»

Championnats du monde ISA de bodyboard - Le Tag Team pour débuter lundi

Team France
Team France - FFS

L'équipe de France qui est au Venezuela pour les championnats du monde de bodyboard (25 nov. - 2 déc.) trouve peu à  peu ses marques sur l'île de Marguarita. Le manque de houle ce dimanche sur le nord-est du pays a fait annuler la première [...]

L'équipe de France qui est au Venezuela pour les championnats du monde de bodyboard (25 nov. - 2 déc.) trouve peu à  peu ses marques sur l'île de Marguarita. Le manque de houle ce dimanche sur le nord-est du pays a fait annuler la première journée. Les championnats débuteront donc lundi avec un Tag Team, une épreuve par équipes et en relais.

Nicolas Padois, team manager

« Les journées s'enchaînent et le rythme est bien installé. Au planning : réveil musculaire à  Playa del Agua, petit déj', entraînement sur le site de compétition, retour à  l'hôtel pour le déjeuner et se mettre à  l'abri du soleil du début d'après-midi, puis denier entraînement avec des séries drop knee et autres mises en situation. L'équipe avance sereinement, tout le monde a trouvé ses repères et ses appuis sur les petites vagues vénézuéliennes.
Ce samedi, il y a eu la cérémonie d'ouverture en ville : très conviviale, dans une ambiance caribéenne, le tout accompagné de la fanfare locale. Cette année, l'ISA met en place l'Aloha cup, un Tag Team, pour le bodyboard. On a donc enchaîné différents entraînements pour trouver les bonnes combinaisons. En France, on a toujours eu la culture du Tag Team et l'équipe est surmotivée pour le remporter. Dimanche, la compétition est off, le prochain call est annoncé pour lundi 8h. »

Yoan Florantin, catégorie Open

« C'est ma première sélection en équipe de France, c'est vraiment un honneur de représenter mon pays lors de ces ISA games. Je découvre pour la première fois cette ambiance en équipe, tous unis les uns aux autres pour décrocher ce titre de champion du monde si prestigieux. L'hôtel est super, on y mange vraiment bien, l'envie et la motivation du groupe est immense, on le ressent pendant nos entraînements où, de jour en jour, chacun se donne à  fond et se perfectionne. Je suis sur que notre « dream team » ira loin, on est vraiment tous excités que la compétition commence ! »

Maïka Echeverria, catégorie ondines espoirs

« Je suis très heureuse d'avoir été sélectionnée une nouvelle fois en équipe de France. Dans cette équipe, la bonne humeur et un facteur clef qui, je pense, pourra beaucoup nous être utile pendant le déroulement de la compétition. Je suis très contente aussi de découvrir un nouveau pays et sa culture. Pendant ces quelques jours, on a pu surfer sur le site des championnats, ce qui est une chance, on a également vu les autres équipes et leurs potentiels. Maintenant, il me tarde le début, et les premières séries pour montrer de quoi je suis capable. » 

Pour rappel, l'équipe de France est championne du monde en titre et défend son trophée pour la deuxième édition de ces championnats du monde ISA, un an après son succès initial aux Canaries.

Publié le
Sur le même sujet

Championnats du monde ISA de bodyboard - Les Français à  bon port

L'équipe de France de bodyboard est au complet au Venezuela où se tiennent du 25 novembre au 2 [...]

Présentation des Championnats du monde ISA de bodyboard

Championne du monde en titre de bodyboard, l'équipe de France s'envole ce mardi pour le [...]