» » »

Manu Portet, champion de France 2012

Manu Portet
Manu Portet - FFS

Ancienne terreur des tatamis, il surfe depuis son plus jeune âge : surf, longboard, matelas, alaia… Le Basque s’est naturellement essayé au Stand Up, voici cinq ans, et n’a plus quitté sa pagaie depuis.

Champion de France devant la référence Delpero en novembre dernier, il vivra son premier championnat du monde.

« Je savais que ce serait chaud pour être sélectionné et que l'on était plusieurs. Heureusement, j'ai gagné les France, ce qui a fait pencher la balance en ma faveur. Je suis très content de cette sélection, la première en Sup car j’avais déjà goûté à l’équipe de France mais en surf et dans la catégorie jeune. Il va falloir être à la hauteur pour confirmer et ne pas décevoir les personnes qui m’ont accordé leur confiance. Plus l’échéance arrive, plus la pression monte. Mais je me sens bien, je suis compétiteur depuis mon plus jeune âge, j'ai l'habitude d'aborder ce genre d'évènements, je me connais et je sais comment me préparer.

Je suis content de partir avec Antoine Delpero, je suis son team manager pour Vans mais, avant tout, on est bien pote. On surfe souvent ensemble et on se motive pour ces championnats. On ne veut pas passez a coté de cet événement. On a le potentiel pour faire un bon résultat. Je n’ai peur de personne, ce qui compte le plus, c’est que je surfe à mon meilleur niveau. J'aimerais atteindre la finale avec Antoine et bien faire ch… les autres à deux, mais ça c'est dans un monde parfait. En compet’, tout est possible. Je peux gagner comme perdre au premier tour. Mon point fort est de surfer sur le rail, le maniement de la pagaie et la variation des virages. Cette compétition est ma plus grosse échéance cette année. Depuis que je suis sélectionné, je ne pense qu'à ça ! »

Sommaire

La sélection tricolore de stand up paddle

Homogène, complète, taillée pour la gagne.

Le stand up paddle - C'est quoi ?

Une planche, une pagaie. Le Sup est aujourd’hui un véritable phénomène ! On en voit partout : [...]

Le spot de la compétition - Pampilla, une longue droite au coeur de Lima

Pour la seconde consécutive, le spot de Pampilla a été retenu pour ces Mondiaux.

L’équipe de France au crible

Après une campagne 2012 très réussie avec le premier titre de champion du monde de vague de [...]

Antoine Delpero, champion du monde 2012

Le Waterman européen de l’année ! Après son titre mondial en longboard (2009), le natif de [...]

Manu Portet, champion de France 2012

Ancienne terreur des tatamis, il surfe depuis son plus jeune âge : surf, longboard, matelas, [...]

Caroline Angibaud, championne de France 2012

Dix-sept années de surf, longboard, windsurf, waveski, auréolés de huit titres mondiaux sur [...]

Eric Terrien, médaillé de bronze des Mondiaux 2012

Surnommé ET, Eric Terrien est véritablement un extra-terrestre du Sup. Installé aux Canaries, [...]

Yoann Cornelis, vice-champion de France 2012

Breton pur beurre salé, le vice-champion de France est la révélation de l’année écoulée. Très [...]

Olivia Piana, championne de France 2012

Surf, windsurf, triathlon… Multi sport mais déjà un gros palmarès. Deuxième au classement [...]