»

Chasing Mavericks - L'histoire fascinante du prodige du surf Jay Moriarity

Chasing Mavericks
Chasing Mavericks - Fox

Lorsque, à  15 ans, Jay découvre que le mythique spot de Mavericks, où se forme l'une des plus grosses vagues du monde, se situe près de chez lui à  Santa Cruz, l'adolescent fait appel à  Frosty Hesson, une légende locale, afin de l'aider à  s'?

Alors qu'ils se préparent à  réaliser l'exploit de dompter l'une des plus dangereuses vagues qui soit, une amitié unique se noue entre Jay et Frosty, qui va transformer leur vie bien au-delà  du domaine du surf.

Chasing Mavericks a été réalisé en collaboration avec certains des plus grands noms du surf, et offre des images parmi les plus époustouflantes jamais vues au cinéma.

On raconte que les habitants de Santa Cruz, au nord de la Californie, naissent avec une planche de surf dans une main et un skateboard dans l'autre. Mais ce n'est pas le seul adage qui régit la vie de cette communauté. Les habitants sont également farouchement attachés à  la devise « Live Like Jay », une expression dédiée à  la mémoire du surfeur local Jay Moriarity, jeune prodige du surf extrême disparu bien trop tôt. S'il s'est fait connaître dans le monde entier pour son style de surf intrépide, c'est son caractère bien particulier - mélange de gentillesse, d'enthousiasme communicatif et d'amour inconditionnel pour la vie - qui a véritablement marqué les esprits.

Frosty Hesson était le voisin de Jay Moriarity. Surfeur lui aussi, Frosty est devenu un ami, un mentor, une figure paternelle pour le jeune homme. Michael Apted (LE MONDE DE NARNIA CHAPITRE 3 : L'ODYSSÇE DU PASSEUR D'AURORE), qui a coréalisé le film avec Curtis Hanson (8 MILE), explique : « Initialement, la relation entre Frosty et Jay est celle d'un mentor avec son élève. Au fil de l'histoire, leur lien se complexifie, il devient plus affectif et se rapproche davantage de celui qui unit un père et un fils. Ç la fin, l'élève dépasse le maître. D'une certaine manière, les rôles s'inversent au cours de l'histoire, le mentor n'est plus celui qu'on croit. »

Ce sont Gerard Butler et la jeune révélation Jonny Weston qui incarnent Frosty et Jay à  l'écran. Suite à  son triomphe dans le rôle d'un guerrier d'exception dans 300 de Zack Snyder, Gerard Butler est désormais l'un des acteurs les plus recherchés d'Hollywood. Michael Apted déclare : « Gerard est une star, une vraie, et le roc sur lequel nous avons b'ti CHASING MAVERICKS. Il exprime les conflits intérieurs auxquels Frosty doit faire face au cours de l'histoire. Sur le tournage, les nombreux jeunes acteurs du film ont pu se nourrir de son expérience. »

Jonny Weston fait partie de ceux qui ont bénéficié de l'expérience et du talent de Gerard Butler - d'autant que CHASING MAVERICKS est le premier grand rôle du jeune acteur. Michael Apted commente : « Jonny apporte sa fraîcheur et sa curiosité au rôle. Il aurait pu être intimidé par les défis du film, mais il a su être attentif et en tirer des leçons. Il s'attelait avec acharnement à  chaque problème. »

Le producteur Brandon Hooper ajoute : « Jonny, c'est Jay. Son regard et son 'me ont la même pureté. »

Gerard Butler déclare : « La notion de lien est l'un des thèmes principaux du film. Ç travers le destin de Jay, il évoque ce qui nous unit à  la nature, à  la spiritualité, ou à  un autre être humain. » Le lien qui s'établit entre Frosty et Jay est l'élément central de l'histoire, le plus riche au plan émotionnel et le plus passionnant. Cependant, le réalisateur Curtis Hanson remarque : « Plusieurs autres relations façonnent Jay et Frosty, notamment celles entre Jay et sa petite amie et future femme, Kim, et celle qui l'unit à  sa mère, ou bien celle qu'entretient Frosty avec son épouse et leur enfant. »

Michael Apted ajoute : « Les rapports humains sont profonds dans cette histoire, ils permettent de mettre en scène la trame émotionnelle du film. C'est cette émotion qui m'attire, et je recherche les relations particulières qui ont le pouvoir de l'exprimer. Mais j'ai également pensé que l'univers du surf extrême représentait un cadre spectaculaire et insolite pour raconter cette histoire. C'est aussi ce qui rend ce film si original. »

Jonny Weston et Gerard Butler ont développé un lien similaire à  celui qui unit leurs personnages à  l'écran. Gerard Butler confie : « Dès les premières secondes de l'audition de Jonny, tout le monde a été séduit. Nous avons partagé une relation semblable à  celle de Jay et Frosty, j'étais son mentor et ami. La réalité s'est inspirée de la fiction. »

Le monde de Jay

Brandon Hooper et Jim Meenaghan, producteurs et coauteurs de l'histoire, ont directement contacté Frosty Hesson et la veuve de Jay, Kim Moriarity, afin d'obtenir la permission de porter leur histoire à  l'écran. Kim et Frosty avaient déjà  été approchés par d'autres cinéastes, mais ils ont été convaincus par l'enthousiasme et les idées de Brandon Hooper et Jim Meenaghan. Brandon Hooper commente : « Kim et Frosty nous ont soutenus tout au long du projet, et nous leur sommes reconnaissants de la confiance qu'ils nous ont témoignée en nous autorisant à  raconter cette histoire. Nous avions un devoir d'authenticité envers eux, et surtout envers Jay. »

Lorsque le réalisateur Curtis Hanson a pris part au projet, il a rejoint Brandon Hooper et Jim Meenaghan à  Santa Cruz pour effectuer des repérages et entreprendre des recherches. Il raconte : « J'ai rencontré Frosty et Kim, et j'ai longuement discuté avec eux. Nous leur avons expliqué que la force de notre film reposerait sur le fait que tout le monde pourrait s'identifier aux difficultés de ces personnages. Savoir qu'ils s'inspirent de personnes réelles facilite le sentiment d'identification et renforce l'empathie. »

Gerard Butler et Jonny Weston, à  l'instar des producteurs et des réalisateurs du film, se sont plongés dans l'univers de leurs personnages. Jonny Weston raconte : « Je me suis rendu à  Santa Cruz, et j'ai en quelque sorte été adopté par Frosty et Kim, ainsi que par certains des plus proches amis de Jay. Ils m'ont accueilli et m'ont raconté tout ce qu'ils savaient à  son sujet. »

CHASING MAVERICKS a été filmé sur les lieux mêmes où Jay Moriarity a passé la majeure partie de sa vie, notamment à  Santa Cruz, Half Moon Bay et Mavericks Point, ainsi que dans les quartiers résidentiels où ont vécu les vrais protagonistes de l'histoire. Gerard Butler commente : « C'est merveilleux d'avoir pu tourner là  où tout s'est réellement passé. Cela ajoute une touche de réalisme à  l'histoire. »

Live like Jay : être fidèle à  soi-même

Outre Frosty et Kim, de nombreux autres compagnons de route de Jay ont participé au film, notamment le légendaire créateur de planches de surf Bob Pearson, le photographe Bob Barbour - ainsi qu'un millier d'habitants de Santa Cruz qui ont fait de la figuration lors de la reconstitution du mythique triomphe de Jay à  Mavericks. La ville de Santa Cruz a été ravie de célébrer, et de partager, l'héritage de « Live Like Jay ». Brandon Hooper explique : « Dix ans après la disparition de Jay, sa mémoire est encore très présente là -bas. Ces gens ne sont pas venus parce qu'il s'agissait d'un grand film hollywoodien, ils étaient là  pour Jay. »

Gerard Butler raconte : « Je n'avais jamais entendu parler de quiconque en des termes aussi élogieux que ceux employés à  l'égard de Jay Moriarity. Il a changé la vie des gens, il avait un mot gentil pour chacun, et il a marqué une communauté tout entière. Ils souhaitaient tous prendre part à  cet hommage, et étaient très fiers qu'on raconte cette histoire. » Jonny Weston ajoute : « Tout le monde connaissait la pureté et l'altruisme de Jay. Personne n'était vraiment capable de décrire la raison pour laquelle les gens aimaient le regarder surfer, ou l'énergie qu'il dégageait. Mais tout le monde en ressentait le sens. »

L'équipe du film n'a eu aucun mal à  trouver de nombreux surfeurs de grosses vagues souhaitant participer au tournage de CHASING MAVERICKS. Ils ont ainsi rendu hommage à  un formidable exploit : lorsque, peu après ce qui est considéré comme l'une des pires chutes de l'histoire du surf, Jay a surfé la vague parfaite, il a transformé à  jamais l'univers du surf extrême.

Romain Thierry - Publié le
Sur le même sujet

Chasing Mavericks

Chasing Mavericks raconte la fascinante histoire vraie du prodige du surf Jay Moriarty. [...]