»

Des championnats de France de Stand Up Paddle très musclés !

Go Go Go
Go Go Go - FFS

Les championnats de France de SUP race se sont achevés à Canet-en-Roussillon. Après les épreuves de longue distance - 12’6 pieds, et de beach race, l'épreuve en planches de 14 pieds n’a pu être courue en raison des conditions météos trop musclées.

En ouverture des France 2013, le Calédonien Titouan Puyo a créé une grosse surprise en remportant l’épreuve de longue distance (20 km) en planches de 12’6 pieds. Surprise car il s’agissait de la première participation de cet ancien champion de pirogue polynésienne (va’a), totalement inconnu des racers français. Sur un plan d’eau excellent, il a bouclé la course entre St Cyprien et Port-Vendres en moins d’une heure trente. Devançant le junior breton Arthur Arutkin et le n.1 français Eric Terrien. Olivia Piana prend la première place chez les dames. La Varoise s’impose devant la Cannoise Céline Guesdon et la Néo-Calédonienne Sarah Delaunay.

Résultats
Open : 1. Titouan Puyo, 2. Arthur Arutkin, 3. Eric Terrien
Dames : 1. Olivia Piana, 2. Céline Guesdon, 3. Sarah Delaunay
Espoirs : 1. Arthur Arutkin, 2. Gabriel Bachelet, 3. Pierre Nau

On prend les mêmes et on recommence. Cette fois-ci en beach race, un parcours technique dans la baie de Collioure, au sud de Canet en Roussillon. Après deux manches de qualifications, place à la finale et à un duel indécis jusque dans les derniers mètres. A l’énergie, Eric Terrien s’impose devant Arthur Arutkin, Titouan Puyo prenant la 3e place. Le même Arutkin remporte logiquement et facilement la course chez les espoirs. Chez les filles, Céline Guesdon remporte les deux manches devant Olivia Piana et Sarah Delaunay.

Résultats
Open : 1. Eric Terrien, 2. Arthur Arutkin, 3. Titouan Puyo
Dames : 1. Céline Guesdon, 2. Olivia Piana, 3. Sarah Delaunay
Espoirs : 1. Arthur Arutkin, 2. Arthur Daniel, 3. Martin Letourneur

Pour la troisième et dernière journée des championnats de France, l’organisation avait demandé aux seuls racers capables de se mesurer à des conditions extrêmes de s’aligner. Ce lundi matin, ils étaient ainsi une vingtaine sur la ligne de départ de l’épreuve de longue distance (20 km) en planches de 14 pieds. Mais avec un vent soufflant à plus de 100 km/h, la direction de course a préféré annuler la manche pour ne pas mettre en danger l’intégrité physique des concurrents. Le titre ne sera donc pas décerné dans cette catégorie.

FFS - Publié le