»

Connor Baxter et Annabel Anderson s'imposent à Oléron

Connor Baxter
Connor Baxter - Axel Berthelot

La fête du Stand Up Paddle a été au rendez-vous à Oléron et les podiums sont dans la logique sportive du moment pour les 71 compétiteurs présents, avec un Connor Baxter impérial et une Annabel Anderson intouchable.

En raison d'une dépression orageuse centrée sur l'île d'Oléron, les organisateurs de l'Oléron Island Stand Up Paddle Challenge ont été contraints de modifier le format de l'épreuve Longue Distance de 30km initialement prévue, qui devait rallier le Phare de Chassiron au Fort Louvois en passant par le Fort Boyard, en optant pour une version plus courte du côté de la Plage de Huttes. Une chance que n'ont pas eue d'autres évènements de la région qui ont dû être annulés.

Domination d'Annabel Anderson

Pour la première étape du circuit européen du Stand Up World Series sur l'île d'Oléron, la Néo-Zélandaise Annabel Anderson (championne du monde 2012) remporte une nouvelle fois la mise chez les femmes devant l'Australienne Angela Jackson (championne du monde ISA 2013), suivie par Olivia Piana, meilleure rameuse française sur le circuit international et vice-championne du monde SWS 2012. Olivia a dû batailler dans une ultime course face à la Britannique Marie Buchanan pour se départager d'une 3e place ex aequo. « Les conditions météo ne m'ont pas particulièrement dérangée. J'étais plutôt à l'aise en fait. Par contre, même beaucoup plus courte que prévue, la longue distance était plus dure que l'an dernier et le niveau chez les garçons étaient extrêmement élevé cette année » déclarait Annabel Anderson après cette première épreuve.
Annabel a de nouveau démontré qu'elle possède un excellent mental et une préparation physique minutieuse. En finissant à la 6e place au scratch (classement hommes et femmes) sur la longue distance, à une seconde derrière Chase Kosterlitz (USA), la Néo-Zélandaise a encore fait forte impression. C'est une athlète de haut niveau qui donne tout pour son sport. Yoga, stretching, endurance, résistance, tout y passe méticuleusement. Annabel consacre sa vie à cela et suit un programme de préparation bien maitrisé. Pas surprenant donc de la retrouver à un tel niveau !

Victoire de Connor Baxter (USA), Kai Lenny (USA) se contente d'une 2e place au classement général

Kai Lenny, légende hawaiienne et double champion du monde en vague sur le Stand Up World Tour en 2010 et 2011 et champion du monde de race sur le Stand Up World Series 2012, a parfaitement bien réussi son entrée en lice sur le plan d'eau des Huttes en remportant cette longue distance en 43 minutes et 5 secondes, devant l'actuel leader du circuit mondial, Connor Baxter. Les deux garçons de Maui (Hawaii) continuent leur implacable domination sur les World Series et se livrent un duel intense et passionnant depuis le début de l'année. Grâce à son excellente prestation sur l'ensemble de la compétition Connor Baxter vole la vedette à Kai Lenny lors de la dernière journée de compétition en remportant la Beach Race (course de sprint). Avec une seconde place en Longue Distance et une victoire en Beach Race, Connor termine 1er au général de l'étape. Avec cette 3e victoire consécutive, Connor Baxter conserve naturellement la tête du classement général provisoire du Stand Up World Series 2013. « Ce site en France me rappelle mon île de Maui ; j'apprécie beaucoup l'ambiance qui règne ici sur le nord de l'île d'Oléron, je me sens vraiment très bien ; j'ai adoré cette compétition même si les conditions météo ont été quelque peu difficiles ; ce qui est certain c'est que je reviendrai l'année prochaine » promettait Connor Baxter à la fin des épreuves. Dans la finale de la Beach Race et après une course incroyablement haletante Kai Lenny se contente de la 4e place et accède à la deuxième place du podium. « La course de longue distance était très difficile, mais j'ai vite trouvé mon rythme. Je suis très content d'être en France et plus particulièrement ici sur l'île d'Oléron, dans un cadre environnemental exceptionnel. Le niveau sportif est très élevé sur cette compétition. Annabel m'a impressionné alors qu'elle était en tête jusqu'au passage de la première bouée sur la longue distance. Connor a été le meilleur sur la Beach Race, il n'y a rien à dire » déclarait Kay Lenny lors d'une séance de dédicace à la fin des épreuves.

Beau O'Brian (AUS) s'installe en terminant 3e

Dans une démonstration impressionnante à la fois sur la longue distance et la Beach Race, l'Australien Beau O'Brian se place 3e sur les 2 épreuves et s'offre ainsi une incroyable 3e place au général. Un beau début de saison pour ce nouvel entrant sur le circuit.

Une 4e place âprement disputée

La 4e place du classement général a été âprement disputée avec 3 riders très performants dans les deux courses. Le Viking du Danemark, Casper Steinfath n'a pas été très à son aise sur la longue distance où il doit se contenter de la 9e place. Dès le lendemain, il rappelle à tous les riders présents qu'il faudra bien compter sur lui cette année. En terminant à la 2e place de la Beach Race derrière Connor Baxter il remonte à la 4e place du classement général. Sans faire de bruit, le Français Eric Terrien prouve à Oléron qu'il reste le meilleur coureur national, mais aussi un rameur de classe internationale. Impressionnant à la fois sur la longue distance avec une superbe 4e place et sur la Beach Race où il fait 7e, Éric rejoint Casper à la 4e place du général.

Pour sa première course sur le circuit mondial, l'Américain Chase Kosterlitz fait fort belle impression en terminant 5e de la longue distance et 6e de la Beach Race. Lui aussi se retrouve 4e au général et partage donc les points avec ses camarades de jeu.

Chez les juniors, Arthur Arutkin (France) s'adjuge la victoire devant Aaron Rowe (Jersey) et Peter Kosinski (Irlande).
Chez les amateurs Sébastien Lamache, Thomas Letourneur et Jean Letourneur forment un sympathique podium, tout comme chez les filles avec Béatrice Pivoteau et Catherine Letourneur.

Pluie de stars à Oléron avec 12 nationalités représentées

Les 71 compétiteurs réunis le weekend dernier à Oléron (56 pros, 11 amateurs, 4 juniors) ont fourni un spectacle magnifique. Les courses ont été intenses et ont ravi le public. L'île d'Oléron est aujourd'hui reconnue comme étant un site remarquable pour l'organisation d'évènements de ce type. La qualité de l'organisation de ce championnat du monde pilotée par l'équipe du Diabolo Fun a été largement saluée par tous les athlètes.

Après cette 3e compétition du circuit World Series 2013, direction maintenant vers le Pays Basque espagnol avec le Bilbao World SUP Challenge et le staff de Diabolo Fun là encore aux commandes (21 au 23 juin).

Didier Lafitte, l'organisateur de cette 3e édition de Oléron Island Stand Up Paddle Challenge déclarait lors de la remise des prix « Tous les témoignages de satisfaction que nous recevons encore aujourd'hui nous incitent à continuer dans cette voie. C'est une très belle récompense pour l'ensemble des bénévoles qui a donné sans compter pour que l'Oléron Island Stand Up Paddle Challenge s'inscrive à jamais dans le calendrier international des grandes manifestations de Stand Up Paddle. Sans le soutien de l'ensemble des collectivités territoriales, cet évènement ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui. Je tiens à remercier très sincèrement la Région Poitou-Charentes et l'Union Européenne via le Programme Leader du Pays Marennes Oléron et le Fonds Européen pour le Développement de l'Économie Rurale, le Conseil Général de la Charente-Maritime, le Pays-Marennes Oléron, la Communauté de Communes de l'Île d'Oléron, la Communauté de Communes du bassin de Marennes, la Ville de Bourcefranc-Le-Chapus et enfin la Ville de Saint-Denis d'Oléron, qui accueille cette étape de Coupe du Monde pour la 3e année consécutive ; avec une mention tout à fait spéciale pour les services techniques de la Ville' Il faut associer à cela le performant relai opéré par tous les Offices de Tourisme de la Région, du Département et du Pays, la Maison du Tourisme du Pays Marennes-Oléron, Charente-Maritime Tourisme, le Comité Régional du Tourisme et bien entendu, toute l'équipe de l'Office de Tourisme de La Brée les Bains drivée par Annemie qui s'est totalement engagée dans cette aventure. Un énorme merci enfin à Exocet, Mobile Tout Terrain, MyGeoLive, Maui Jim, Les Hameaux des Marines, le Nautic et SIS Informatique de nous avoir fait confiance. Remerciements également à la SNSM pour l'encadrement nautique, à la Section Régionale Conchylicole de Marennes Oléron, les Vins du Pays Charentais et Coulon Fils, les Pêcheries de la Cotinière, les Poulaillers d'Oléron et Régis Guillot pour avoir su mettre en avant la qualité de nos produits locaux. Pour conclure, j'adresse ici un chaleureux merci au généreux staff du Diabolo Fun et de La Biouve pour leur incroyable prestation. Rendez-vous est pris pour l'Oléron Island Stand Up Paddle Challenge 2014, c'est une certitude' »

DR - Publié le