»

Couzinet et Thyssen remportent la 3ème étape de la coupe de France à Mimizan

Jorgann Couzinet a remporté haut la main l'étape de Mimizan.
Jorgann Couzinet a remporté haut la main l'étape de Mimizan. - FFS

Le Réunionnais Jorgann Couzinet et la Saint-Barth' Tessa Thyssen ont remporté la troisième étape de la Coupe de France de surf, ce dimanche, à Mimizan.

Au classement général, le Breton Ian Fontaine conserve la tête malgré une 9e place à Mimizan; Marion Bouzigues double Ana Morau chez les dames. Petites vagues mais grand spectacle à Mimizan ce week-end. Après Hossegor et ses tubes la semaine dernière, la station balnéaire du nord Landes a offert des vagues techniques aux quelque 60 compétiteurs ce week-end. Un petit mètre, beaucoup de vent, des vagues poussives. Il fallait sortir la panoplie des figures variées pour impressionner le jury et marquer des points sous les yeux du DTN Michel Plateau.

Jorgann Couzinet impérial

Chez les messieurs, le champion de France en titre a tracé son chemin droit vers la première place en montant en puissance au fur et à mesure des tours. Impérial en demi-finale face aux deux pros français Tristan Guilbaud (3e) et Vincent Duvignac (4e), Jorgann Couzinet a fracassé davantage encore le spot mimizanais en finale. Préférant l'option "gauche" pour mieux sortir des rollers très haut et très rapides, il a mis en situation de combinaison ses trois adversaires, pour s'adjuger un premier succès depuis sa victoire aux France, en novembre dernier.

Tom Cloarec marque des points

Deuxième derrière le Réunionnais, Tom Cloarec prend la place qu'occupait son jeune frère Nelson, dimanche dernier à Hossegor. Celui-ci absent (en Californie), l'aîné des Cloarec en profite pour marquer des points au classement général. Le voici deuxième ce soir derrière le Breton Ian Fontaine, éliminé en quarts ce dimanche matin (9e place). Très régulier sur le petit pic droite-gauche, le Landais Pierre-Valentin Laborde prend une belle troisième place, alors que le Guadeloupéen Tim Bisso, pourtant très bon en demis, passe totalement à côté de sa finale.

Grande première pour Tessa Thyssen

Tessa Thyssen pensait tenir un premier succès en Open la semaine dernière à Hossegor, avant de se faire doubler à dix secondes du final par Maud Le Car. Cette fois, la championne de France espoirs a su résister jusqu'au bout de la finale pour remporter à Mimizan sa première Coupe de France, à seulement 17 ans. Sans Le Car, ni Alizé Arnaud (toutes deux au Mexique), la jeune surfeuse de Saint-Barthélémy (Antilles) a récité un surf très propre, qui penche sensiblement sur les droites avec une attaque backside solide.

Derrière elle, la bataille pour la deuxième place a été rude entre les Basques Marion Bouzigues et Ana Morau. C'est finalement Bouzigues, vainqueur de la première étape en Bretagne en mai, qui termine deuxième. Elle prend, par la même, la tête du classement général devant Morau et Thyssen, absente en Bretagne et qui revient très fort.

Une 100% filles à venir

La prochaine étape est prévue fin septembre aux Sables d'Olonne. Mais avant de se rendre en Vendée, les filles, et seulement les filles, auront droit à une Coupe de France 100% féminine avec surf, longboard, bodyboard, SUP et bodysurf, d'ici quelques semaines (dates et lieu à confirmer très rapidement).

Réactions

Jorgan Couzinet
« Depuis le début de l'année, on n'a pas trop entendu de moi. J'ai surfé à la Réunion, j'ai fait des vidéos. C'est très bon pour moi de gagner ici car c'est important une Coupe de France. Je me suis donné à 100%. Il y avait un beau plateau. La demi-finale était très relevée avec Vincent Duvignac notamment. Quand j'ai regardé les noms, j'ai fait "ouh là !" Mais c'est quand je suis dans des séries très dures que je surfe le mieux. J'ai trouvé les bonnes vagues à chaque fois, j'ai été efficace. Je savais où me placer. Je vais aller m'entraîner sur Paris et on me verra à Lacanau en août pour le WQS. »

Tessa Thyssen
« Les vagues étaient très difficiles. Il fallait trouver la bonne vague, bien se placer. Ne rien lâcher. Faire le job pour ne pas gâcher le potentiel de chaque vague. Dans une finale, tout peut arriver. Les adversaires sont là pour t'embêter, peu importe leur niveau. Je voulais gagner une Coupe de France depuis ma deuxième place la semaine dernière à Hossegor. Je suis contente de gagner une première Coupe de France même si Maud Le Car et Alizé Arnaud n'étaient pas là cette fois. Je vais maintenant me concentrer sur les Pro Juniors européens et les WQS à venir cet été. »

FFS - Publié le