»

Championnats du Monde de Surf juniors ISA 2013 - Ça se complique pour les juniors

Nelson Cloarec
Nelson Cloarec - FFS

Deuxième jour compliqué pour la France aux Mondiaux du Nicaragua. Les juniors ont calé avec désormais 3 surfeurs en repêchages. Personne n’est éliminé mais la route des finales sera plus longue.

Si nos juniors ont été à la peine ce lundi à Playa Jiquiliste, les cadets et surtout les filles ont vécu une journée plutôt agréable. Arthur Lassée et Gatien Delahaye en matinée ont trouvé les vagues pour s’exprimer et, sans véritablement forcer leur talent, se sont ouverts les portes du 3e tour. Tim Bisso, lui, a eu plus de mal et a dû batailler pour trouver à la fois le rythme, les vagues et les ressources pour se sortir d’une situation délicate.

Nommé Mignot, par contre, a été sorti du tableau principal pour avoir trop tardé à trouver ses vagues avant d’être bloqué par l’Australien Jacob Wilcox. Comme son cousin Diego (en juniors), il se retrouve donc en repêchages. Ce qui ne ferme pas les portes d’une finale ni d’un titre mondial, ça s’est déjà vu, mais qui rallonge considérablement le chemin pour se hisser jusque dans le dernier carré (les finales se jouant à quatre sur ces Mondiaux ISA). Diego rejoint ainsi Elliot Ivarra, sorti dès le 1er tour, mais aussi Nelson Cloarec qui a pêché dans l’agressivité et le choix de vagues en toute fin de journée (4e de sa série).

Kim Véteau fait parler la foudre

En ce lundi gris et pluvieux, l’éclaircie est venue des filles qui se sont toutes les quatre (deux cadettes et deux juniors) qualifiées pour le deuxième tour. Kim Véteau a tout simplement été impressionnante en -16 ans, en scorant le meilleur total de points du 1er tour (14,33 pts) grâce, notamment à une vague à 8,33 pts sur laquelle la Guadeloupéenne a envoyé deux rollers qui ont fait croire que la foudre s’abattait sur Playa Jiquiliste. Tessa Thyssen a eu un peu plus de mal mais prend elle aussi le wagon du deuxième tour.

Chez les juniors, Joséphine Costes est sorti en tête de sa série mais la championne d’Europe va devoir en faire davantage si elle veut avancer dans le tableau car la concurrence est rude. Pour sa première, la Réunionnaise Marie Troja (15 ans et surclassée) a franchi ce 1er tour qui lui faisait si peur. Libérée, elle ne peut désormais que nous étonner.

Electrochoc

Ce lundi soir, Patrick Florès, l’entraîneur national, cachait néanmoins difficilement sa déception de voir autant de monde en repêchages. L’équipe de France va devoir se serrer les coudes, ça, elle sait faire, pour franchir les obstacles et aller chercher les médailles pour lesquelles elle a fait le déplacement au Nicaragua. Lundi soir, les techniciens et les surfeurs se sont longuement parlés. On peut même parlé d’électrochoc pour certains qui vont devoir se réveiller s’ils ne veulent pas être en vacances dès ce mardi…

On le répète, personne n’est éliminé mais la situation n’est pas celle qu’espérait le Head coach en ce début de championnats. Les douze surfeurs qui représentent l’avenir du surf français ont une première journée, ce mardi, pour rétablir la situation et en auront quatre autres aller chercher ce podium mondial. Objectif de la Fédération Française au Nicaragua.

Ce mardi, les filles auront droit à leur deuxième surf de la semaine avec le 2e tour et le début des repêchages. La moitié de l’équipe masculine sera elle aussi en repêchages. Ceux des tableaux principaux (Andy Crière, Arthur Lassée, Tim Bisso et Gatien Delahaye) seront au repos.



Réactions

Tim Bisso (qualifié pour le 3e tour U16) : « ¡a commence à avoir du niveau. Je suis content d’être passé, les vagues étaient presqu’inexistantes. J’ai le job. Donc, voilà, 3e tour. Je garde mon énergie pour demain. Il a fallu être patient. J’ai essayé de m’activer car j’ai mis du temps avant de prendre ma première vague et après je l’ai joué tactique en bloquant l’adversaire qui était le plus dangereux pour moi. Merci les coaches ! »

Joséphine Costes (qualifiée pour le 2e tour U18) : « Les premières séries sont toujours les plus compliquées. J’étais un peu stressée. Je suis passée, j’ai plus de confiance pour la suite. Pas évident de se placer. Petit à petit on prend ses repères car il y a de bonnes vagues. J’ai fait un choix de planche qui s’est avéré payant. C’est important car si ta planche marche tu peux aller jusqu’au bout. »

Arthur Lassée (qualifié pour le 3e tour U16) : « Ça commence à être chaud. J’ai trouvé quelques bonnes vagues, donc un bon score d’entrée qui m’a mis en confiance pour la série. C’était bien. Je me sens bien. Plus on avance, plus il y a du niveau. Je reste concentré sur ce que j’ai à faire. »

FFS - Publié le
Sur le même sujet

Championnats du Monde de Surf juniors ISA 2013 - Bon début pour le Team France

La France est bien entrée dans ses Mondiaux au Nicaragua. Bien parce qu’elle ai placé 7 de ses [...]

Présentation des Championnats du Monde de Surf juniors ISA 2013

Le Nicaragua accueille cette année les DaKine ISA World Junior Surfing Games, présentés par [...]

Marie Troja dernière qualifiée pour les ISA 2013

La Réunionnaise Marie Troja est la douzième et dernière qualifiée pour les championnats du [...]

Qui a son billet pour les championnats du monde juniors ?

La FFS a validé la sélection pour les championnats du monde juniors ISA au Nicaragua. Une [...]