» » »

Graphiste publicitaire

Gilles Caramante
Gilles Caramante - mango-surf.com

Nom : Gilles Caramante Société : Kustom, GSM Europe Localisation : Soorts Hossegor Présentation de la société Kustom est une marque australienne créée fin 1999-début 2000. Rachetée en 2004 par GSM, puis diffusée au niveau [...]

Nom : Gilles Caramante
Société : Kustom, GSM Europe
Localisation : Soorts Hossegor


Présentation de la société

Kustom est une marque australienne créée fin 1999-début 2000. Rachetée en 2004 par GSM, puis diffusée au niveau international, Kustom est apparue en Europe en 2005. La première collection est lancée pour l'hiver 2005/2006. Aujourd'hui sept personnes travaillent à  plein temps à  Hossegor.

Rôle au sein de l'entreprise

Je suis graphiste rattaché au marketing. Je viens du monde de la presse, de la PAO. Mon rôle, c'est de créer les pubs, la PLV, les panneaux, tout ce qui s'imprime. Je suis à  la réalisation des idées communes !

Les missions, la journée type

Je travaille essentiellement sous les ordres de Sybille, la responsable marketing qui gère le budget et me transmet les besoins qu'elle concrétise (PLV, pubs...). J'ai fait de petites intrusions au niveau des produits, j'ai crée quelques modèles, c'était des petits boulots faciles, dans le sens que c'était des projets qui me plaisaient, que je sentais bien... On m'a laissé carte blanche de temps en temps sur le produit, mais mon activité ce n'est pas la chaussure.

Les qualités nécessaires au poste

La qualité principale, c'est d'être patient et d'apprendre à  refaire les choses souvent. Et sans prendre un coup sur son amour propre quand on vous dit : il faut recommencer ! Il faut même arriver à  prendre plaisir à  ça ! C'est quelque chose que l'on approche beaucoup aux Beaux Arts : le temps de recherche n'est jamais perdu. Recommencer une deuxième fois, c'est évident que cela ne peut être que mieux. Dans le même esprit, le boulot ne peut être que meilleur si l'on est deux à  travailler : refaire, partager des idées, les faire fructifier. Les jeunes graphistes en début de carrière sont un peu bousculés par ça, moi cela fait 20 ans que je fais de la PAO. Je crois que la passion, c'est ce qu'il y a de plus utile dans ce genre de boite où on remet tout en question tous les deux mois ! La curiosité également, il faut toujours être attentif à  ce qui se passe, aux nouvelles tendances, d'autant plus que notre cible, c'est les 14630 ans.

La formation requise

J'ai fait les Beaux Arts et je suis titulaire d'un BTS Graphisme publicitaire à  Toulouse. J'ai passé plus de 10 ans dans la presse de l'autre coté du mur, celui qui recevait des pubs ! Maintenant, je suis de l'autre côté, c'est intéressant aussi, mais je préfère le monde de la presse, c'est plus vivant, il y a des histoires, des gens, des personnalités. Là , c'est différent, on travaille sur du cuir, du plastique et les histoires, on les fabrique. Tous les six mois, on repart à  zéro. Nouvelle collection, nouveau concept, nouvelle campagne. En fait, on a un peu la tête dans le guidon, on travaille déjà  sur l'été 2009 ! L'hiver qui arrive, il est déjà  oublié totalement et l'été en cours ne nous intéresse plus !

La rémunération et le nombre d'heures

Nous sommes aux 35 heures. Ici c'est bien différent d'une petite société, d'un petit magazine... Si tu n'arrives pas à  finir ton travail, c'est qu'il y a un problème d'effectif. Même si tu traînes le vendredi après-midi, tes heures tu les récupères. L'esprit, c'est que s'il il y a un vrai souci de production, c'est qu'il manque un poste, un demi-poste ou un stagiaire. Moi je n'ai jamais passé une nuit blanche ici alors que c'était mon quotidien avant. On est resté une fois jusqu'à  minuit quand nous étions dans le b'timent Billabong (la baleine), cela a été un vrai scandale dans la société pour des problème de sécurité, de gardien, d'alarme... Cela nous a été formellement interdit. Impossible de rester le soir !! Evidemment, on peut rester une heure ou deux de plus dans les périodes chaudes, mais cela ne prend pas les proportions de la presse.

Les plus et les moins du job

Les cotés négatifs (...) je n'en vois pas. On est à  la source des tendances des marques, de la jeunesse. On est sans le vouloir impliqué dans la tendance de la mode, on trempe dedans. On est en avance sur tout ce que le grand public peut voir. Si j'étais dans une autre enseigne, chez Décathlon, Casto, ça serait moins rigolo ! Le métier de graphiste est intéressant selon le contenu du quotidien. Il y a des gars comme moi qui se tapent des annuaires téléphoniques toute la journée, ils font le même métier que moi et ils ont les mêmes soucis de Photoshop, les mêmes trucs mais le contenu est vide. Faire des encarts pour un garage auto, pour un réparateur de frigidaire, cela n'a rien d'excitant.

Après techniquement, il faut avoir assimilé ces fameux logiciels : Photoshop®, Indesign®, Xpress®, Illustrator®, il faut bien les connaître pour ne pas galérer derrière, pour pouvoir exécuter tout ce qui passe par la tête d'un directeur artistique ou d'un chef de produit.

Le conseil du pro

Faire une école, ça c'est clair ! Il y a beaucoup de jeunes qui partent sur des écoles de stylisme comme à  Bordeaux, mais le problème c'est que l'on n'y approche pas assez la partie technique. On y développe beaucoup la créativité, les tendances. Ce sont des jeunes qui vont faire des jolis dessins sur Illustrator mais qui seront inimprimables et inexploitables par un chinois parce qu'il y a des couleurs pantones qui traînent, parce qu'il y a des tracés qui ne sont pas fermés...

C'est vraiment deux branches différentes. D'un côté, la presse, la PAO où c'est beaucoup de technique et de l'autre, le style où c'est plus « être dans le coup », connaître les tendances, mais avec de grosses lacunes techniques derrière.

Donc mon conseil, c'est de faire une école de graphisme où il y a de bonnes bécanes Mac... Pensez à  rester attentif à  la partie technique et à  faire un stage en entreprise.

Sommaire

Rédacteur en chef

Nom : Bertrand Portrat Société : Trip Surf, Groupe Sud Ouest Localisation : Anglet [...]

Responsable Marketing

Nom : Sybille Dupuy Société : Kustom, GSM Europe Localisation : Soorts Hossegor [...]

Responsable d'un club de surf

Nom : Alain « Bacalao » Cassiede Société : Anglet Surf Club Localisation : Anglet [...]

Propriétaire de Surf Shop

Nom : Christine Lancereau Société : Ragdoll Localisation : Anglet Nom : Xabi Anton [...]

Graphiste publicitaire

Nom : Gilles Caramante Société : Kustom, GSM Europe Localisation : Soorts Hossegor [...]

Photographe de surf

Nom : Tim McKenna Société : Tim McKenna Photography Localisation : Tahiti Présentation [...]

Responsable communication

Nom : Cécile Ortigosa Association : Surfrider Foundation Europe Localisation : Biarritz [...]

Team Manager

Nom : Franck Corbery Société : O'Neill Localisation : Mobile ! Présentation de [...]

Shaper

Nom : Renaud CARDINAL Société : UWL Localisation : Angoulins Présentation de [...]

Tour Manager ASP

Nom : Grégoire PUGET Structure : ASP Europe Localisation : Mobile ! Présentation de la [...]