»

Championnats du monde ISA du Stand-Up - Les Français reçus trois sur trois au Mondiaux !

Team France
Team France - FFS

Antoine Delpero, Jérémy Massière et Caroline Angibaud ont passé sans encombre leur matinée de lundi au Nicaragua. Chacun a remporté avec panache sa série, se qualifiant ainsi pour les demis (messieurs) et petite finale (dames) des tableaux principaux.

Les finales des championnats du monde de Stand Up Paddle Surfing sont prévues ce mardi en Amérique centrale. Les Mondiaux de SUP race débutent, eux, jeudi à Granada, sur le lac Nicaragua.

Petites vagues, grands Sup Surfeurs. Ce lundi matin, les Français ont envoyé un message haut et fort : vainqueurs chacun de leur série du matin, Antoine Delpero, Jérémy Massière et Caroline Angibaud se sont octroyés le luxe de rentrer à l'hôtel se reposer quand Australiens, Américains, Brésiliens et autres Sud-Africains, pour ne citer que les nations les plus fortes du Sup mondial, ont continué à concourir toute la journée dans les tableau de repêchages.

Delpero fin tacticien

Premier à surfer, comme la veille, Delpero a parfaitement géré sa série pourtant très relevée avec l'Américain Colin McPhilipps et les Australiens Beau Nixon et Jackson Close. Fin technicien, le champion du monde 2012 a préfér l'option petite vague à l'inside pour assurer les scores avant de rejoindre le line up où ses trois adversaires n'ont guère eu de vagues à se mettre sous la planche. Vingt minutes après le capitaine de l'équipe de France, c'est le Landais jérémy Massière qui a fait parler sa technique.

Massière monte en puissance

Sur des vagues un poil plus grosses (1m au série), « Tic » a travaillé deux longues gauches, s'est fait une nouvelle frayeur en se frottant bord à bord avec le Tahitien Poenaiki Raioha, mais termine malgré tout en tête du heat. Impressionnant la veille, le Polynésien Raioha est apparu timoré ce lundi. Pas Massière qui s'est réellement imposé sur l'eau. Une montée en puissance annoncée par l'intéressé, lequel retrouvera son coéquipier Delpero ce mardi matin au tour 4. Le Mexicain Conzalez est prévenu. Les deux Français sont à deux séries de la grande finale des Mondiaux. A condition d'emprunter le chemin le plus rapide et sans passer par les repêchages.

Angibaud s'offre Pacelli

Caroline Angibaud, elle, n'est plus qu'à une série de la grande finale chez les dames. Ce lundi matin, elle a donné la leçon à la championne du monde brésilienne Nicole Pacelli. La Vendéenne s'est offerte les plus belles vagues coup sur coup, prenant rapidement les devants pour ne rien lâcher. La Sud-Américaine semblant, elle, un peu perdu sur le spot. Après avoir « assuré » ses deux scores, Angibaud s'est même lâchée sur sa dernière vague pour envoyer quelques turns maison. La voici en petite finale face aux trois favorites annoncées pour le titre que sont Iballa Ruano (SPA), Emmy Merrill (USA) et Pacelli (BRA). A la voir surfer comme aujourd'hui, la Française a les atouts pour ne pas rester, cette fois, au pied du podium.

Un jour de repos

Ce lundi, l'équipe de France a donc bouclé sa journée en 1h20. En trois séries, nos trois Sup Surfeurs ont validé leur billet pour le dernier jour. Celui des finales. Celui où le physique va jouer tout autant que la technique et la tactique. Celui où il faudra être vraiment au-dessus car, cette fois, les Français passeront bien plus de temps sur les vagues et sur la plage. En ce sens, cette journée (presque) de break de lundi aura permis de recharger les batteries et d'arriver en pleine forme.

La France a trois « vrais » surfeurs

Si rien n'est joué forcément, les deux titres et une autre médaille sont très objectivement à la portée des Bleus. La différence, réelle, observée depuis deux jours de compétition est que la France dispose de trois vrais surfeurs quand les autres, et même les nations fortes, ont des riders qui ne font que faire glisser leur planche en usant de snaps aux oubliettes des critères de jugement depuis fort longtemps. C'est la seule crainte du clan français. Pour le reste, elle sait faire.

Réactions

Antoine Delpero : « C'était la série la plus chaude depuis le début. Beaucoup de niveau mais malheureusement pas beaucoup de vagues. La gestion pour moi était simple : ne pas se jeter sur n'importe quoi. Je me suis mis à l'inside pour prendre deux scores sur des petites vagues afin d'assurer. Les autres n'ont pas trop surfé et je pense avoir pris la bonne option. Du coup, je passe et je suis content car je vais pouvoir me reposer toute la journée et attendre tranquillement demain (mardi) les finales. »

Caroline Angibaud : « D'habitude ce n'est pas mon truc le choix de vagues. Là, elles sont toutes venues sur moi. J'ai trop assuré sur mes deux premières vagues. J'aurais peut être pu me lâcher un peu mais j'avais peur de ne plus en avoir après. Je me suis lâchée sur la dernière vague car je savais que j'étais devant. Je suis contente de gagner cette série. Surtout qu'on va pouvoir se mettre au frais. Une journée à l'ombre ça va faire du bien avant le dernier jour, demain (mardi). »

Jérémy Massière : « Encore un petit accrochage, je commence à être habitué. J'ai bien fait de ne pas laisser tomber cette vague car je n'ai pas pris d'interférence. Je suis très heureux de mon surf, j'ai la pression qui retombe. La journée est finie à 10 heures du matin. On va aller visiter et se préparer tranquillement pour demain (mardi). Je ne pense pas encore à la série face à Antoine (Delpero), j'apprécie le moment d'aujourd'hui. Tomber contre Antoine, ça devait arriver. Je le vois comme une force. On va être dans une série à trois (contre un Mexicain), et si on gère bien cette série, ça va le faire. »

FFS - Publié le
Sur le même sujet

Championnats du monde ISA du Stand-Up - La France débute parfaitement ses Mondiaux !

La France a parfaitement réussi son entrée dans les championnats du monde ISA de stand up [...]

L'équipe de France aux Mondiaux de Stand Up Paddle ISA du Nicaragua

L'équipe de France s'envole ce mercredi matin pour le Nicaragua où elle disputera les 3ème [...]

Championnats du monde ISA du Stand-Up - La Cérémonie d'ouverture lance les Mondiaux 2014

Les troisièmes championnats du monde de stand up paddle sont officiellement ouverts ! La [...]