»

Championnats de France de surf 2012 - Raphaël Bardou et Clément Lodého s'imposent en Bodyboard !

Clément Lodheo
Clément Lodheo - YveS Sobansky / FFS

Entamés dans une mer déchaînée, les championnats de France 2012 ont couronné Raphaël Bardou - La Salie - et Clément Lodého - La Réunion - en bodyboard minimes et cadets. La direction de compétition a profité de l'entrée surprise d'une houle [.

Entamés dans une mer déchaînée, les championnats de France 2012 ont couronné Raphaël Bardou - La Salie - et Clément Lodého - La Réunion - en bodyboard minimes et cadets. La direction de compétition a profité de l'entrée surprise d'une houle de nord sur la côte basque pour enchaîner les séries et les tours chez les plus jeunes.

On imaginait un début de championnats dans une houle si légère que la menace d'un report pesait la veille encore. Mais au lever du jour, les compétiteurs en lice ont été accueillis par des vagues d'un bon mètre, qui n'ont cessé de grossir dans la journée. En milieu de journée, elles dépassaient les deux mètres pour offrir quelques frayeurs aux plus jeunes. Pluie, vent, froid, courant, c'était jour de tempête ! Jour de braves pour les minimes, dont certains ont fêté leurs douze ans cette année. La technique, le physique et la chance : voilà  les trois composantes pour franchir les tours et se hisser jusqu'en finale. Voilà  ce qui a caractérisé les deux vainqueurs du jour en bodyboard.

Le Réunionnais Clément Lodého le reconnaissait lui même : « J'ai eu de la chance ! C'était du pile ou face ! Dans ces vagues-là , il n'y a pas de tactique, il faut ramer, ramer et ramer. Et si tu vois une bonne vague qui passe, tu sautes dessus et tu fais le maximum ! C'était cool d'être le favori de la compétition. Mais pas évident dans l'eau, il y avait du jus, il faisait froid. J'ai fait mon job ! » Le maximum, le champion d'Europe cadets le mois dernier à  Lacanau, l'a fait et bien fait pour prendre le meilleur, de peu toutefois, sur l'Hendayais Lilian de Las Heras.

En minimes, Raphaël Bardou a, lui, su déjouer les éléments en choisissant une option nord sur le spot du Club. « Je suis super heureux, super content. Je n'y croyais pas, durant les quinze prmeières minutes, je ne savais pas que ça avait débuté ! Du coup, je n'ai eu que 10 minutes pour me refaire ! L'idée était de prendre une vague est de la scorer ! »

Sur le spot de la Chambre d'Amour, les surfeurs minimes et cadets ont eu beaucoup de mal en matinée avec des vagues brisant tout près de la digue. Deux fois, le jet ski de la sécurité s'est ainsi employé à  récupérer des surfeurs en difficultés, dont un a fini par casser son leash et se laisser emporter au large. Au fur et à  mesure de la journée, les conditions se sont toutefois améliorées. Tandis qu'on imaginait une fin de compétition peu après midi, c'est à  17 heures que la direction des championnats a baissé le rideau. Le temps d'aller jusqu'à  la fin des quarts de finale en surf cadets et de voir certains des sélectionnés pour les récents championnats d'Europe juniors en action, dont les cousins Nommé et Diego Mignot.

« Avec une houle qui devrait s'amortir dimanche, on tentera néanmoins de faire se disputer les finales surf minimes, cadets et juniors », expliquait en fin de journée Jean-Paul Destenave, le directeur de compétition. Rendez-vous dès demain dimanche à  8 heures pour l'annonce de la journée.

Les finales du samedi 27 octobre

Bodyboard minimes
1. BARDOU Raphael (Ocean roots)
2. MANGENOT Eddy (Anglet surf club)
3. BUGGLE Arthur (Radical surf club)
4. CAPDEVILLE Noah (Mimizan Surf Club)

Bodyboard cadets
1. LODEHO Clement (Radical surf club)
2. DE LAS HERAS Lilian (Hendaye bidassoa surf club)
3. CASTILLO Alexandre (Ocean roots)
4. DUBOIS Benjamin (Longeville Surf Club)

Publié le
Sur le même sujet

Championnats de France de surf 2012 - Que du lourd !

Cela faisait bien longtemps que les championnats de France (27 oct. - 3 nov.) n'avaient [...]

Présentation des Championnats de France de surf 2012

La Fédération Française de Surf et ses partenaires sont heureux de vous présenter les [...]