»

Championnats de France 2013 - La Réunion termine en beauté !

Laury Grenier
Laury Grenier - FFS

Doublé Réunionnais en matinée à la Sauzaie avec les victoires de Laury Grenier en bodyboard Open et d’Amaury Lavernhe en dropknee. En toute fin d'après-midi, Anne-Cécile Lacoste a conservé son titre en bodyboard

Troisième l’an dernier à Anglet, le Réunionnais s’adjuge son premier titre Open après avoir remporté trois fois le titre chez les jeunes. Éternel espoir du bodyboard français, Grenier monte enfin sur la plus haute marche du podium national. Sans nul doute, ses participations à trois épreuves du Tour mondial professionnel IBA cette année ont contribué à sa progression en compétition.

Grenier irrésistible en finale

En finale, il a parfaitement maîtrisé la pression de l’événement en scorant d’entrée avec une première vague à 7,16 points. Sur les longues gauches bien creuses de la Sauzaie, Grenier a envoyé du lourd : des rollos et des back flips impressionnants. Augmentant son avance avec un deuxième gros score : 8,73 à mi série. Sa victoire ne souffre aucune contestation. Mettant notamment son dauphin, l’Angloy Thomas Goyenetche, presque combo (besoin d’une vague à 9,44 pour le doubler). D’autant qu’Amaury Lavernhe, leader du circuit mondial et, évidemment, grand favori de cette finale, a ruiné toutes ses chances en recevant une interférence de rame dès la 5e minute, pour avoir gêné l’Arcachonnais Sylvain Langlet au départ d’une vague.

Lavernhe se rachète en dropknee

Lavernhe s’est toutefois rapidement remis dans le bain en décrochant un second titre consécutif dans la catégorie dropknee, le bodyboard avec un genou sur la planche. Aussi bon techniquement que fin tacticien, « Moz » a donné une leçon à Martin Mouradian, pourtant vice-champion du monde de la spécialité. A la fois en prenant les meilleures vagues, mais aussi en empêchant le Guadeloupéen de La Salie de prendre la vague qui aurait pu lui permettre de s’imposer à 5 minutes du final.

Lacoste conserve son titre

Chez les filles, Anne-Cécile Lacoste a tenu son rang de grande favorite en écrasant la concurrence, conservant ainsi son titre national. Malgré des conditions qui s’étaient considérablement dégradées en fin de journée, la Landaise a su être patiente en attendant les meilleures vagues sur lesquelles elle a parfaitement surfé. En témoignent son 9,53 pts qui démontre qu’elle est bien la n.1 française de la discipline. Un mois après son titre de vice-championne d’Europe, Lacoste conclu sa saison sur un nouveau trophée.

Pas de finale bodysurf

Enfin, le bodysurf n’aura malheureusement pu aller à son terme en raison des mauvaises conditions météo en toute fin de journée, empêchant la pratique de la discipline. A contre-jour, avec des vagues déferlant trop au large, le jugement ne pouvait plus être rendu correctement et décision a été prise de ne pas disputer la finale. Le titre n’est donc pas décerné cette année.

Neuf titres pour l’Aquitaine

Vingt-et-un titres ont donc été décernés cette année, l’Aquitaine (9) et La Réunion(8) ayant quasiment tout gagné, la Guadeloupe (2), la Bretagne (1) et la Vendée (1) empêchant l’hégémonie totale des deux meilleurs régions de France. Dans le contexte particulier que vit le surf à La Réunion, cette cuvée prend un caractère exceptionnel. N’oublions pas que le surf y est interdit depuis plusieurs mois en raison des attaques de requins. L’actualité rattrapant d’ailleurs les championnats de France puisqu’un baigneur s’est fait arracher la jambe par un squale, ce samedi après-midi sur une plage réunionnaise.

Les championnats de France 2013 se referment donc. Le succès pour l’organisation est total avec des vagues tous les jours et un été indien qui s’est prolongé jusqu’à la fin octobre. Les délégations vont désormais rentrer dans leur région et préparer l’édition 2014, dont le site devrait être désigné dans quelque temps.

PAROLES DE CHAMPIONS

Laury Grenier (champion de France bodyboard Open)
« Je suis très contente et très ému. Je ne pensais pas l’avoir. J’ai fait deux fois troisième les deux dernières années. Je n’avais pas surfé depuis longtemps, on n’a plus droit de surfer à la Réunion. Ça me fait plaisir pour tous les Réunionnais, tous ceux qui me supportent et j’ai une pensée pour tous mes amis que j’ai perdus… J’ai bien débuté ma finale, j’ai essayé de ne pas me poser de questions. De prendre un maximum de vagues. Ce n’était pas parfait, il fallait partir sur toutes les vagues, faire son maximum, ne pas avoir de regrets. Les cinq dernières minutes sont interminables. Je me dis : ce n’est pas possible ! Je ne sais plus quoi faire. Je n’ai même pas envie de prendre une vague. C’était trop long ! Amaury (Lavernhe) est un ami d’enfance, on se connaît depuis tout jeune. Il est venu me porter à ma sortie de l’eau. Il a eu un geste qui me touche, c’est très émouvant. J’ai eu la chance de partir cette année en Amérique du Sud pour faire des compétitions avec des gens qui se battent, qui ne te laissent aucune chance. Ça m’a apporté, ça m’a donné l’envie de me battre aussi. Je vais maintenant profiter de ce titre, je n’ai rien de prévu pour la suite de ma saison. »

Anne-Cécile Lacoste (championne de France bodyboard)
« J’ai attendu toute la semaine pour passer. Les conditions n’étaient pas évidentes. La houle a grossi. Il fallait être patiente. Attendre la bonne vague. Ne pas se précipiter. C’est ce que j’ai pu faire. Il fallait bien choisir ses vagues. Si on en prend une mauvaise, on perd de l’énergie à remonter au large. Avec l’expérience, ça aide. Et ça paye. Avec le club, on a perdu pas mal de monde. J’avais la pression avec le groupe derrière moi pour avoir ce titre. Conclusion, je l’ai, on l’a ! Et tout le monde est content ! »

Amaury Lavernhe (champion de France bodyboard dropknee)
« Je suis content, j’étais venu ici pour me faire plaisir. J’étais plus concentré sur le prone (bodyboard classique, ndlr), mais content de faire ce titre pour le ramener à la Réunion. Chez nous, ça fait très longtemps qu’on fait du dropknee, il est vraiment reconnu par la Fédération. Les vagues n’étaient pas faciles, j’ai réussi à sortir mon épingle du jeu en finale. Je perds en finale Open mais je suis très content pour Laury (Grenier, ndlr). Ça fait longtemps qu’il n’avait pas surfé (avec l’interdiction de surfer à la Réunion en raison de la crise requins, ndlr). Mais c’est une machine. Je suis vraiment très content, il revient de loin. Moi, j’ai pris une interférence, ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé. Les gens pensaient que j’étais venu pour me distraire, mais non. Ça fait du bien de se concentrer sur une compétition, de voir les jeunes qui veulent te battre. Je me suis bien ressourcé aussi avec tous mes amis de La Réunion qui étaient là. Je repars lundi aux Canaries, j’ai un mois d’entraînement intensif avant la fin de saison. J’ai hâte de reprendre l’entraînement, de revoir ma femme et mon bébé. J’ai prévu un voyage en fin de saison à la Réunion. J’en ai besoin, ça me manque beaucoup. J’ai hâte d’y être. »

FFS - Publié le
Sur le même sujet

Championnats de France 2013 - La famille Delpero au top !

Un titre en longboard pour Edouard, un titre en Stand-Up pour Antoine. Les Delpero règnent sur [...]

Championnats de France 2013 - Andy Crière soulève le titre en Junior

Le Pays basque a fait sensation en enlevant 4 titres de champions sur le spot des Dunes. La [...]

Championnats de France 2013 - Des confirmations et des surprises !

Malgré une nouvelle journée de compétition écourtée ce mercredi, la direction de compétition a [...]

La Réunion et la Guadeloupe raflent tous les titres !

La 3ème journée s’est achevée à la nuit sur le spot des Dunes. 5 titres ont été décernés. Ce [...]

Johanne Defay et Jorgann Couzinet Champions de France de surf en Open !

3 titres ont été décernés ce dimanche après-midi sur le spot de la Sauzaie. Les Réunionnais [...]

Championnats de France 2013 - Des confirmations et des surprises !

La première des neuf journées des championnats de France, à Brétignolles sur Mer, a réservé [...]

Présentation des championnats de France de surf 2013

Les championnats de France de surf se disputeront cette année à Brétignolles sur Mer, en [...]