News
PubliŽé le

Championnats du monde ISA de bodyboard - Le grand jour est arrivé

C'est ce samedi que l'équipe de France a rendez-vous avec une de ses plus belles histoires. Sur l'île de Marguarita, au Venezuela, elle peut remporter cinq titres aux championnats du monde de bodyboard ISA. Yoan Florantin (Open, La Réunion), [

Mouradian
Mouradian - FFS

C'est ce samedi que l'équipe de France a rendez-vous avec une de ses plus belles histoires. Sur l'île de Marguarita, au Venezuela, elle peut remporter cinq titres aux championnats du monde de bodyboard ISA.

Yoan Florantin (Open, La Réunion), Martin Maroudian (drop knee, Guadeloupe), Maïka Etcheverria (juniors filles, Pays Basque) et Maxime Castillo (juniors, Gironde) sont les quatre finalistes français qui ont rendez-vous avec leur destin ce samedi. Au terme de cette journée, la France peut également remporter le titre par équipes, puisqu'elle occupe la première au classement général provisoire.

Championne du monde en titre, la France a vécu une journée de vendredi cruciale, comme le confirme, Nicolas Padois, le team manager tricolore : « Ce matin (hier), la pression était nettement monté car tout le monde savait que cette journée était cruciale, il fallait perdre le moins de personnes possible et que nos adversaires en perde dans leurs séries de repêchage. »

Catégorie Open

Dans le tableau de repêchages, Martin Maroudian détend tout le monde avec un gros back dès sa première vague ! Il enchaine avec une seconde bonne vague et prend la tête de la série. Il se fera rattraper par le Brésilien Eder Luciano mais se qualifie en battant le Sud-Africain Ian Campbell et le Costa Ricain Oscar Ulate. Le rider de la Guadeloupe est en petite finale. Il n'aura pas la partie facile avec un Brésilien (Luciano) et deux Vénézuéliens (Sergio Alonzo et Enyer Mondaca). ll lui faudra faire 1er ou 2e pour se hisser en grande finale de ces championnats du monde et rejoindre son compatriote Yoan Florantin et le Brésilien Sergio Luiz, déjà  qualifiés après un parcours sans faute.

Catégorie Open filles

Si les garçons chantent, Anne-Cécile Lacoste déchante. En petite finale dans le tableau de repêchages, la Girdonine score deux vagues moyennes dès le début. La Japonaise Sari Ohhara sera la seule à  trouver une bonne vague, se démarquant ainsi assez facilement. La Sud-Africaine Pamela Bowren trouve elle aussi deux vagues moyennes et passe de justesse devant la Française. Celle-ci a besoin d'une vague notée 5,11 pts pour valider son ticket pour la finale. Mais aucune vague ne pointe son écume dans les 12 dernières minutes de la série ! « L'aventure s'arrête là  pour Anne-Cécile, à  la cinquième place, un peu frustrée mais elle a donné tout ce qu'elle a pu et n'a rien à  se reprocher », commente Nicolas Padois. Vice-championne du monde l'an dernier aux Canaries, Lacoste ne visait rien de moins que la médaille d'argent. Raté.

Tag Team

Pour conclure la journée de vendredi, place à  la finale de l'épreuve du relais. « On a changé l'ordre de passage pour laisser plus de temps à  nos riders qui pouvaient scorer potentiellement plus de points. On savait très bien que la victoire reviendrait à  ceux qui ferait le moins d'erreurs », détaille Padois. Avec une seule vague ratée sur les 15 prises, les Français ont très bien surfé, mais il semblerait que le jury n'a pas vu la même chose que les spectateurs. Padois fulmine : « N'ayons pas  peur de le dire : les juges n'ont pas su être impartiaux face à  l'équipe locale. Félicitations tout de même au Venezuela et plus particulièrement à  Sergio Alonso, qui a scoré un 10 pts pendant sa série. » La France prend donc la deuxième devant le Brésil et l'Afrique du Sud.

Au menu de ce samedi 1er décembre, la petite finale (repêchages) en Open pour Martin Maroudian, lequel ouvrira une journée que l'on espère faste. Suivront les cinq finales des IIe championnats du monde ISA. Nicolas Padois pour la conclusion du jour : « Voilà  on y est. Demain on ira en guerriers, on ne va rien lâcher ! »

Classement par équipes (provisoire)

1. France 6335 pts
2. Venezuela 5970 pts
3. Brésil 5498 pts
4. Afrique du Sud 5418 pts
5. Pérou 5240 pts

FFS

Publiez un commentaire