»

Coupe de France de SUP - Carpentier et Angibaud en pôle

Le podium
Le podium - Antoine Justes/FFS

Benoit Carpentier et Caroline Angibaud ont remporté ce samedi la première étape de la Coupe de France de Sup à Biscarosse. Dans de belles vagues d'1m50, le jeune breton et la Vendéenne ont confirmé qu'il fallait compter sur eux cette saison !

Après une dizaine de jours passés sur un longboard pour le sélections aux Mondiaux juniors ISA, Ben Carpentier est revenu sur son support de prédilection. A Biscarosse, pour la première étape de la Coupe de France, le Breton a apprécié la bonne ambiance et confie s'être fait plaisir à l'eau : « Les conditions étaient plutôt pas mal, avec peu de vent le matin. Mais à marée basse, c’était beaucoup plus difficile. Malgré cela la bonne ambiance au sein de cette compétition te motive encore plus. » Ce samedi, Carpentier reconnaît avoir « bien géré mes séries. Je me suis bien échauffée, je suis resté au chaud. » Celui qui vise le Top 5 mondial sur le World Tour comme il nous le confiait cette semaine, a souligné le moment agréable passé à Biscarosse : « C’est toujours un plaisir de venir ici. Le Kiwi Surf se donne à fond pour organiser un tel événement et c’est toujours très bien organisé. Il y a une bonne ambiance et l'esprit de convivialité fait de ce weekend un agréable moment. »

En finale, Ben Carpentier devance le champion de France de longboard Edouard Delpero, lequel démontre une nouvelle fois son habilité à passer d'une planche à l'autre ! Mention très bien pour le très jeune Léo-Paul Etienne, qui a 14 ans se hisse sur le podium de cette étape. Assurément, on n'a pas fini d'entendre parler du jeune guadeloupéen.

Félicitation également à Caroline Angibaud, qui remporte cette première étape en ondines. Rien ne fut facile pourtant pour la Vendéenne qui est sorti épuisée de l'eau. « J'étais fatiguée car c'est actuellement en saison estivale, mon école me prend beaucoup de temps et d’énergie. C’est pourquoi j’étais un peu tendue, surtout qu’il a fallu attendre toute la journée. De plus le niveau est assez élevé, ce qui te met encore plus la pression ! » Avec pas mal de courant, elle a dû batailler ferme pour aller chercher la gagne. « C'était assez physique. Le vent, la houle et le courant ont rendu mon passage de barre difficile mais je disposais d’une très bonne planche, ce qui m’a permis de me faire plaisir dans les vagues. » Championne de France en titre, Angibaud tentera cette année de conserver son titre mais aussi « de refaire les championnats du monde au Pérou. »

Les finales

Open messieurs
1. Benoît Carpentier (Minou sc)
2. Edouard Delpero (Bascs)
3. Léo-Paul Etienne (Karukera sc)
4. Lionel Angibaud (Breteam)

Open dames
1. Caroline Angibaud (Breteam)
2. Tinina Etienne (Karukera sc)
3. Maili Tahar (Hossegor sc)
4. Emma Neuschwanger (Radical sc)

FFS - Publié le