»

Championnats du monde de Stand Up Paddle : Le jury dans le brouillard

Manu Portet
Manu Portet - ISA

Les journées se suivent mais ne se ressemblent pas sur les seconds championnats du monde de stand up paddle et de paddleboard à Miraflores au Pérou.

Après la première médaille d’argent tricolore remportée mardi par Olivia Piana (longue distance), la journée de mercredi aura été moins radieuse pour le camp français. Et pas seulement à cause de l’épais brouillard.

Après la belle journée de mardi, la compétition de longue distance, la médaille d’argent d’Olivia Piana et l'arrivée au finish entre l'Australien Jamie Mitchell et le Danois Casper Steinfath, tout le monde pensait que ce mercredi irait sur le même tempo. Malheureusement, le brouillard a instauré un faux rythme avec de longues périodes d'attente. Caroline Angibaud ouvrait le bal avec une série relevée dans le tableau principal de la catégorie surf. La Vendéenne retrouvait la Canarienne championne du monde de windsurf Iballa Moreno et la Péruvienne Brissa Malaga. Rien d'insurmontable sur le papier, à moins que...

La Péruvienne Brissa Malaga avantagée

Alors que le heat vient juste de se terminer, le team manager de l'équipe de France Stéphane Corbinien ne décolère pas. Une nouvelle fois, les riders de l'équipe du Pérou ont décroché le soleil avec des notes en or.

Caroline Angibaud avait pourtant bien démarré sa série. Bottoms plus rapides sur sa nouvelle planche, la Française gère parfaitement sa série et cont rôle son adversaire directe, la Péruvienne Malaga. Dans le même temps, Moreno a élevé son niveau. Alors que la fin de la série approche, Malaga qui plafonne à un petit 2,86 pts, prend une longue droite qu'elle travaille jusqu'au bord. C'est un peu brouillon, le style n'est pas vraiment là et elle doit à plusieurs reprises se récupérer sur ses puissants appuis. Les juges sont pourtant sensibles à sa prestation et lui délivrent un généreux 7,71pts. Hold up à Miraflores : 10.57 pts pour la Péruvienne contre 10,23 pour la Française, Moreno s'envolant avec un 13,44.

Caroline Angibaud est donc sortie comme une malpropre du tableau principal, il faudra qu'elle cravache dans les repêchages pour accéder à la phase finale. Alors que la compétition avance, les choses sont maintenant plus claires. Il y a six filles au - dessus du lot pour quatre places en finale.

Manu Portet dicte sa loi

Après la série d'Angibaud une nouvelle fois au jugement très contestable, le brouillard provoque une nouvelle interruption. Ce n'est qu'en fin d'après-midi que les séries des repêchage peuvent reprendre. Dans la dernière, Manu Portet termine facilement premier avec un total de 10,17pts. Sans problème, le Basque a fait le job aidé par une houle plus consistante qu'il préfère aux petites vagues molles du matin. Ce jeudi, un gros programme attend le team France. Antoine Delpero, qui a trouvé un atelier pour réparer son unique planche, retrouvera l'australien Justin Holland (meilleure note du contest) et le Péruvien Tamil Martino. Une belle confrontation durant laquelle Antoine devrait élever son niveau pour se mettre à l'abri d'une nouvelle surprise locale.

Dans l'après-midi, les racers Eric Terrien, Yoann Cornelis et Olivia Piana disputeront les qualifications pour la beach race de samedi. Caroline Angibaud devrait aussi disputer au moins une série, si le brouillard ne nous fait pas une nouvelle apparition.

FFS - Publié le
Sur le même sujet

Championnats du monde de Stand Up Paddle : L’argent pour Olivia Piana !

Olivia Piana a remporté la médaille d’argent des championnats du monde de race longue distance [...]

Championnats du monde de Stand Up Paddle : Delpero et Caroline Angibaud se qualifient !

Ça passe mais ça casse pour Delpero ! Les championnats du monde ont débuté lundi à Lima avec [...]

Présentation des Championnats du monde de Stand Up Paddle

L’équipe de France de Stand up paddle est de retour au Pérou avec de grandes ambitions. Après [...]