»

Championnats de France 2013 - La famille Delpero au top !

Team Delpero
Team Delpero - FFS

Un titre en longboard pour Edouard, un titre en Stand-Up pour Antoine. Les Delpero règnent sur les deux disciplines. La journée a également été marquée par le premier titre de la Vendée, Caroline Angibaud décrochant l’or en Sup.

La journée de vendredi a également été marquée par le premier titre de la Vendée, Caroline Angibaud décrochant l’or enUn titre en longboard pour Edouard, un titre en Stand Up Paddle pour Antoine. La fratrie Delpero règne sur les deux disciplines aux France. La journée de vendredi a également été marquée par le premier titre de la Vendée, Caroline Angibaud décrochant l’or en Sup. Il était temps pour la Ligue des Pays de Loire, organisatrice des championnats 2013, qui s’achèveront ce samedi.


Antoine Delpero est le champion du monde de longboard mais c’est bien son frère, Edouard, qui est l’indiscutable champion de France depuis trois ans. Une fois de plus, Tonio a du baisser pavillon devant Doudou, impérial en finale sur les vagues des Dunes, offrant un petit mètre propre et long, ce vendredi. Malgré un 9 points pour un nose aussi interminable qu’irrésistible, Antoine n’a pas eu de back up, préférant même sortir de l’eau trois minutes avant le coup de trompe final pour attendre son cadet sur le sable vendéen et lui tomber dans les bras. Vice-champion d’Europe, Rémy Arauzo monte sur le podium quand le jeune Martin Coret s’enthousiasme d’être allé en finale.

Jérémy Massière s’incline pour 0,24 pt

Un peu plus tôt dans l’après-midi, la logique avait été respectée en Stand Up Paddle, avec la victoire finale d’Antoine… Delpero. Mais que ce fut indécis. Jusque dans les dernières secondes, et même un peu plus. En tête de la finale, le Landais Jérémy Massière est sorti des flots persuadé d’être champion de France. Delpero venant même le féliciter avant d’apprendre, cinq minutes plus tard, qu’il était officiellement le nouveau champion de France pour 0,24 pt. Immense déception pour Massière, qui voulait ce titre après avoir été éliminé en demi-finale du longboard.
Logique respectée, aussi, et là, sans contestation, en filles -14 ans. Catégorie dans laquelle Juliette Brice s’est imposée sans trembler pour sa dernière année. Malgré des conditions difficiles pour s’exprimer, la Canaulaise a su construire son succès en montant en puissance dans la notation. Puis en allant marquer sa dauphine Lisa Girardet pour éviter un retournement de situation.

Alice Lemoigne fait le doublé

En longboard dames, Alice Lemoigne réalise un second doublé (Open et juniors), deux ans après celui de Biarritz. La Réunionnaise démontre qu’elle est bien le grand espoir de la discipline. La n.1 française, Justine Dupont, 3e mondiale, n’étant pas présente sur ces France.

Champion du monde en titre, c’était à Biscarrosse en juillet dernier, Sarah Burel et Rico Leroy ont privé les locaux Loïc Caillet et Céline Rouche d’un titre de champion de France de surf tandem à la maison. Le couple n.1 mondial a totalement écrasé la finale et s’impose très facilement dans des vagues idéales pour la discipline.
Lucie Milochau = trois fois deuxième !

L’un des moments forts de la journée, voire de tous les championnats, est arrivé en toute fin de journée avec la victoire de Caroline Angibaud en Sup dames. La Vendéenne, devant ses amis et sa famille, a conservé son titre national sur ses vagues. C’était attendu, mais encore fallait-il qu’elle le fasse. Avec deux vagues au-dessus des 8 points (8,33 et 8,17), elle a mis en situation de combinaison ses trois adversaires. C’est pour l’heure le seul titre vendéen et il fait du bien aux organisateurs qui ont cru par trois fois déjà qu’un titre allait tomber dans leur escarcelle. Lucie Milochau aura fait son possible mais a échoué trois fois en finale en prenant trois fois la médaille d’argent (surf espoirs, longboard open et longboard espoirs). Un grand bravo tout de même puisqu’elle est le compétiteur qui aura surfé le plus de séries de toute la compétition (15).

Trois champions du monde pour conclure les France

Une compétition qui va refermer ses portes demain samedi, c’est officiel. En raison de l’avancement des tableaux et des mauvaises conditions météo annoncées dimanche, la direction de compétition a décidé d’avancer d’un jour la fin des épreuves. Les quatre dernières finales (bodyboard Open, bodyboard ondines, bodyboard drop knee et bodysurf) sont programmées entre les Dunes et la Sauzaie. Avec notamment Amaury Lavernhe, Maxime Castillo et Fred David, ce sont trois champions du monde qui sont sur les rangs demain. Spectacle garanti pour clôturer les France.

PAROLES DE CHAMPIONS

Antoine Delpero (champion de France Sup Open)
« Un titre sur deux pour moi, c’est pas mal (sourire) ! Je suis vraiment content pour mon frère (Edouard, qui gagne en longboard. Journée très physique, très intense avec beaucoup de séries en longboard et en Sup. Heureusement, on avait l’appartement juste à côté, on a pu se reposer. On a partagé plein de bonnes choses avec les amis. Il y en a qui repartent plus contents que d’autres. Je suis content pour Edouard, content pour Jérémy Massière qui repart avec une deuxième place en Sup même s’il aurait mérité de gagner. Je vais maintenant aller à la Torche (pour la coupe du monde de Sup), je vais me reconcentrer et je vais essayer de faire le maximum. »

Caroline Angibaud (championne de France Sup ondines)
« Celui-là, je n’avais vraiment pas du tout envie de le laisser. Je n’ai pas l’habitude de le laisser mais là, à la maison, je le voulais vraiment ! J’avais un peu de pression d’être à la maison, ce n’était pas évident, même avec les supporteurs. Je n’avais pas envie de les décevoir. Dans l’eau, ce n’était pas facile non plus, il y avait des clapots. Mais, bon, il fallait faire avec. Il ne fallait pas se rater. J’avais des amies, mon frère et mes parents au bord de l’eau. Je suis très contente. C’est un beau mois d’octobre pour moi. Je marche bien à Huntington, je suis bien aussi la semaine dernière en Espagne. Je pars demain à la Torche, pour la coupe du monde. Ça va être très chaud car on attend des vagues énormes. Il va falloir faire le funambule ! Ce sera pareil pour tout le monde. »

Juliette Brice (championne de France surf -14 ans)
« C’était dur, je n’ai pas eu trop de vagues. En demi, j’avais eu de meilleurs scores. J’ai eu du mal à me mettre dedans. Je n’ai pas de gros scores mais ça l’a fait. C’était serré avec la deuxième (Lisa Girardet, ndlr). J’étais stressée dans les dernières minutes. Je suis montée vers elle pour l’empêcher de prendre une dernière bonne vague. Au final, ça c’est bien passé. Ce titre représente beaucoup pour moi. C’est ma dernière année en -14 ans, je le voulais vraiment. L’an dernier, j’avais fait 3e. J’étais assez déçu. J’y ai pensé toute l’année. Je suis vraiment trop contente ! »

Edouard Delpero (champion de France longboard Open)
« Mission remplie, troisième titre dans la poche, je suis très content. Je passe à côté du titre en short board de très peu (dimanche, ndlr). Je me suis bien remis dans la compétition au cours de la semaine, j’ai su gérer l’attente. Difficile de trouver mes repères ce matin. Mais en finale, ça allait. Il y avait un gros niveau avec Antoine, qui est champion d’Europe, Martin (Coret), vice-champion du monde juniors, Rémi (Arauzo) qui est vice-champion d’Europe. C’était sympa de se retrouver tous en finale un mois après les Mondiaux juniors. Je suis content d’avoir gardé ce titre pour la troisième fois d’affillée. Les conditions ont changé tous les jours, et même si j’étais là depuis une semaine, ça n’a pas été un avantage. Il fallait avant tout être physique sur la semaine. En plus de ma compétition, j’ai été encouragé et aidé les jeunes surfeurs du Bascs. Je suis vraiment content de ma semaine. »

Alice Lemoigne (championne de France longboard ondines)
« Je voulais vraiment ce doublé (elle s’est imposée en longboard espoirs lundi, ndlr). Je suis très contente de ramener ce titre pour La Réunion. Gagner les deux, il n’y a rien de mieux. J’ai eu une bonne vague au début, mais après j’étais stressée, et je n’ai pas pu trouver de deuxième vague. Je suis contente de ramener ce titre, on était sûr d’en gagner au moins un titre en bodyboard hier, et on espérait l’avoir aussi en surf filles aujourd’hui… Ça fait vraiment du bien. »

FFS - Publié le
Sur le même sujet

Championnats de France 2013 - Andy Crière soulève le titre en Junior

Le Pays basque a fait sensation en enlevant 4 titres de champions sur le spot des Dunes. La [...]

Championnats de France 2013 - Des confirmations et des surprises !

Malgré une nouvelle journée de compétition écourtée ce mercredi, la direction de compétition a [...]

La Réunion et la Guadeloupe raflent tous les titres !

La 3ème journée s’est achevée à la nuit sur le spot des Dunes. 5 titres ont été décernés. Ce [...]

Johanne Defay et Jorgann Couzinet Champions de France de surf en Open !

3 titres ont été décernés ce dimanche après-midi sur le spot de la Sauzaie. Les Réunionnais [...]

Championnats de France 2013 - Des confirmations et des surprises !

La première des neuf journées des championnats de France, à Brétignolles sur Mer, a réservé [...]

Présentation des championnats de France de surf 2013

Les championnats de France de surf se disputeront cette année à Brétignolles sur Mer, en [...]