»

Coupe de France - 4 vainqueurs, 80 participantes, 100% filles !

Go les filles !
Go les filles ! - FFS

La première Coupe de France 100% filles a eu lieu ce dimanche sur le spot du Santosha à Capbreton (Landes). 80 ondines se sont disputées les quatre titres mis en jeu en surf, longboard, bodyboard et Stand Up Paddle.

Des vagues, du soleil, du public et 80 filles venues de tout le littoral français et de l’Outremer (Antilles, Réunion et Calédonie) pour tenter de remporter l’un des quatre titres mis en jeu ce dimanche à Capbreton. La fête était annoncée belle, elle le fut pleinement. Pour cette première compétition 100% féminines, la Fédération Française de Surf et le Capbreton surf club ont eu le bonheur de rencontrer des conditions estivales et de belles vagues d’un mètre cinquante en fin de journée.

Alizé Arnaud haut dessus du lot

En surf, la victoire est revenue en toute logique à la tête de série n.1. Sur un spot qu’elle connaît parfaitement, la Landaise Alizé Arnaud a survolé les débats pour s’imposer avec un choix de vague exceptionnel et un engagement à la hauteur de sa réputation. Sa première vague à 7,33 points sur une longue droite, tuant tout suspense. Sur la deuxième marche du podium, l’Antillaise Nina Reynal a été récompensée pour son choix de vague qui lui permet de dépasser la Biarrote Ana Morau, vainqueur de la première étape aux Sables d’Olonne, et sa copine du Pôle France Juliette Brice, vainqueur, elle, de la deuxième étape à la Torche.

Caroline Angibaud remet les pagaies à l’heure

En Stand Up Paddle, la Vendéenne Caroline Angibaud a tenu son rang dans des conditions pourtant délicates pour le SUP surf. En parvenant à trouver deux ouvertures dans les nombreux close outs, l’actuelle leader du world tour féminin est allée chercher un succès logique. Six semaines après avoir été battue à Royan par la Méditerranéenne Lydie Soulé, Angibaud a remis de l’ordre dans la hiérarchie.

Candice Bride confirme en bodyboard

En bodyboard, Candice Bride a fait un grand pas vers la victoire finale dans le circuit de la Coupe de France en remportant un deuxième succès après celui de Mimizan, début mai. Au terme d’une finale très mal engagée, la Vendéenne est passée de la dernière à la troisième place avant de surfer une ultime bonne vague (5,83 pts) jusqu’au rivage. Vainqueur devant Bride, voici quinze jours à Labenne, l’Angloye Lisa Labadie est deuxième.

Victoria Vergara de très peu

En longboard, enfin, Victoria Vergara s’est elle aussi logiquement imposée. La Réunionnaise, finaliste fin mars de l'Australian Longboard Open, étape du World Tour de Longboard, a pourtant gagné de peu (0,21 point) devant Annabel Talouarn. La Bretonne a parfaitement débuté la finale avec une vague à 6 points mais n’a jamais su en trouver une seconde correcte. Vergara revenant sur la fin pour la dépasser de peu.

Prochains rendez-vous

Les finalistes se sont partagées pour plus de 2.000 € en prize money et en billets d’avion. Cette étape exclusivement féminine compte pour le classement général de la coupe de France dans chaque discipline, qui sera ainsi établi sur les 3 meilleurs résultats des 4 épreuves.

Les prochaines étapes auront lieu les 4-5 juillet à Hossegor (surf), les 25-26 juillet à Biscarrosse (longboard et SUP) et les 29-30 août à La Salie (bodyboard). Notons que le bodysurf n’a pas eu lieu et a été reporté au mois de septembre, en même temps que les messieurs, dont l’épreuve de Contis a été annulée ce même week-end.

Réactions

Alizé Arnaud (vainqueur surf) : « J’ai rapidement eu deux très bonnes vagues, dont une très bonne droite. J’ai eu de la chance en suivant car les autres filles n’ont pas pris de bonnes vagues et je n’en ai plus eu après. La victoire est encore plus belle à la maison. C’est super que la Fédération et le Capbreton surf club aient organisé une compétition exclusivement pour les filles. Je trouve ça super de mettre le surf féminin en avant. »

Victoria Vergara (vainqueur longboard) : « Les conditions n’étaient pas faciles quand on est passé toute la journée mais c’était bien mieux en finale. C’était un peu du quitte ou double. C’était à celle qui allait prendre la meilleure vague. J’ai trouvé cette compétition géniale, on était entre copines, pas un seul mec avec nous (rires) ! On a bien rigolé, certaines ont essayé d’autres disciplines. C’était une très belle initiative de la Fédération. Il devrait y en avoir plus. J’ai eu de la chance de faire cette compétition car elle tombait pile quand j’étais de passage sur Capbreton? Je pars dès lundi en trip au Portugal, puis en Italie et au Panama. »

Caroline Angibaud (vainqueur Sup) : « Il y avait de belles vagues, puissantes et rapides. Il fallait être bien placé. Les 20 minutes de la finale sont passées très vite. J’ai eu une bonne vague au début, elle a fait la différence. C’était une super idée de faire une compétition 100% filles. J’ai adoré. On est entre filles, il y en a plein que je n’avais pas vu depuis très longtemps. On pet passer au meilleur moment, dans de bonnes conditions. C’est à refaire dès que possible ! »

Candice Bride (vainqueur bodyboard) : « C’était une finale très stressante. Je savais qu’il me fallait un gros score pour gagner. Je suis restée longtemps sur une option. J’ai eu deux bonnes dernières vagues, une droite et une gauche. Sur la dernière, j’ai été jusqu’au bord car je savais qu’il ne me restait que 30 secondes. Mes deux rollos ont payé. Je suis très contente. Ce format 100% ondines a motivé les filles, c’était génial. En demi-finales, il y avait une longboardeuse qui était dans ma série et qui m’a avoué qu’elle avait été contente de faire du bodyboard. On se sent pris en compte, on se retrouve toutes ensemble, dans toutes les disciplines. C’est vraiment à refaire ! »

FFS - Publié le