»

Championnats du monde de surf junior : Lacomare 3ème et Huscenot 5ème !

Marc Lacomare, 3ème !
Marc Lacomare, 3ème ! - www.aspworldtour.com

Année après année, la France s'impose comme une grande nation du surf. Après le titre mondial de Pauline Ado décroché mardi, c'était au tour de Marc Lacomare et Maxime Huscenot de briller hier à  Narrabeen, Australie.

Du 3 au 10 janvier 2009 se déroulaient les championnats du monde de surf des moins de 21 ans. Après une année entière passée à  batailler sur leurs circuits régionaux respectifs, les meilleurs espoirs du surf international avaient donc rendez-vous à  Narrabeen en Australie pour une petite semaine de compétition à  haute tension.

L'objectif des 48 surfeurs était facilement identifiable. Tous ne voulaient qu'une seule chose : décrocher le titre de champion du monde junior. Et quand on observe un peu l'historique de cette épreuve, il est vrai que ça avait de quoi les faire rêver un peu ces petits jeunes ! Andy Irons en 1998, Joël Parkinson en 1999 et 2001, Jordy Smith en 2006... tous ont remporté la couronne prestigieuse.

Du côté européen, Maxime Huscenot arrivait en meneur d'un groupe très motivé. A 16 ans, le réunionnais est le plus jeune champion d'Europe et il est aisé de lui promettre un bel avenir. Cela fait quatre ans qu'il vient à  chaque début de saison à  Narrabeen, il connaît parfaitement le spot. Derrière lui, des gars talentueux comme Marc Lacomare, PV Laborde, Charly Martin ou Medi Veminardi.

Les français font sensation

Mais ce sont les australiens qui ont pris les choses en main lors de la première journée de compétition. Owen Wright a pulvérisé PV Laborde et Shota Nakamura avec une combinaison de vagues à  17,83 points. Autres belles perf' signées par Stuart Kennedy et Dean Bowen. Le tahitien Tamaroa McComb a lui aussi imposé sa suprématie face à  Heath Joske et Kiron Jabour.

Lundi, on connaissait le nom des premiers éliminés. Chez les membres de l'EuroForce, peu de réussite pour Jules Thomet éliminé au round 2 par un Rudy Palmboom en très grande forme (17,10 contre 10,60) et pour PV Laborde sorti par Kiron Jabour pour seulement 0,27 point ! Ca passe pour les cinq autres qui rejoignent le 3ème tour.

image2Ce n'est que mardi que les choses sérieuses ont vraiment commencé. Les grosses surprises se sont enchaînées et cocorico, ce sont les petits frenchies qui ont fait sensation. Maxime Huscenot a posté un impressionnant 9 dans la dernière minute de son heat face à  Dusty Payne, ce qui l'a conduit tout droit vers le 4ème tour. Quant à  Marc Lacomare, c'est le scalp de Owen Wright qu'il s'est payé (16,50 à  12,50). En revanche, ça s'arrête là  pour Jatyr Berasaluce, Charly Martin et Medi Veminardi. Et quand quelques heures plus tard, Pauline Ado s'empare du titre chez les filles, c'est carrément l'apothéose !!

Mercredi matin, on se dit : « Pourquoi pas un doublé français à  Narrabeen ? ». Impensable il y a encore quelques années, ce genre de pronostic est aujourd'hui envisageable. Et au terme d'une journée intense, ce n'est pas passé très loin. Au round 4, Maxime s'est défait de Alex Ribeiro, tandis que Marc se chargeait de Jayke Sharp. Les deux compères se sont ainsi retrouvés opposés en quarts de finale. Et ça a tourné à  l'avantage de Lacomare pour quelques dixièmes de point (14 à  13,77).

Sur le podium

Marc chutera finalement en demi face au futur vainqueur de l'épreuve, l'hawaiien Kai Barger. Belle 3ème place pour le tricolore, ex aequo avec Tanner Gudauskas. En finale, Kai a devancé le brésilien Jadson Andre : « J'étais probablement celui qui avait le moins confiance en lui, mais je crois que ça montre qu'on a tous notre jour de gloire, et aujourd'hui c'était le mien ! ».

Bilan de ces WJC 2008 : du gros niveau, des performances incroyables des français, une 4ème place pour la région Europe (devant l'Amérique du nord !) et un premier titre mondial européen pour Popo. Bref, que du gros ! On en redemande !

Emilie Dalibert - Publié le