News
PubliŽé le

Championnats du monde ISA de bodyboard - Les juniors en finales !

Maïka Etcheverria et Maxime Castillo sont en finale des catégories juniors, garçons et filles, aux championnats du monde de bodyboard au Venezuela. Yoan Florantin est à  une série de la finale Open, tout comme Anne-Cécile Lacoste en Open filles. [...

Et aussi : Makaha - Crête - Royden Bryson
Maroudian
Maroudian - FFS

Maïka Etcheverria et Maxime Castillo sont en finale des catégories juniors, garçons et filles, aux championnats du monde de bodyboard au Venezuela. Yoan Florantin est à  une série de la finale Open, tout comme Anne-Cécile Lacoste en Open filles. C'est par contre fini pour Jérémy Arnoux.

Après un gros coup de vent et de pluie dans la nuit, le spot de Playa Parguito offrait mercredi matin de jolis bowls d'un petit mètre. Dans ces conditions, les Français ont particulièrement brillé. A l'aube des finales, ils occupent le deuxième rang au classement des nations avec déjà  deux représentants en finales.

Catégorie Open

Yoan Florantin commence la journée de la meilleure des manières gagnant sa série devant le Vénézuélien Sergio Alonzo. Il se met dans le rythme en scorant une vague à  backflip rollo noté 8,93 pts. Le Réunionnais se retrouve donc en finale du tour principal contre un Brésilien et deux Vénézuéliens. Il ne lui reste plus qu'une série à  passer avant la grande finale.

Dans le tableau de repêchages, Jérémy Arnoux tombe avec deux Brésiliens. Après un échange de 20 minutes où chaque riders prend la tête, les deux Brésiliens ont l'avantage. Il faut un 8,2 pts au capitaine pour prendre la deuxième place et passer un tour de plus. Arnoux se démarque, part sur une gauche et va frapper le plus beau backflip de la compétition, mais malheureusement il ne peut contrôler la réception. Il est éliminé et termine 11e au classement général. Martin Maroudian, lui, se qualifie pour le tour suivant des repêchages et continue la longue route de ces championnats.

Catégorie juniors

Maxime Castillo prend le relais en terminant deuxième de sa série, devancé par le Sud-Africain Tristan Roberts, se qualifiant ainsi pour la finale de ces championnats du monde.

Catégorie juniors filles

Maïka Etcheverria n'est pas en reste. L'Hendayaise est dans une série très disputée qui ouvre la porte de la grande finale (pour la 1ère et de la 2e de la série), ou celle des repêchages (3e et 4e). La Brésilienne Kyrtis Montenegro prend la première place après avoir scoré une très belle vague, Etcheverria trouve une gauche dans les cinq dernières minutes sur laquelle elle place un gros rollo dans la section critique. Suffisant pour l'envoyer, elle aussi, directement en finale !

Catégorie drop knee

Malgré un début hasardeux en drop knee, Martin Maroudian trouve quand même deux vagues dans les cinq dernières minutes ce qui lui permet d'atteindre la finale du tableau des repêchages. Encore un tour et il retrouvera la grande finale avec le titre mondial au bout.

Au classement par équipes, seul le Venezuela n'enregistre aucune élimination dans ses rangs. « Nous sommes pour le moment deuxièmes, devant le Brésil, mais on sait très bien que tout se joue le jour des finales où les écarts de points sont plus importants », note Nicolas Padois, le team manager de l'équipe de France.

Ce jeudi doit normalement avoir lieu les demi-finales des repêchages Open pour Martin Maroudian, ainsi que les « petites » finales en drop knee et Open filles pour le même Maroudian et Anne-Cécile Lacoste. Surtout, Yoan Florantin pourra aller chercher sa place en grande finale. Le Tag team (compétition par équipes en relais) est également au programme.

Maxime Castillo « Après une année en dents de scie, je suis vraiment très content d'être arriver en finale ! Les finales auront lieu samedi et en attendant, je suis super motivé pour le Tag Team. Je compte bien encourager de toutes mes forces tous ceux de l'équipe. Pour samedi, je sais ce que j'ai à  faire et il me tarde de pouvoir me battre pour gagner ce titre ! »

Maïka Echeverria « Mon premier objectif est atteint : celui d'être en finale ! Je ne participerai pas au Tag Team mais je vais pouvoir encourager tout le monde et bien me reposer en attendant ce week-end. Comme dirait Nico (Padois, ndlr) : «  à  chaque jour suffit sa peine ». Donc, en attendant, je profite de la satisfaction de mon parcours et je donnerai tout samedi pour finir ma saison de la meilleure manière possible. 

Les news de l'évènement
FFS

Publiez un commentaire