, 15h40, Durban, Afrique du sud Mango-Surf : Salut Michel ! Alors, [...]

Je rentre dans le top 15 après Thurso !

Jeudi 1er mai 2008, 14h33, Ecosse Mango-Surf : En pleine confiance après Margaret, tu [...]

Aux Maldives, ça peut vite tourner en barrel sur barrel !

Dimanche 22 juin 2008, 20h04, Tahiti Mango-Surf : On t'a vu sur la Mission O'Neill. Alors, [...]

Durban est une droite que je n'aime pas du tout surfer

Dimanche 3 août 2008, 14h39, Japon Mango-Surf : A Durban tu te fais sortir dès ton entrée [...]

J'espère bien rejoindre Tim et Marlon !

Samedi 6 septembre 2008, 12h47, Zarautz Mango-Surf : Après Lacanau, Hossegor et Ericeira, [...]

Me qualifier avec Tim, cela serait parfait !

Jeudi 2 octobre 2008, 17h08, Réunion Mango-Surf : Nous t'avons quitté à  la 36ème place du [...]

Je suis assez confiant

Vendredi 17 octobre 2008, 14h12, Lanzarote après sa victoire dans le round 2 Mango-Surf : [...]

Je sais que je vais le faire

Mercredi 19 novembre 2008, Haleiwa, Hawaii Mango-Surf : Aux Canaries, tu passes deux tours [...]

Il ne me reste plus qu'à  gagner Sunset !

Mercredi 26 novembre 2008, 18h46, Hawaii Mango-Surf : Waouh !!! Première victoire sur un [...]

Cela a vraiment été une année de rêve !

Mardi 12 janvier 2009, 9h44, Tahiti Mango-Surf : Alors Michel, comment vas-tu depuis cette [...]