» » »

Justine Dupont : Une surfeuse qui charge Belharra !

Justine Dupont, 28 octobre 2013
Justine Dupont, 28 octobre 2013 - Bastien Bonnarme

Elle est la première femme à se frotter à Belharra. Justine Dupont revient pour nous sur cette session qui s'est déroulée le 7 janvier au large de Saint-Jean-de-Luz. Justine est une extraterrestre, probablement la surfeuse la plus polyvalente du monde.

Mango-surf.com : Hercules... C'est LE swell de la décennie ou pas ?

Justine Dupont : Le swell de la décennie je ne sais pas.. Mais en tous cas un énorme swell oui!

M.S : Qu'est-ce qui te motive dans le surf de gros ?

J.D :Tout! L'émotion ressentie pendant la session mais aussi l'avant et l'après session. La préparation pour être la plus prête possible. Le moment de la session, sur les vagues ou sous les vagues, les sensations tellement extrêmes. Et puis le retour sur la terre ferme avec toute la tension qui retombe et le partage des performances avec l'équipe. Ces sessions sont uniques, j'y prends tellement de plaisir! C'est une forte envie qui me pousse à y aller, et tant que je le sens, je fonce. Tout en restant lucide sur mon expérience et mon niveau. Francois Liets et Sancho m'aident beaucoup. C'est une mise à l'épreuve que je me lance sur chaque grosse session, j'apprends beaucoup sur moi.

M.S : Comment prépare-t-on une journée comme celle que tu viens de vivre ?

J.D :Francois Liets me prévient quelques jours avant qu'une houle est en chemin. Je fais donc un point sur le matériel et je concentre mon énergie pour être prête le jour J! La préparation physique ce fait en amont. Aussi proche de la session je fais plutôt des étirements et de la préparation mentale.

M.S : En arrivant sur la zone, qu'elles ont-été tes premières impressions ?

J.D :A la sortie du port, j'avais vraiment envie d'y aller, de surfer. Ca y est une semaine d'attente et c'était maintenant, je vivais à 100% chaque instant. J'ai confiance avec Francois cela m'aide à me dépasser sur chaque sessions! En arrivant sur le spot les premiers comme la dernière fois Francois m'a lancé sur la première vague de la journée. Ca y est la session était lancé et j'avais déjà eu une superbe vague!!

M.S : Peux-tu nous raconter l'ambiance qui a régné dans l'eau ?

J.D :L'ambiance était très bonne. Entre chaque séries longues a arriver on pouvait sentir la détente. Puis lorsque les vagues levaient au large la concentration et l'envie de charger ces vagues revenait aussi vite! On criait et s'encourageait, j'ai aimé cette solidarité.

Sommaire

Olivier Payet - L'oeil du photographe à Belharra

Olivier Payet se déplaçait pour la première fois à Belharra. Le photographe nous raconte [...]

Justine Dupont : Une surfeuse qui charge Belharra !

Elle est la première femme à se frotter à Belharra. Justine Dupont revient pour nous sur cette [...]

Remi Aruso et Emilien Lojou - Le plus jeune équipage qui surfe Belharra !

Des vagues de 15 mètres surfées par une poignée de passionnés. Interview du plus jeune [...]

Jamie Mitchell - Belharra est une vague difficile à la rame !

Jamie Mitchell livre ses impressions sur cette session incroyable au Pays Basque ! La vague de [...]

Jamie Mitchell - Belharra est une vague difficile à la rame !

Jamie Mitchell livre ses impressions sur cette session incroyable au Pays Basque ! La vague de [...]